Quelle différence entre MaPrimeRenov et l’ANAH ?

Quelle différence entre MaPrimeRenov et l’ANAH ?

Lancé en 2005 afin d’encourager la transition vers les énergies renouvelables, le CITE apporte une aide financière aux propriétaires dans leur initiative d’amélioration des performances énergétiques de leurs habitations.

Ce dispositif géré par l’ANAH (Agence nationale de l’Habitat) a toutefois pris fin en 2020 pour laisser place à un nouveau programme.

Ma Prime Renov s’établit dans la même optique que le CITE afin d’inciter la valorisation des énergies durables, à quelques exceptions près. 

Quelle différence entre MaPrimeRenov et l’ANAH ?

Il existe 3 grosses différence entre MaPrimeRenov’ & ANAH : Les montants des aides financièresLes travaux éligibles au CITE et à Ma Prime RenovLes conditions d’éligibilité aux programmes

Les montants des aides financières

Quelle différence entre MaPrimeRenov et l'ANAH ?

La subvention Ma Prime Renov est octroyée en paiement direct par virement bancaire après la fin des travaux de rénovation énergétique. En 2021, tous les ménages peuvent bénéficier de cette aide financière, et sont classés dans 4 catégories selon leurs revenus. Dans tous les cas la subvention Ma Prime Renov est plafonnée à un montant de 20 000 €. Vous pouvez dès maintenant vous créer un compte pour vérifier votre éligibilité.

Le Crédit d’impôt transition énergétique est quant à lui attribué sous forme de déduction sur le revenu imposable. Cette déduction est applicable aux dépenses engagées jusqu’au 31 décembre 2020, et sera applicable à la fin de l’exercice fiscal 2021. Le montant de l’aide est plafonné à 75 % des dépenses, et varie selon le type de travaux réalisés. 

Les travaux éligibles au CITE et à Ma Prime Renov

Le programme Ma Prime Renov couvre un éventail de travaux relatifs au chauffage et à l’isolation, de l’installation de chaudières ou de poêles à l’isolation d’un plancher bas ou de toit, en passant par le raccordement aux réseaux de chaleur ou de froid. D’autres démarches visant à améliorer les performances énergétiques sont également éligibles, telles que l’audit énergétique.

Au même titre que Ma Prime Renov, le CITE porte aussi sur les travaux visant à prioriser l’énergie renouvelable et à réduire la dépendance au thermique. Les travaux en question incluent l’isolation et l’installation d’équipements tels que les chaudières à bois, les bornes de charge pour voiture électrique et les systèmes de ventilation.

Les conditions d’éligibilité aux programmes

Pour bénéficier de la subvention Ma Prime Renov, les travaux doivent concerner une habitation datant d’au moins 2 ans. Cette dernière doit aussi servir de résidence principale du propriétaire. Les travaux doivent en outre être réalisés uniquement par une entreprise ou un artisan Reconnu garant de l’environnement (RGE).

De son côté, le CITE est attribué uniquement lorsque les équipements et les travaux sont fournis par une entreprise RGE. L’habitation où ont lieu les travaux doit aussi servir de logement principal pour le propriétaire. 

Marie A

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *