Installation d’une pompe à chaleur dans un appartement – Le guide Complet

Installation d'une pompe à chaleur par un technicien.
Installation d’une pompe à chaleur par un technicien.

Eh oui ! Désormais, il est possible d’installer une pompe à chaleur appartement. D’ailleurs, les pompes à chaleurs attirent de plus en plus de monde chaque jour.

En plus d’être tendance, elles sont à la fois efficaces, économes et écologiques. Cependant, avant d’installer une pompe à chaleur appartement, il est nécessaire de suivre certaines conditions. Par exemple, il faut obtenir la validation des travaux par l’assemblée générale des copropriétaires.

Il faut également respecter les règles d’urbanisme en rigueur. Ce guide vous sera utile pour vous aider à y voir plus clair. Mais avant cela, il est tout de même préférable de connaître les raisons qui amènent à installer un PAC dans un appartement.

Comment marche une PAC pour appartement ?

Fonctionnement d'une pompe à chaleur dans un appartement.
Fonctionnement d’une pompe à chaleur dans un appartement.

À l’accoutumée, une pompe à chaleur appartement est composée de plusieurs éléments qui assurent le cycle de chauffage, notamment un évaporateur, un compresseur, un condenseur et un détendeur. Il est bon de savoir que le cycle se décrit en plusieurs étapes, et qu’à chaque étape correspond un élément.

L’évaporateur

Cet élément intercepte les calories ambiantes renfermées par une source énergétique par le biais d’une unité installée à l’extérieur. La chaleur du fluide frigorigène s’accroît et passe à l’état de vapeur.

Le compresseur

Le compresseur vapeur compacte et augmente la température de la vapeur. Cela augmente sa pression avant de l’inoculer au condenseur.

Le condenseur

Celui-ci transmet la chaleur mise à la bonne température à l’eau de chauffage de circuit qui circule jusqu’aux émetteurs de chaleur, comme les radiateurs ou les planchers chauffants.

Le détendeur

Ce dernier élément permet de diminuer la pression du fluide frigorigène avant qu’il ne passe dans la phase d’évaporation. Une fois que le cycle est complet, un nouveau cycle peut recommencer et ainsi de suite.

Les points essentiels pour installer une PAC dans un appartement.

Malgré la rapidité et la facilité des travaux d’installation de PAC, ces derniers méritent une attention particulière. Effectivement, il y a quelques restrictions qui doivent être considérées. Généralement, elles sont plus contraignantes que lors d’une installation de PAC dans une maison.

Vérification de l’isolation de l’appartement

Certes, installer une PAC permet de faire des économies d’énergie, mais cela n’est le cas que si elle est installée dans un domicile bien isolé. Dans le cas contraire, on risque de perdre toute la chaleur amenée dans l’appartement. Ainsi, l’appareil va consommer plus d’électricité afin de pouvoir en produire plus. Il est clair que ce cas de figure n’est pas l’idéal pour faire des économies.

Pour contrôler cet élément, il faut jeter un œil au DPE (Diagnostic de Performance énergétique), ou à l’année de construction. En général, les logements les plus vieux sont moins bien isolés.

S’il n’est pas possible d’accéder à ces informations, il est recommandé de faire appel à un thermicien qui sera en mesure de faire un diagnostic thermique. Ce professionnel est le seul qui puisse déterminer l’état d’une isolation.

Possibilités au niveau de l’installation de conduites

À l’exception d’une transformation lourde, en rénovation, il n’est généralement pas possible d’installer après coup les conduites insérées d’un chauffage à air chaud, ou encore d’installer une tuyauterie dans le sol.

Cela nous ramène automatiquement aux dispositifs qui produisent de l’eau chaude et non de l’air chaud. Cette eau en question sera expédiée dans les radiateurs existants ou dans des ventilo-convecteurs. Il est utile de stipuler que la taille ou la quantité de radiateurs devra augmenter afin de compenser le fait que la PAC marche à une température en dessous de celle d’une chaudière.

Dans le cas d’un appartement ou d’un studio, il suffira d’un seul échangeur de plafond qui est semblable à celui d’une climatisation. En outre, il est ici question du même appareil, une climatisation réversible qui est autant capable de produire du chaud que du froid.

Type de capteur idéal

En appartement, l’espace nécessaire au capteur de sol ou au forage est assez restreint. De même, on n’y trouve pas de cours d’eau ou de plan d’eau susceptible de contenir un capteur. Ainsi, pour une installation en copropriété, il est possible de recourir à un terrain éventuellement disponible.

De ce fait, la source externe la plus accessible en appartement est certainement l’air environnant.

Emplacement de l’échangeur

Emplacement des Pompes à chaleur pour appartement
Emplacement des Pompes à chaleur pour appartement

L’échangeur ou unité externe de la pompe à chaleur doit être installé dans une cour, une toiture ou encore une terrasse. Il est même possible de fixer cet élément sur une façade.

Cependant, les règlements urbanistiques sont susceptibles d’interdire cette installation, sans oublier le bruit de fonctionnement qui pourrait nuire aux voisins.

Puissance nécessaire

Il est conseillé d’installer la puissance juste nécessaire et de prévoir un chauffage d’appoint qui ne marchera que lors des rares jours d’hiver rigoureux de l’année ou pendant quelques heures dans la salle de bain. En effet, si vous surdimensionnez votre appareil, vous risquez d’acheter un appareil qui sera sollicité plus que sa capacité ou un appareil qui s’use très rapidement.

Avec ou sans production d’ECS

L’ECS ou eau chaude sanitaire peut être généré par la PAC de chauffage et emmagasiné dans un ballon. Il vous est également possible de séparer les fonctions et de garder votre chauffe-eau actuel s’il est performant. Vous avez aussi la possibilité d’installer un boiler thermodynamique indépendant. Il s’agit ici d’une petite PAC séparée qui est spécialement dédiée à la production d’ECS.

Quelles sont les précautions à prendre avant d’installer une pompe à chaleur dans un appartement ?

Avant de commencer à installer une pompe à chaleur, il est nécessaire de demander des autorisations, mais aussi de s’assurer de respecter toutes les règles.

Obtenir l’accord des voisins

Vivre dans un appartement implique nécessairement la présence de voisin. Du coup, comme l’installation d’une PAC est généralement bruyante, il est préférable de demander l’autorisation des voisins avant d’entamer les travaux d’installations. De plus, suivant le modèle, la PAC peut modifier la façade de manière significative. Cela exige donc d’obtenir l’accord des voisins.

Signaler le projet à la commune

L’éventuel accord des voisins doit être accompagné par une demande d’autorisation au niveau de la mairie. Le but étant de s’assurer que le projet d’installation de la PAC est en accord avec toutes les règles d’urbanisme. Il faudra aussi réaliser une déclaration préalable de travaux.

Quels sont les avantages et inconvénients d’une PAC dans un appartement ?

Un module extérieur de pompe à chaleur.
Un module extérieur de pompe à chaleur.

L’installation d’une PAC en appartement possède autant d’avantages que d’inconvénients.

Avantages

Parmi les bénéfices de cette installation, on trouve :

  • Un dispositif de chauffage simple, écologique et économique
  • Une température agréable et homogène dans l’appartement
  • Une régulation précise de la température dans chaque lot.

Malgré ces avantages, la PAC en appartement possède aussi ses inconvénients.

Inconvénients

Le principal inconvénient de l’installation d’une PAC en appartement réside certainement dans l’espace réduit. À cause de cela, il est assez difficile de trouver l’emplacement du groupe extérieur. De plus, il faut également obtenir une autorisation :

  • Des voisins,
  • Du propriétaire si on est locataire,
  • Du syndic si on est propriétaire,
  • De la mairie.

Ça en fait des personnes à convaincre. Par ailleurs, dans le cas où vous l’installez sur le balcon, vous risquez de perdre quelques cm². 

Comment choisir sa pompe à chaleur appartement ?

Si vous habitez dans un appartement, ou dans une surface restreinte, la pompe à chaleur aérothermique est la seule option possible, car il n’existe aucun accès au sol pour les autres modèles de PAC. À ce jour, on connaît deux modèles de PAC aérothermiques, notamment la PAC air-air et la PAC air-eau. 

Les meilleures pompes à chaleur pour appartement

Vous êtes enfin prêt à vous lancer dans l’installation d’une PAC ? Voici notre top 3 de chaque catégorie des meilleures pompes à chaleur appartement prix pour vous aider à trouver la vôtre. 

PAC air-eau

  • La plus rentable : Hitachi Yutaki M
  • Le rapport qualité-prix idéal : Bosch compress 6 000 AW
  • Le must have : Atlantic Alfea Excellia A.I

PAC air-air

  • La moins onéreuse: Toshiba Seyia R32
  • La meilleure en termes de rapport qualité-prix : Panasonic Ethérea inverter R32
  • L’incontournable : Daikin Emura FTXJ

Prix et aides pour l’installation d’une pompe à chaleur.

Fonctionnement d’une pompe à chaleur dans un appartement.

Souvent, l’installation d’une PAC en appartement demande un investissement colossal. Pour mener le projet à son terme, il faut prévoir un budget assez conséquent, notamment dans les milliers d’euros. Par exemple, pour la PAC air-air, il faut envisager un coût moyen entre 6 000 et 10 000 € (tarif d’installation inclus).

Toutefois, il est actuellement possible de compter sur les aides et subventions de l’État afin de baisser la facture. Les plus connus sont :

  • Ma Prime Rénov version individuelle : cette aide est destinée à rénover des parties privatives que ce soit une maison ou un appartement. Les plafonds de ressources aident à fixer le montant d’aide accessible au ménage. Tous les ménages, modestes ou non, peuvent prétendre à la prime, toutefois la catégorie aisée hérite d’une liste de travaux éligibles restreinte.
  • CEE : les Certificats d’Économies d’Énergie imposent aux fournisseurs d’énergie de payer une prime à leurs clients qui réalisent des travaux de rénovation énergétique. À ce jour, tous les types de PAC y sont éligibles du moment qu’elle est certifiée NF PAC. Que son COP ou son ETAS dépasse un certain seuil, qu’elle ne dépasse pas une certaine puissance et qu’elle soit installée par un artisan RGE.
  • L’éco-prêt à taux zéro copropriété : cette aide est à contracter au niveau de la banque. Il est question d’un emprunt bancaire à taux d’intérêt nul, qui est accessible sans aucune condition de ressources. Pour l’obtenir, il faut réaliser des travaux d’amélioration de la performance énergétique dans votre domicile. Cette aide est surtout destinée aux propriétaires occupants ou bailleurs, y compris en copropriété, et aux sociétés civiles non soumises à l’impôt des sociétés.

Marie A

Militante pour la transition écologique depuis plus de 20 ans, j'ai rejoint l'équipe d'Action France Énergie en Octobre 2017 pour promouvoir l'ensemble des aides disponibles sur le territoire français, et aider nos ménages à créer un environnement plus responsable de notre belle planète.

Leave a Reply