Quelle est la durée de vie d’une chaudière à granulés ?

Quelle est la durée de vie d’une chaudière à granulés ?
Quelle est la durée de vie d’une chaudière à granulés ?

Vous pouvez espérer utiliser votre chaudière à granulés suivant une durée moyenne établie et ce, au même titre que tout autre appareil.

Au-delà de cette durée, il faut considérer que votre chaudière ne pourra plus assurer correctement ses fonctions, c’est-à-dire votre chauffage et votre approvisionnement en eau chaude sanitaire.

Mais quelle est la durée de vie d’une chaudière à granulés ? Les réponses dans les développements qui suivent :

Quelle est la durée de vie d’une chaudière à granulés ?

Une chaudière à granulés peut durer jusqu’à 20 ans avec un entretien et une utilisation appropriés.

Combien d’années dure une chaudière à granulés ?

Elle dispose d’une durée de vie moyenne de 20 ans. La clé de sa longévité se trouve dans son entretien régulier, conformément aux exigences légales.

D’autres facteurs peuvent influer sur sa durée de vie, parmi lesquels on notera la qualité du matériel utilisé dans sa fabrication ainsi que les performances exploitées de votre chaudière.

En jouant sur ces facteurs, vous pouvez allonger ou au contraire raccourcir son espérance de vie.

Comment faire pour bien l’entretenir ?

Ce qu’il faut faire pour entretenir sa chaudière à granulés

Au moment de votre installation, optez pour une chaudière de bonne marque à la place d’un modèle d’entrée de gamme. Vous gagnez toujours en optant pour un modèle affichant un bon rapport qualité-prix.

Il est aussi important d’opter pour une marque qui propose des pièces détachées afin de faciliter les réparations en cas de panne.

Faire une comparaison de prix et d’options vous permet de trouver la meilleure qui durera pour plusieurs années.

Votre chaudière a aussi besoin d’au moins deux ramonages par an. L’un doit être exécuté en saison de chauffe pour respecter les dispositions légales.

L’intérieur de votre chaudière doit aussi bénéficier régulièrement d’un nettoyage intérieur intégral. Réalisé par un professionnel, il constitue aussi l’occasion pour vérifier le dispositif de sécurité de votre équipement et faire des mesures de combustion.

Les conseils de votre ramoneur professionnel s’avèrent aussi être précieux pour assurer une longue durée de vie à ce système de chauffage.

5 astuces pour augmenter la durée de vie d’une chaudière à granulés

Pour assurer une durée de vie acceptable à votre chaudière à granulés, apprenez tout d’abord à le solliciter le moins possible. Il faut donc éviter autant que possible de la régler à la température maximale. Autrement, elle sera vouée à perdre plus vite de ses performances.

Faites particulièrement attention à la bougie d’allumage. Elle fonctionne en permanence dès lors que le moteur est allumé. Une bougie endommagée se doit d’être remplacée afin de ne pas altérer le fonctionnement de votre chaudière.

Respecter au moins le ramonage annuel exigé par la loi constitue aussi la clé pour assurer la longévité de votre appareil.

Votre professionnel nettoiera correctement la chambre de combustion. Il procèdera aux vérifications du conduit d’arrivée d’air, de la bougie d’allumage et du système de sécurité. Autant d’éléments qui garantissent le bon fonctionnement de votre chaudière à granulés.

Voici un tableau résumant les actions à mettre en œuvre pour augmenter sa durée vie :

ActionRésultat
Éviter de régler à température maximalePerformances préservées
Faire vérifier régulièrement la bougie d’allumageRemplacement en cas de panne
Ramonage annuelFonctionnement normal et longévité
Faire vérifier la chambre de combustion, le conduit d’arrivée d’air, le système de sécuritéFonctionnement normal et longévité
Acheter une chaudière à granulés de marqueQualité du matériau de fabrication et du mode de fonctionnement
Astuce pour augmenter la durée d’une chaudière à granulés

Les différents types de granulés de bois et leur impact sur la durée de vie de la chaudière

Les granulés de bois sont une source d’énergie renouvelable et écologique qui peut être utilisée dans les chaudières à granulés de bois. Il existe différents types de granulés de bois, chacun ayant des caractéristiques spécifiques qui peuvent impacter la durée de vie de la chaudière.

