Quelle différence entre double et triple vitrage ?

Double et triple vitrages
Double et triple vitrages

Investir dans l’installation de fenêtres isolantes améliore grandement et durablement le confort de l’habitation et réduit notablement les dépenses énergétiques. Plusieurs solutions existent aujourd’hui.

Le double vitrage reste la solution la plus répandue, mais à l’instar d’autres pays européens, on voit également apparaître sur le marché du triple vitrage.

Quelles sont les différences entre les deux types de vitrages ? Quelle option retenir pour son logement ? Dans ce guide complet, retrouvez toutes les informations utiles sur le sujet.

Quelle différence entre double et triple vitrage ?

La principale différence entre le double et le triple vitrage est le nombre de couches de verre (2 contre 3). Ensuite, le double vitrage est moins efficace pour isoler de la chaleur et du bruit que le triple vitrage, mais il laisse passer plus de lumière. En outre, les fenêtres à triple vitrage sont également plus chères, la différence de prix pouvant atteindre 80 %.

Double vitrage

Le double vitrage est aujourd’hui l’option la plus représentée. Il est notamment devenu obligatoire pour les nouvelles constructions, conformément aux réglementations techniques RT 2012.

Caractéristiques

Une fenêtre double vitrage est composée de deux épaisseurs de verres, souvent de 4 millimètres chacune, entre lesquelles se trouve une lame d’air, généralement de 12 ou 16 millimètres.

On note ces modèles respectivement 4/12/4 et 4/16/4. Parfois, l’air est remplacé par un gaz rare comme l’argon ou le krypton, qui ont de meilleures capacités isolantes. Par ailleurs, il existe des vitrages spécifiques, par exemple des vitrages 10/16/4, qui garantissent une meilleure isolation phonique. Les verres peuvent aussi être traités si besoin.

Avantages

Une fenêtre double vitrage permet en premier lieu des économies d’énergies non négligeables : c’est environ 40 % de moins sur une facture de chauffage, par rapport à un logement équipé de simple vitrage. Par ailleurs, elle offre un confort important aux habitants d’un logement, aussi bien en hiver, en limitant l’entrée du froid à l’intérieur, qu’en été puisque la chaleur rentre moins dans l’habitation également.

De plus, des vitres plus épaisses améliorent également l’insonorisation du logement. C’est particulièrement le cas avec des doubles vitrages asymétriques. Cela peut réduire jusqu’à 50 décibels les sons qui traversent la fenêtre.

Enfin, changer son simple vitrage pour du double augmente la sécurité. En effet, une vitre plus épaisse est plus difficile à briser. Il existe même des modèles antieffractions et ils rendent la tâche encore plus ardue pour les éventuels intrus. Ces vitrages seront aussi plus résistants aux chocs non intentionnels.

Dernier bénéfice, la présence de menuiseries double vitrage augmentera la valeur immobilière du logement.

Inconvénients

Installer du double vitrage comporte néanmoins quelques inconvénients.

Le coût d’installation est bien sûr plus élevé que pour le simple vitrage, cependant, la dépense est rapidement compensée par les économies d’énergies réalisées. De plus, des aides financières sont accordées lors des travaux d’amélioration énergétique et permettent de diminuer la facture finale.

Autre point, la luminosité peut être amoindrie par rapport à un simple vitrage, puisque le coefficient de transmission lumineuse sera forcément un peu plus faible. Par ailleurs, il ne sera pas toujours possible de réparer la fenêtre s’il y a un problème. Par exemple, en cas de condensation, il sera nécessaire de changer la vitre entière..

Enfin, il faut prendre garde au poids du vitrage et s’assurer que la menuiserie de la fenêtre et le système d’ouverture peuvent le supporter.

Triple vitrage

Double ou triple vitrage ?

Depuis quelque temps, le triple vitrage arrive lui aussi sur le marché.

Caractéristiques

Le triple vitrage repose sensiblement sur le même type de montage que le double vitrage, mais avec une épaisseur de verre supplémentaire, ce qui améliore encore les performances énergétiques. Là encore, les lames d’air peuvent être remplacées par du gaz. Les épaisseurs classiques sont de 4/10/4/10/4 ou 4/12/4/12/4.

Avantages

Le coefficient thermique (Ug) du triple vitrage est meilleur que celui du double vitrage. Il peut être jusqu’à 40 % plus efficace qu’un double vitrage classique. Il induit donc de très faibles pertes de chaleur. De plus, il capte peu de chaleur solaire et apporte lui aussi beaucoup de confort en été.

