Quelle hauteur minimum pour aménager des combles ?

Quelle hauteur minimum pour aménager des combles ?
Quelle hauteur minimum pour aménager des combles ?

Si vous êtes sur cette page, c’est parce que vous voulez aménager vos combles. Et puis, pour pouvoir profiter de l’espace disponible dans votre grenier. Plutôt qu’un débarras où jeter vos habits, vous pouvez en faire une véritable pièce de vie. Ce qui est une bonne nouvelle, car cela vous permettra de louer cette pièce, de l’habiter, d’en faire une pièce dédiée au cinéma…  

Par contre, il faut vérifier si vos combles sont aménageables. C’est-à-dire qu’il faut que cette pièce respecte certains critères afin de pouvoir l’aménager en une surface habitable. Et nous allons voir ensemble un de ces critères, qui est probablement le plus important de tous. 

Quelle hauteur minimum pour aménager des combles ? 

La règle universelle est la suivante : Si vous ne tenez pas debout sous le plafond de vos combles, alors ce n’est pas un comble aménageable. Mais évidemment, c’est une règle dans la théorie, car la pratique est légèrement différente. Ce que dit le code de la construction et de l’habitation, c’est que vos combles doivent avoir au moins 1,80 m de hauteur disponible. La hauteur idéale est donc située quelque part entre 1,80 et 2 m.

Découvrons ensemble les subtilités de cette règle. 

Quelle hauteur de plafond pour combles aménageables ?

Hauteur idéale d'un comble pour aménagement
Hauteur idéale d’un comble pour aménagement

La règle du code de la construction est un peu plus étoffée que ce que nous avons vu. En fait, si vous voulez avoir une hauteur idéale pour l’aménagement de comble, il faut que ces derniers disposent d’1,80 m de haut sur deux tiers de la surface, afin que vos combles soient qualifiés d’habitable. En dessous, c’est trop peu. De plus, c’est seulement à partir de 2,20 m qu’un comble est considéré comme agréable à vivre. Généralement, beaucoup de personnes mesurent plus qu’1,80 m. 

Comment aménager des combles très bas ? 

Lorsque vos combles sont trop bas, mais qu’ils restent aménageables selon les critères précédemment vu, voici les options qui s’offrent à vous si vous voulez aménager votre grenier. Vous pouvez rehausser le toit, en surélevant votre toiture. Ceci nécessitera la création d’un étage entre votre dernier étage et votre toit. Sinon, une option moins radicale consiste à changer la pente du toit. Ou même à abaisser le plafond de l’étage inférieur pour baisser le plancher des combles et accroître artificiellement sa hauteur. 

Quels sont les points à respecter pour aménager son grenier ? 

Comment bien aménager ses combles et optimiser leurs espaces

Vous avez quelques règles à suivre afin de pouvoir aménager votre grenier. En effet, outre les règles de la hauteur de plafond, il en existe d’autres qui servent à vous orienter sur vos possibilités. Ainsi, il faudra vous renseigner sur la politique de votre commune, c’est-à-dire le PLU et les règles inhérentes à la création de pièces en hauteur. Ensuite, vous devrez déposer une déclaration préalable des travaux. Puis faire une demande de permis de construire, selon l’envergure de vos travaux. Enfin, la pente du toit est aussi un point essentiel, car une pente plate, c’est un espace difficilement aménageable même si le plafond est haut.

Marie A

Militante pour la transition écologique depuis plus de 20 ans, j'ai rejoint l'équipe d'Action France Énergie en Octobre 2017 pour promouvoir l'ensemble des aides disponibles sur le territoire français, et aider nos ménages à créer un environnement plus responsable de notre belle planète.

Leave a Reply