Quel est le vitrage le plus isolant ?

Quel est le vitrage le plus isolant ?
Quel est le vitrage le plus isolant ?

Si vous souhaitez obtenir une isolation optimale dans une habitation, vous devez impérativement l’équiper de vitrages performants. En effet, les fenêtres représentent une importante source de déperdition de chaleur lorsqu’elles sont de mauvaise qualité. Quels vitrages existent aujourd’hui ? Que pouvez-vous attendre des différents modèles disponibles ? Comment bien choisir ? Nous vous proposons de répondre à toutes ces questions dans cet article.

Quel est le vitrage le plus isolant ?

Le vitrage le plus isolant est le double vitrage, il comporte deux couches de verre séparées par une couche d’air. Le triple vitrage va toutefois encore plus loin dans l’isolation en ajoutant une troisième vitre. Cette couche de verre supplémentaire contribue à réduire la pollution sonore et offre une protection encore plus grande contre les éléments.

Comment est fabriqué le vitrage isolant ?

Le double vitrage est constitué de deux épaisseurs de verre et d’une lame d’air ou de gaz entre elles. Généralement, les feuilles de verre mesurent 4 millimètres et l’épaisseur intermédiaire est de 12 ou 16 millimètres. Elles sont notées 4/12/4 ou 4/16/4. Il existe également des vitrages plus épais, avec une épaisseur d’air de 20 millimètres notamment et des vitres en verre dîtes asymétriques, comme les modèles 10/6/4 par exemple.

La lame d’air peut être remplacée par de l’argon ou du krypton, deux gaz aux vertus isolantes encore plus performantes. En effet, ils sont plus denses que l’air et diminuent encore plus les pertes de chaleur.

Par ailleurs, certains modèles de fenêtres comprennent une couche supplémentaire composée d’oxydes métalliques qui permettent de filtrer les UV et offrent donc une qualité d’isolation encore meilleure. Une autre solution pour augmenter l’isolation thermique est l’utilisation d’un verre à couche basse émissivité.

Quels sont les effets escomptés d’un vitrage isolant ?

Un vitrage isolant est généralement installé pour réduire les déperditions de chaleur de l’intérieur vers l’extérieur du logement et faire ainsi des économies d’énergie. Il permet généralement de réduire les factures de chauffage jusqu’à 40 %. En outre, un vitrage isolant permet d’éviter les parois froides et limite donc l’entrée du froid dans le logement. Il a la même action sur la chaleur et il modère ainsi l’augmentation de température dans le logement en été. Le confort des habitants se trouve donc amélioré en toute saison.

Le double vitrage est aussi un atout majeur en matière d’isolation acoustique, particulièrement lorsque le vitrage est fait de verres d’épaisseurs différentes. Les bruits perçus de l’extérieur sont fortement amoindris, jusqu’à 40 décibels. La performance phonique des fenêtres est indiquée par un coefficient Rw qui indique la diminution phonique induite. Il existe par ailleurs une classification en 6 niveaux, traduisant une réduction des bruits de 25 à 50 décibels.

Enfin, un vitrage isolant apporte une sécurité supplémentaire au logement, puisque les vitrages doubles ou spécifiquement traités sont plus difficiles à briser. Il existe notamment des verres feuilletés spécialement conçus pour réduire les risques d’effraction, qui n’éclatent pas en cas de choc.

Le double vitrage à Isolation Renforcée

La lame intermédiaire du double vitrage est généralement une lame d’air. Celui-ci a des propriétés isolantes connues. Parfois, cet air peut être remplacé par du gaz krypton ou argon, qui sont plus denses et présentent donc des capacités isolantes encore meilleures.

Le vitrage à isolation renforcée (VIR) ou à isolation thermique renforcée (ITR) contient une couche d’argent ou d’oxydes métalliques transparente, collée à l’une des faces intérieures du vitrage. Cette couche limite les rayonnements infrarouges et forme une protection thermique qui retient la chaleur à l’intérieur du logement. Les déperditions thermiques sont largement réduites. En été, la protection solaire est également renforcée. L’entrée de chaleur dans le logement est limitée de près de 60 %, tout en laissant passer la lumière. Ces vitrages à isolation renforcée sont de plus en plus fréquemment utilisés.

Des modifications supplémentaires apportées au vitrage à isolation renforcée peuvent également ajouter leurs bénéfices respectifs, notamment en matière d’isolation phonique et de sécurité.

Le triple vitrage

Le triple vitrage est généralement choisi pour obtenir une isolation encore plus grande. En effet, le triple vitrage est deux fois plus efficace qu’un double vitrage standard pour limiter les pertes de chaleur. Il y a alors trois épaisseurs de verre et deux lames d’air ou de gaz. L’inconvénient de cette installation réside surtout dans son poids ; les menuiseries doivent être adaptées pour le supporter. Selon les modèles, la luminosité peut aussi être parfois réduite.

Quels sont les critères à considérer pour choisir un vitrage d’isolation ?

Comment choisir son vitrage isolant ?

Plusieurs critères sont à prendre en compte pour choisir son vitrage isolant.

La zone géographique

Une habitation située dans le sud de la France et une autre se trouvant dans une région moins chaude n’auront pas les mêmes besoins. Le vitrage aura peut-être besoin de moins de traitement pour être suffisamment efficace dans la seconde situation.

L’emplacement

L’emplacement dans le logement détermine également le choix du vitrage. L’orientation est probablement l’élément le plus déterminant, avec des conséquences directes sur l’ensoleillement et la chaleur qui peuvent traverser la fenêtre. De même, une ouverture au rez-de-chaussée ou à l’étage n’impliquera pas les mêmes sollicitations atmosphériques. Le vitrage doit donc être choisi en conséquence.

Lumière

La transmission lumineuse induite par un vitrage correspond à son coefficient TLw, qui peut être compris entre 0 et 1. Plus le coefficient se rapproche de 1, plus la lumière traverse la vitre. C’est un critère important à considérer si l’on veut profiter de la luminosité, particulièrement si le logement est situé dans une zone où le soleil n’est pas toujours très présent.

Les aides financières

La pose de fenêtres isolantes fait partie des travaux qui peuvent permettre de bénéficier d’aides étatiques ou locales dans le cadre des politiques de transition énergétique. Il s’agit notamment de :

  • MaPrimeRenov’ fenêtres prévue par l’Anah 
  • Le crédit d’impôt pour la transition énergétique 
  • Le recours à l’écoprêt à taux zéro 
  • La prime énergie.

Il est indispensable d’être le propriétaire du logement rénové et de remplir des conditions particulières de performances avec les vitrages installés. De même, les travaux doivent obligatoirement être réalisés par un artisan agréé RGE.

Il existe donc aujourd’hui de nombreuses solutions pour équiper son logement de vitrages isolants. C’est un excellent moyen pour faire des économies et augmenter la valeur de son habitation. Une analyse de vos besoins et des particularités de votre logement vous permettra de construire un projet cohérent, avec les meilleures performances.

Marie A

Militante pour la transition écologique depuis plus de 20 ans, j'ai rejoint l'équipe d'Action France Énergie en Octobre 2017 pour promouvoir l'ensemble des aides disponibles sur le territoire français, et aider nos ménages à créer un environnement plus responsable de notre belle planète.

Leave a Reply