Inconvénients

Le principal inconvénient du triple vitrage est qu’il laisse moins passer la lumière solaire. Il faut particulièrement prêter attention à ce facteur si le logement se situe dans une zone peu ensoleillée ou si les fenêtres concernées sont orientées au Nord par exemple.

L’isolation phonique n’est pas non plus optimale. Elle est moins efficace que celle d’un double vitrage. Autre frein possible, le coût ! En effet, le triple vitrage est 50 à 80 % plus cher à l’acquisition qu’un double vitrage à isolation renforcée.

Enfin, les fenêtres triple vitrage sont épaisses et lourdes, avec environ 30 kg/m². Les huisseries et les charnières doivent être spécifiquement adaptées à ces données. Leur remplacement peut s’avérer nécessaire et entraîner un surcoût supplémentaire.

La différence entre double et triple vitrage

Pour résumer, les principales différences entre double et triple vitrage sont :

  • le nombre d’épaisseurs : 2 lames de verre pour le double vitrage, 3 pour le triple vitrage ;
  • Un coefficient thermique Ug de 2,8 en moyenne pour un double vitrage classique, contre un Ug de 0,8, voire 0,6 pour le triple vitrage ;
  • Une meilleure isolation phonique avec le double vitrage ;
  • Une transmission lumineuse moindre avec le triple vitrage ;
  • Des fenêtres triple vitrage plus lourdes ;
  • Une différence de prix jusqu’à 80 %.

Prix du double et triple vitrage

Le prix du vitrage dépend bien sûr du nombre et de la taille des fenêtres à installer, mais aussi des finitions souhaitées ou encore du type d’ouverture. Ainsi, les prix d’une fenêtre double vitrage varient de 400 à 1 500 €. Le triple vitrage peut coûter 50 à 80 % plus cher. De plus, il faudra peut-être changer les huisseries et charnières pour résister à son poids, ce qui alourdira encore la facture.

Toutefois, l’amélioration énergétique induite permet de bénéficier d’aides de l’État ou de collectivités locales, ce qui permet de diminuer le montant global des travaux. Il s’agit notamment de MaPrimeRenov’, du crédit d’impôt, de l’écoprêt à taux zéro ou encore du chèque énergie.

Double et triple vitrage : que choisir ?

Double ou triple vitrage : comment choisir ?
Double ou triple vitrage : comment choisir ?

Les bénéfices du double vitrage peuvent ne pas être toujours suffisants ; une couche supplémentaire peut donc être intéressante. Cependant, avant tout remplacement de fenêtres PVC ou autres, il est recommandé de réaliser un bilan énergétique du logement, pour ne pas investir plus que nécessaire.

En effet, le triple vitrage n’est pas toujours utile, notamment si la maison n’est pas suffisamment isolée par ailleurs. La diminution des pertes énergétiques ne serait alors pas suffisante pour être intéressante financièrement. Il est plus indiqué de choisir le triple vitrage dans les habitations à très basse consommation et les maisons dites passives.

En outre, le triple vitrage est à éviter dans les zones géographiques très ensoleillées, il est plutôt à réserver à des fenêtres orientées au nord ou à l’est, dans des régions plus froides.

En dehors de ces cas assez spécifiques, il est souvent plus avantageux de se diriger vers le double vitrage. Par ailleurs, il est possible d’augmenter ses performances d’isolation,en choisissant un vitrage super-isolant.

Le vitrage super-isolant

Certains modèles de fenêtres à double vitrage sont conçus pour être super-isolantes. On parle de vitrage à isolation renforcée (ITR). Le coefficient thermique d’un vitrage super-isolant est généralement de 1,1, contre 2,8 pour un double vitrage classique.

Cette amélioration des performances est possible grâce au remplacement de l’air intermédiaire de la fenêtre par du gaz argon ou krypton, plus dense et donc plus isolant. Un film d’argent ou d’oxydes métalliques est également ajouté sur l’une des parois intérieures de la fenêtre pour améliorer ses performances.

Pour les modèles les plus sophistiqués, il y a également une couche de vide, créée grâce à la pression. Des piliers cylindriques sont insérés dans l’espace vide et ils empêchent les épaisseurs de verre de se toucher.

Le double et le triple vitrage comportent plusieurs différences. Il est nécessaire d’analyser les spécificités de votre maison et notamment sa localisation, son orientation et la qualité globale de son isolation pour déterminer quelle est la solution la plus adaptée.

Marie A

Militante pour la transition écologique depuis plus de 20 ans, j'ai rejoint l'équipe d'Action France Énergie en Octobre 2017 pour promouvoir l'ensemble des aides disponibles sur le territoire français, et aider nos ménages à créer un environnement plus responsable de notre belle planète.

Leave a Reply