Les granulés de bois de qualité supérieure, tels que les granulés certifiés ENplus, ont un taux d’humidité inférieur à 10% et un pouvoir calorifique élevé, ce qui permet une combustion efficace et une réduction de la formation de suie et de cendres. Cela peut entraîner une durée de vie plus longue de la chaudière, car il y a moins de corrosion et de dépôts de saleté dans les conduits d’évacuation des fumées et les échangeurs de chaleur.

En revanche, les granulés de bois de qualité inférieure, tels que les granulés non certifiés, peuvent avoir des taux d’humidité plus élevés et un pouvoir calorifique plus faible, entraînant une combustion moins efficace et une augmentation de la formation de suie et de cendres. Cela peut entraîner une durée de vie plus courte de la chaudière, car il y a plus de corrosion et de dépôts de saleté dans les conduits d’évacuation des fumées et les échangeurs de chaleur.

En résumé, l’utilisation de granulés de bois certifiés de qualité supérieure peut prolonger la durée de vie de la chaudière en réduisant la formation de suie et de cendres, tandis que l’utilisation de granulés de bois de qualité inférieure peut raccourcir la durée de vie de la chaudière en augmentant la formation de suie et de cendres. Il est donc important de choisir des granulés de bois certifiés pour assurer une combustion efficace et une durée de vie optimale de la chaudière.

Chaudières à granulés de bois : comment choisir la taille et la puissance adaptée à vos besoins


Lors de la sélection d’une chaudière à granulés de bois, il est crucial de déterminer la puissance thermique requise pour satisfaire les besoins en chauffage de l’habitation. Cela peut être calculé en utilisant la formule suivante : puissance thermique (kW) = (surface habitable (m²) x facteur de besoin en chauffage (W/m²/°C))/1000.

Par exemple, pour une maison de 150 m² avec un facteur de besoin en chauffage de 100 W/m²/°C, la puissance thermique requise serait de 15 kW. Il est recommandé de sélectionner une chaudière légèrement surdimensionnée pour garantir un confort optimal, en s’éloignant d’une chaudière sous-dimensionnée qui risque d’entraîner une surchauffe.

La capacité de stockage des granulés de bois doit également être prise en considération. Plus la chaudière est grande, plus elle nécessitera un remplissage fréquent de granulés. Par exemple, pour une chaudière de 15 kW, la capacité de stockage minimale recommandée est d’environ 1,5 m³.

A quel moment faut-il la remplacer ?

Quand faut-il remplacer sa chaudière à granulés ?
Quand faut-il remplacer sa chaudière à granulés ?

Le plus souvent, une chaudière à granulés qui ne chauffe pas correctement est le signe d’un appareil qui arrive en fin de vie.

Le recours à un professionnel vous permettra de disposer du bon diagnostic. Cela permet de remplacer les pièces d’usure le cas échéant.

Lorsque le coût des travaux liés à la maintenance de votre chaudière à granulés commence à devenir exorbitant. Le remplacement se veut être la meilleure solution d’autant plus que le plus important est d’influer sur votre facture énergétique.

Des aides existent pour le remplacement de votre chaudière et ce, pour autant que vous confiez les travaux à un professionnel reconnu garant de l’environnement ou RGE

Marie A

Militante pour la transition écologique depuis plus de 20 ans, j'ai rejoint l'équipe d'Action France Énergie en Octobre 2017 pour promouvoir l'ensemble des aides disponibles sur le territoire français, et aider nos ménages à créer un environnement plus responsable de notre belle planète.

Leave a Reply