Quels sont les différents types de panneaux solaires ?

Quels sont les différents types de panneaux solaires ?
Quels sont les différents types de panneaux solaires ?

En tant que source d’électricité autonome et écologique, les panneaux solaires sont de plus en plus installés et demandé en France chaque année. Leur fonctionnement en soit n’est pas complexe, et leur utilisation est très facile. La transition peut cependant s’avérer complexe, et leur installation et achat demande un budget de départ important.

S’ils se démocratisent davantage, leur fonctionnement reste tout de même assez méconnu. Très peu de gens savent qu’il existe plusieurs types de panneaux solaires, et que choisir le type de panneaux adaptés à ses besoins est très important pour bénéficier au maximum des avantages économiques qu’ils peuvent offrir. Avec notre guide complet, on vous explique tout sur les différents types de panneaux solaires et les utilisations que l’on peut faire avec chaque pour vous guider dans votre transition énergétique.

Les panneaux solaires photovoltaïques

Les panneaux solaires photovoltaïques
Les panneaux solaires photovoltaïques

Les panneaux photovoltaïques permettent de transformer l’énergie solaire en électricité. Ce sont sûrement les plus installés et les plus populaires. Le gros point fort de ces panneaux est très certainement leur facilité d’installation. Ils peuvent être seulement fixés au toit et ne requièrent pas de travaux longs et fastidieux.

Les panneaux photovoltaïques fonctionnent en captant les photons présents dans la lumière du soleil grâce à leurs cellules dont les électrons vont s’agiter. Cette agitation, due au fait que les électrons soient arrachés aux atomes, créant des charges positives, va créer un courant continu. Ce courant ne peut pas être utilisé tel quel pour alimenter les différents appareils présents chez vous. Pour l’utiliser, on installe un onduleur qui va transformer le courant continu en courant alternatif.

Ce type de panneau est le plus démocratisé, et ce car c’est le plus abordable parmi les types de panneaux. Il est aussi très efficace et peut être couplé à des installations solaires-éoliens. Le prix d’achat des panneaux est assez conséquent (entre 8 000 et 16 000 euros en fonction de la puissance et de la surface). Le prix d’installation est compris entre 2 000 et 3 000 euros, ce qui fait que de nombreux propriétaires décident de les installer eux-mêmes. Pour un rendement maximal, ils doivent être installés plein Sud à un angle de 30°.

Il n’existe plus de crédit d’impôt disponible pour l’installation de ces panneaux, mais vous pouvez toujours bénéficier d’une TVA à 10%.

Panneaux solaires thermiques

Panneaux solaires thermiques
Panneaux solaires thermiques

Le panneau solaire thermique permet de transformer l’énergie solaire en énergie thermique (ou calorifique) directement. Il ne permet pas d’obtenir de l’électricité, mais peut être utilisé pour chauffer l’eau chaude sanitaire.

 Il est aussi parfois possible de le coupler au réseau de radiateurs dans certains cas ou au système de chauffage. Ce type de panneau peut être associé à un ballon solaire ou un chauffe-eau solaire pour faire des économies d’énergie et vivre en autoconsommation au niveau du chauffage.

Ces panneaux solaires fonctionnent en captant la lumière du soleil pour chauffer un liquide caloporteur qui circulera dans un ballon de stockage pour chauffer l’eau. La solution des ballons d’eau chaude solaires, ou chauffe-eau solaires, est très intéressante car elle permet de faire au long terme jusqu’à 70% d’économies d’énergie.

Ce genre de panneau doit être installé à un angle de 45° par rapport à l’horizontale pour avoir le meilleur rendement et doit être orienté plein Sud. Ce type de panneau est aussi éligible aux aides.

Les panneaux solaires hybrides

Les panneaux solaires hybrides
Les panneaux solaires hybrides

Le panneau solaire hybride permet de bénéficier de la technologie des panneaux photovoltaïques et des panneaux thermiques. En effet, il permet à la fois de capter le rayonnement solaire et la chaleur. Les panneaux solaires hybrides permettent d’alimenter à la fois vos lampes et autres systèmes d’éclairage, mais aussi de produire de l’eau chaude pour votre logement.

Ce genre de panneau solaire est idéal si l’on souhaite s’orienter vers une indépendance énergétique. Le prix de ces panneaux à l’achat est plus cher que les autres notamment à cause du fait qu’il combine les deux technologies. L’installation est aussi plus complexe puisque le panneau doit être fixé sur le toit avec des rails pour y faire passer le fluide frigorigène. Pour atteindre un point de rendement le plus haut possible, les panneaux doivent orientés à 30°, et exposés plein Sud.

