Quels sont les différents travaux de logement pris en charge par l’ANAH ?

Quels sont les différents travaux de logement pris en charge par l’ANAH ?

Vous êtes propriétaire d’une maison et vous souhaitez rénover votre logement pour améliorer sa performance énergétique, son confort ou son isolation thermique ?

Sachez que, sous certaines conditions, vous l’ANAH peut vous accorder une aide financière pour financer vos travaux.

Vous voulez savoir quels sont les travaux éligibles aux aides de l’ANAH? Et bien nous allons vous les faire découvrir dans cet article.

Mais en fait, c’est quoi l’ANAH ?

L’ANAH ou Agence nationale de l’Habitat est un organisme qui soutient l’amélioration des logements français et accorde des aides financières pour la réalisation de travaux nécessaire dans votre logement.

Les aides de l’ANAH concernent notamment la rénovation thermique, la rénovation énergétique, l’adaptation à la perte d’autonomie, etc.

Pour bénéficier des aides de l’ANAH, votre logement concerné doit dater de 15 ans minimum, et il faut que ce soit votre résidence principale. 

Quels sont les différents travaux concernés par les aides de l’ANAH ?

Quels sont les différents travaux de logement pris en charge par l'ANAH ?
bccca63c-f402-4d36-84b1-1dd149fd6e6d

En ce qui concerne la rénovation des logements, l’ANAH propose de nombreux aides. Chacune des aides de cet organisme permet de financer des travaux de rénovation bien différente.

Pour l’instant, nous n’allons pas parler des différentes aides de l’ANAH mais nous allons  voir les travaux pris en charge par l’ANAH.

La liste des travaux pris en charge est bien détaillée, voici donc les différents travauxconcernés par les aides financières de l’ANAH :

  • Le remplacement d’équipement de chauffage vieux et usés par des appareils plus performants ;
  • Équipement en chaudière : installation d’une chaudière à trèshaute performance énergétique ;
  • Équipement de chauffage ou de fourniture d’eau chaude sanitaire qui marchent à l’aide du bois ou autres biomasses ;
  • Équipement de production de chauffage ou de fourniture d’eau chaude sanitaire qui marchent à l’énergie solaire thermique ;
  • Équipement de chauffage ou de fourniture d’eau chaude qui marchent soit avec des capteurs solaires hybrides thermiques, soit avec des capteurs électriques à circulation de liquide ;
  • Équipement de raccordement et frais de raccordement à un réseau de chaleur ou à un réseau de froid ;
  • Pompe à chaleur géothermique ou solarothermique, pompe à air ou pompe à eau ;
  • Pompe à chaleur seulement réservée à la production d’eau chaude sanitaire ;
  • Installation d’une cuve à fioul ;
  • La pose de fenêtres double-vitrages pour remplacer les fenêtre anciens ;
  • Installation d’un système de ventilation mécanique contrôlée double flux (VCM) auto réglables ou hygroréglables ;
  • Installation d’un audit énergétique ;
  • Réalisation d’une isolation thermique des parois vitrées ;
  • Réalisation d’une isolation des murs en façade ou pignon, cela inclus l’isolation des murs par l’extérieur et l’isolation des murs par l’intérieur ;
  • Réalisation d’une isolation des rampants de toiture ainsi que des plafonds de combles ;
  • Réalisation de l’isolation des toitures de terrasses ;
  • Réalisation de l’isolation des combles et des murs ;
  • Changement de mode de chauffage ;
  • Remise en état des habitats considérés comme « indignes »;
  • Traitement des copropriétés en difficulté ;
  • Adaptation des logements aux besoins des personnes âgées, des personnes handicapées ou en difficultés ;
  • Installation d’un monte-escalier

La plupart des aides financières de l’ANAH comprennent un accompagnement obligatoire par un expert ou un professionnel des travaux de rénovation.

Ce spécialiste aura pour mission de diagnostiquer pour vous et de déterminer les travaux les plus efficaces pour rénover votre habitation dans son ensemble et le remettre en état.

D’autre part, certaines subventions de l’ANAH ne peuvent être accordées que suite à un diagnostic des travaux nécessaires réalisés par un professionnel.

Pour bénéficier des aides de l’ANAH, vos travaux doivent coûter plus de 1500 euros, vous devez également avoir des revenus modestes ou très modestes.

cpry

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *