Combles perdus – le guide complet

Combles perdus

Vous ne savez pas ce que sont les combles perdus ? Et vous voulez tout savoir sur cette partie invisible de votre grenier ? 

Alors, lisez attentivement notre guide complet sur les combles perdus !

Les déperditions de chaleur sont le fléau de nombreux foyers aujourd’hui. Malheureusement, on ne se rend généralement compte des lacunes de son foyer qu’en hiver, c’est pour ça qu’il est important d’agir avant de gaspiller de l’électricité !

Nous savons qu’une toiture mal isolée entraîne énormément de pertes énergétiques : environ 30 % de votre facture de gaz, d’électricité ou de fioul. Pour éviter d’augmenter le coût énergétique de votre habitation, vous pouvez isoler les combles perdus. C’est une technique qui vous permettra d’améliorer largement la performance énergétique de votre maison. 

Sur cette page, vous découvrirez : 

  • Quelles sont les différentes techniques d’isolation des combles perdus
  • Quels sont les matériaux d’isolants ? 
  • Quel prix coûte l’isolation de combles perdus ? 
  • Quelles sont les précautions à prendre afin de mettre votre projet en route ? 

Alors si vous êtes prêt, commençons tout de suite !

Définition comble perdu

Guide-Complet-Isolations-Combles-Perdus
Guide-Complet-Isolations-Combles-Perdus

Les combles perdus sont en fait des espaces sous la toiture, qui ne sont pas aménageables, donc qui sont qualifiés de “perdus”. Il existe aussi des combles dits “aménageables” car ce sont des espaces dont il est possible de tirer profit.

Un comble perdu réunit ces caractéristiques :

  • Une hauteur inférieure à 1,80 mètre sous la charpente de la toiture
  • La configuration de la charpente ne permet pas l’accès complet ni l’aménagement des combles
  • Une pente du toit inférieure à 30 % 

C’est un espace qui n’est simplement pas accessible, ou alors potentiellement accessible, mais impossible à aménager à cause de l’architecture de la charpente qui l’entoure. 

Diagnostic : À quel moment (re)isoler les combles perdus ?

 Quand-Isoler-Combles-Perdus
Quand-Isoler-Combles-Perdus

Il existe plusieurs caractéristiques majeures, plusieurs indices qui doivent vous alerter et vous interroger quant à la qualité de l’isolation de vos combles perdus.

Nous allons donc lister les signaux qui vous permettent de savoir quand changer votre isolation des combles perdus :

Signal 1 : Les vaguelettes 

Ce motif apparaît en général sur une isolation qui est mal posée. On parle en général des couches d’isolants posées en rouleaux, dont la laine de verre est un exemple plus que fréquent. 

Vous verrez donc votre laine qui n’est pas posée sur le sol, et qui semble prendre la forme du vague : c’est très mauvais signe. 

Cela signifie que l’air circule en dessous, et que l’efficacité de l’isolation est très largement diminuée

Signal 2 : Le tassement 

Les laines minérales, comme la laine de roche ou la laine de verre, peuvent parfois se tasser sur elles même à cause de leur poids. Le problème que cela cause, c’est encore une fois la baisse de performance isolante. 

Bon à savoir : une couche de matériau isolant doit faire 15 cm au minimum, et elle durera entre 20 et 30 ans. 

Signal 3 : L’humidité 

Encore une fois, nous parlerons plutôt des isolants de type laine minérale. Ainsi, les laines de verres et laines de roches sont normalement très sèches. Cela permet donc d’isoler de façon optimale votre toiture. 

Une laine minérale humide voit ses performances se détériorer irrémédiablement. Donc, après chaque orage ou fortes pluies, nous vous conseillons de vérifier votre isolant en le palpant.

Quels sont les différents moyens pour l’isolation d’un comble perdu ?

Isoler combles perdus

Il existe plusieurs méthodes différentes pour isoler vos combles perdus. Sachez qu’il n’existe pas vraiment de technique universelle, et chacune peut être adaptée selon votre budget, l’espace sous la charpente, la surface au sol et un ensemble de critères variables.

Isolation au plus près du volume chauffé

Cette technique d’isolation est plutôt évidente : il s’agit de placer le matériau isolant le plus près possible du sol. Cela permet simplement de conserver une température élevée directement au plus proche de la surface habitable.

Isolation des combles perdus en vrac

Lorsque vos combles sont très peu accessibles (par exemple, avec une trappe au niveau du plafond), cette méthode est la plus pratique. Une isolation en vrac se fait avec des tuyaux par exemple, qui vont venir disperser des fines pellicules de matériau sur le sol de vos combles. 

C’est une technique peu coûteuse, qui nécessite quand même la location d’une machine, appelée souffleuse. 

Isolation des combles perdus en rouleaux

La technique d’isolation la plus connue, c’est l’isolation en rouleaux. C’est très simple : votre artisan va poser en général 2 couches de rouleaux d’isolants, très souvent de la laine minérale. 

Installation du pare-vapeur

Le pare-vapeur permet de lutter contre la 2e cause majeure de l’humidité sur les isolants : la condensation. Ce phénomène qui détruit littéralement le cœur de votre isolant, et le rend inefficace, à beaucoup moins de chance de se produire si vous avez un pare-vapeur. 

Il a un rôle fondamental dans la protection de votre isolant, mais il permet aussi de protéger votre charpente, qui est elle-même le support de votre toiture. 

Élaboration d’un projet d’isolation d’un comble

Projet-Chantier-Isolation-Comble-Perdu
Projet-Chantier-Isolation-Comble-Perdu

Si la pose d’un isolant paraît être une simple formalité, et que vous vous imaginez devoir simplement dérouler un rouleau de laine minérale… Vous n’êtes pas au bout de vos surprises. 

Un projet d’isolation, c’est un véritable chantier, que ce soit pour vos combles perdus comme pour vos fenêtres ou pour vos murs. Il faut donc élaborer plusieurs étapes cruciales. 

Nettoyage du comble 


Le nettoyage du comble est l’étape préalable à la pose de l’isolant. Vous devez simplement vider l’endroit, et dégager la voie et surtout le sol afin de pouvoir poser le matériau isolant en toute tranquillité. 

Si votre projet est une deuxième pose d’isolant, vous devrez aussi retirer l’ancien isolant, et vérifier que le sol est resté étanche. 

Délimitation de l’air d’isolement

Vous devez maintenant délimiter correctement la zone à isoler. Pour cela, il faudra poser des déflecteurs devant les entrées d’air à l’intérieur des combles. Les déflecteurs sont des pièces en bois qui servent à orienter la direction du vent, et ils permettent donc de protéger l’isolant en le contenant. 

Vous devrez aussi poser un coffre en bois autour de la trappe d’accès pour éviter que l’isolant ne se diffuse dans le logement. 

Mise en place d’une vérification d’épaisseur 

Enfin, il vous faudra aussi, à l’aide de petites réglettes, venir mesurer l’épaisseur de l’isolant. Comme nous l’avons dit précédemment, un isolant de moins de 15 cm ne sera pas efficace. 

A contrario, chercher une épaisseur supérieure vous permettra d’avoir un meilleur isolant.

Les différents types d’isolants disponibles à utiliser dans un comble perdu

Isolant-Matériau-Comble-Perdu
Isolant-Matériau-Comble-Perdu

Il existe donc plusieurs matériaux d’isolation. Nous allons aborder ce sujet en vous donnant donc une liste des grands types de matériaux qui peuvent être utilisés comme isolants. 

Les laines minérales 

Nous en avons parlé depuis le début, elles comportent donc les laines de verre et de roche. Ce sont des isolants très populaires du fait qu’ils peuvent bien résister à la chaleur et ils s’adaptent facilement aux contraintes d’espaces et d’atmosphère des combles perdus. 

Les isolants de provenance animale 

Ces isolants sont principalement constitués comme les laines minérales, c’est-à-dire que ce sont des couches superposées. Elles coûtent plus cher que les laines minérales, mais elles sont tout aussi intéressantes au niveau de leur propriété thermiques. 

Les isolants synthétiques 

Ce type d’isolant n’est pas disponible dans le modèle traditionnel de “couverture” flexible, mais seulement en tant que panneau rigide à poser au sol. Les isolants synthétiques sont majoritairement du polystyrène ou du polyuréthane, et sont déconseillés, car peu efficaces et issus de la pétrochimie

Les isolants de provenance végétale

Enfin, il existe aussi des laines végétales en chanvre ou en lin par exemple. Cette catégorie d’isolant regroupe également de la fibre de bois et du liège, qui sont le plus souvent utilisés en addition d’autres isolants. 

Comment faire son choix d’isolatant pour combles perdus ? 

Choix-Matériau-Isolation-Combles-Perdus
Choix-Matériau-Isolation-Combles-Perdus

Nous vous recommandons de choisir avec soin les isolants de vos combles. Bien que ce soit une petite pièce, qui semble peu importante, sachez que les combles perdus sont la liaison la plus directe entre votre toiture et votre logement. 

Il est donc très important d’assurer une bonne étanchéité thermique, sinon votre plafond risque de laisser filtrer de l’air. L’air infiltré risquera alors de mener le désordre, en faisant consommer plus d’énergie à votre système de chauffage électrique. 

En plus, cela peut simplement devenir un inconfort, et faire baisser la température moyenne de votre habitation. 

Voici les critères à prendre en considération pour choisir votre type d’isolant :

  • Le prix 
  • Le matériau 
  • La surface 
  • Le besoin en termes de performance

Petit budget : Nous vous conseillons donc la laine de verre, qui est en fait l’isolant le moins cher du marché. Il est aussi le plus utilisé, car il est très efficace pendant l’hiver. 

Par contre, pour les périodes de grandes chaleurs, la laine de verre n’absorbe pas correctement la chaleur, donc elle ne vous sera pas très utile… Elle joue un rôle de barrière . 

Budget important : Si vous voulez monter en gamme, et opter pour un matériau plus performant en été, alors la laine de roche est le choix vers lequel il faudra vous orienter. Plus efficace, plus dense, elle est simplement meilleure en été. 

La laine de roche est à privilégier pour les habitants des zones géographiques du sud. 

Si vous voulez opter pour le type d’isolant le plus performant, la ouate de cellulose est le matériau qu’il vous faut. Encore plus dense que la laine de roche, donc plus efficace en été, et aussi en hiver, elle est vraiment une option très intéressante. 

En raison de son coût légèrement plus élevé que les autres matériaux, elle est plutôt réservée aux personnes qui ont des besoins spécifiques. 

Les précautions utiles dans l’isolation d’un comble

Une fois le chantier mis en place, le choix des matériaux de l’isolant effectués et la technique d’isolation choisie, vous pouvez maintenant passer à l’étape supérieure. Hélas, ce n’est pas encore le moment de poser l’isolant. 

Il faut encore faire quelques démarches finales : ce sont les précautions d’usage

Effectuez ces petites vérifications supplémentaires qui vous permettront d’assurer la sécurité incendie de vos combles, ainsi que de votre isolant.

Vous avez plusieurs choses à vérifier :

Les câbles électriques 

Vous devrez commencer par écarter tous les câbles et les sortir de l’isolation en les fixant sur la charpente. Sinon, vous pouvez aussi les rendre étanches afin qu’ils restent à l’intérieur de l’isolation (ou à côté si vous optez pour une laine). 

Le conduit de cheminée 

Si vous avez un conduit de cheminée qui passe par vos combles, il est absolument impératif de le sécuriser. Pour ça, il suffit de coffrer entièrement le conduit afin de respecter un écart de minimum 10 cm entre l’isolant et le conduit

Les spots de lumières 

Les spots lumineux sont aussi des dangers, qui menacent l’isolant, car ils émettent une grande quantité de chaleur. Ainsi, vous devrez les couvrir avec des protections bien spécifiques, souvent dans des matériaux synthétiques. 

Tarifs de l’isolation de comble perdu

Prix-Isolation-Comble-Perdu
Prix-Isolation-Comble-Perdu

Évidemment, l’isolation des combles perdus vient avec un coût. Ce coût dépendra de l’ensemble des opérations que nous venons de voir au travers de cet article. Si vous avez une grande surface à isoler, vous devrez logiquement avoir plus d’isolants… 

Donc votre coût sera accru. Heureusement, le prix net de l’isolation des combles perdus est généralement moins cher que l’isolation des combles aménageables. Forcément, les techniques de soufflage, ou les poses en rouleaux ne nécessitent pas une main d’œuvre excessive, donc cela vous reviendra moins cher. 

Le prix de l’isolation des combles perdus va varier de 15 à 35 € par m². L’objectif étant que ce coût soit amorti par les économies que vous ferez. 

Si vous faites enlever votre isolant actuel, le coût de la main d’œuvre est de 8 € par m².

Le choix des matériaux est également un facteur à prendre en compte : la laine de verre est le matériau le moins cher, ensuite la laine de roche et le polyuréthane sont des alternatives intermédiaires. 

Enfin, la ouate de cellulose et la laine de bois sont les isolants les plus chers, mais ils sont aussi les matériaux qui vous offriront le meilleur confort thermique en été

Les aides financières fournies pour l’élaboration d’un projet “comble perdu”

 Aides-Financières-Publique-Privé-pour-Isolation
Aides-Financières-Publique-Privé-pour-Isolation

Pour la plupart des travaux de rénovation énergétique, vous aurez accès à des aides financières fournies par l’État. Ainsi, voici quelles sont les aides financières auxquelles vous aurez droit lors de l’isolation de vos combles perdus :

Le CEE, ou certificat d’économie d’énergie 

Ce dispositif est une aide fournie par les entreprises du secteur privé comme les fournisseurs d’énergie ou les artisans agréés. Cette aide est de 7 à 8 € par m² pour votre isolation. 

La TVA réduite 

Si vous faites acheter et poser votre isolant par un professionnel agréé RGE, alors vous bénéficierez d’une TVA réduite à hauteur de 5,5 %

L’éco-prêt

Enfin, pour l’isolation de vos combles perdus, vous pouvez aussi emprunter 15 000 € maximum avec un taux à 0 %. Cela vous permettra donc d’investir en douceur, car vous pouvez étaler le remboursement sur 20 ans.

Faites appel à des professionnels !

Merci d’avoir suivi cet article. Maintenant que vous connaissez tout sur les combles perdus, n’hésitez pas à faire appel à des professionnels RGE pour bénéficier des aides financières ! 

Pour en savoir d’avantage :

Marie A

Militante pour la transition écologique depuis plus de 20 ans, j'ai rejoint l'équipe d'Action France Énergie en Octobre 2017 pour promouvoir l'ensemble des aides disponibles sur le territoire français, et aider nos ménages à créer un environnement plus responsable de notre belle planète.

Leave a Reply