Un panneau hybride se vend généralement entre 13 000 et 20 000 euros pour une puissance de 3 kWc. Ce prix peut être un véritable frein à la volonté d’être plus durables de certains, c’est pourquoi ce genre de panneau est éligible à certaines aides comme le crédit d’impôt à 30%. Il existe cependant un plafond de 400 euros par m², et ce pour une surface maximale de 10m².

Panneaux aérovoltaïques

Panneaux aérovoltaïques

Les panneaux solaires aérovoltaïques sont sûrement les moins courants dans les différents types que nous avons vus. Sa technologie se rapproche du panneau thermique. En effet, il est équipé d’un système de ventilation en sous-face, ce qui signifie que sa couche inférieure va utiliser la circulation de l’air pour capter la chaleur du soleil. L’air chaud que le panneau récupère est ensuite diffusé dans la maison ou sera utilisée pour chauffer l’eau chaude sanitaire.

Ce panneau a beaucoup d’inconvénients. Il n’est pas forcément efficace pendant les saisons chaudes et n’est pas aussi performant qu’un panneau thermique. Il doit aussi être exposé en plein soleil, ce qui fait que cela n’est pas possible si votre maison est entourée par des arbres ou des immeubles qui pourraient faire de l’ombre. Le rendement n’est donc pas forcément constant.

Son installation est aussi très complexe, et nécessite un système d’acheminement de l’air en plus du fait que les panneaux doivent être intégrés à la toiture. Ce n’est donc pas une solution rentable si vous souhaitez rénover une vieille maison.

Ce genre de panneau est aussi très cher : entre 10 000 et 15 000 euros pour une puissance de 3kWc. Son prix explique qu’il est éligible aux mêmes aides que les panneaux solaires thermiques. Cependant, il a un plafond de 200 euros par m² pour une surface maximale de 20m².

Différentes technologies de panneaux solaires.

Différentes technologies de panneaux solaires.
Différentes technologies de panneaux solaires.

Les panneaux solaires sont aussi équipés de différentes technologies. Les cellules de panneaux solaires dépendent en fonction de l’utilisation ou de la puissance, mais aussi en fonction de la technologie du panneau (photovoltaïque, thermique, hybride etc.). Il existe deux technologies différentes : le silicium cristallin et le silicium amorphe.

Le silicium cristallin

Cette technologie se divise en deux types : le polycristallin et le monocristallin. La quasi-totalité des panneaux solaires utilise la technologie du silicium cristallin pour fonctionner, car le rendement est le meilleur (entre 13% et 15%).

Le silicium monocristallin est très efficace pour capter les rayons directs du soleil. Il est fait par la formation de cristaux tous orientés dans la même direction. Son rendement moyen est de 15%.

Le silicium polycristallin est composé de cellules formées par plusieurs cristaux aux tailles et formes différentes. Contrairement au monocristallin, les cristaux sont orientés dans plusieurs directions, ce qui fait qu’il capte bien la lumière ambiante. Le rendement moyen de ce type de technologie est de 12%.

le silicium amorphe

Le silicium amorphe est plus rare. Ses cellules n’ont pas été cristallisées contrairement aux autres types. Il n’a pas d’organisation cellulaire définie, ce qui fait qu’il capte mieux la lumière. Son rendement est cependant plus bas que les autres (entre 6 et 8%), son manque d’organisation rendant le transport des charges plus lent.

Conclusion

Ainsi, pour pouvoir choisir un type de panneau solaire, il faut faire attention à plusieurs points. Tout d’abord, si cela est intéressant ou possible pour le logement à notre disposition. Ensuite, si cela serait rentable d’utiliser ce genre de technologie (région ensoleillée ou non). Il faut aussi évaluer le budget que l’on a à disposition pour voir quelle surface de panneaux solaires on peut se permettre et quel type de panneaux. Enfin, il faut calculer sa consommation énergétique actuelle, et calculer la surface de panneaux qui serait nécessaire pour subvenir à vos besoins.

Les panneaux solaires, peu importe leur type, permettent une consommation d’énergie bien moins importante, ce qui rend leur installation très intéressante. Leur coût est souvent amorti 5 ans après leur installation. Ils ne nécessitent pas d’entretien très poussé, et il suffit simplement de remplacer certaines pièces. Pour les panneaux photovoltaïques, il suffit simplement de changer l’onduleur tous les 10 ans.

En considérant la volonté du gouvernement de s’inscrire dans une vision plus écologique de la production d’énergie, on pourrait s’attendre à la création de nouvelles primes dans les années à venir.

Marie A

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *