Quelles sont les fenêtres les moins chères ?

Quelles sont les fenêtres les moins chères ?
Quelles sont les fenêtres les moins chères ?

Le choix des fenêtres dépend, non seulement des caractéristiques techniques, mais aussi du budget de chacun. Les fenêtres existent en une infinité de tailles, de modèles, de matériaux et de marques. 

Il est donc nécessaire de trouver le meilleur rapport qualité / prix pour réussir ses travaux de rénovation. Nous vous expliquons, à travers cet article, comment trouver des fenêtres pas chères ou à prix d’usine. Suivez nos conseils !

Quelles sont les fenêtres les moins chères ?

Les fenêtres en PVC sont les moins chères, suivies des fenêtres en bois, et enfin en aluminium.

  • Il faut compter entre 250 euros et 650 euros pour une fenêtre double vitrage, deux vantaux en PVC (hors pose). 
  • Le prix moyen d’une fenêtre en bois double vitrage est de 200 euros à 800 euros.
  • Une fenêtre en aluminium coûte entre 500 euros et 900 euros

Différents matériaux pour une fenêtres

Différents matériaux pour une fenêtres
Différents matériaux pour une fenêtres

On trouve principalement 3 types de matériaux : le PVC (Polychlorure de Vinyle), le bois et l’aluminium. 

Mais quel est le meilleur matériau pour mes fenêtres ? Vous vous êtes certainement posé cette question ! 

Commençons par le bois ! Bien qu’il allie élégance et tradition, le bois disponible en quantité limitée, est beaucoup plus cher que le PVC. 

Les fenêtres en bois sont agréables au toucher et se marient à merveille avec toutes les habitations/décorations. Cependant, elles exigent un entretien régulier pour qu’elles conservent leur charme et leur utilité. 

En ce qui concerne les fenêtres en aluminium, elles sont parfaitement adaptées aux habitations modernes. Ce matériau a aussi son charme et est disponible en une infinité de couleurs et de nuances. 

Contrairement aux autres métaux, l’aluminium ne craint ni chaleur, ni humidité (ne rouille pas). L’aluminium est aussi recyclable. On trouve même des fenêtres qui combinent élégance/robustesse du bois (face intérieur) et charme de l’aluminium (face extérieure). 

Passons maintenant aux fenêtres en PVC ! Le PVC ou le Polychlorure de Vinyle offre, à la fois, durabilité et solidité. 

Savez-vous que plus de 2 fenêtres sur 5 en France sont en PVC. Ce matériau présente de nombreux avantages. Il dispose d’une excellente résistance et est capable de durer des décennies sans perdre de son charme. Il est également possible d’en profiter pour fabriquer différents types de fenêtres sur-mesure comme les fenêtres oscillo-battantes et les fenêtres à 1, 2 ou 3 vantaux. 

Le PVC est aussi facile à entretenir, recyclable et offre un excellent rapport qualité (performance) / prix. 

Quels sont les critères qui impactent le prix d’une fenêtre ? 

Le prix d’une fenêtre dépend, non seulement de la nature et de la qualité des matériaux utilisés, mais aussi de ses dimensions, de son système d’ouverture, du nombre de vantaux, de son design, du type de vitrage (simple, double ou triple, son épaisseur, sa transparence…), de sa finition, du gaz entre les vitrages, de ses coefficients thermiques (Ug et Uw) et des options supplémentaires comme la présence d’une grille de ventilation. 

Au prix d’achat s’ajoute le coût de la main d’œuvre / frais de pose. Le choix d’une fenêtre ne se fait jamais au hasard. Vous devez trouver une fenêtre pas chère et capable de vous offrir un niveau thermique / sonore optimal. 

Quel est le prix des fenêtres par matériau ? 

Vous êtes à la recherche d’une fenêtre pas chère pour réussir vos travaux de construction ou de rénovation ? 

Le premier critère (le plus important) à prendre en considération est la nature des matériaux de fabrication. Il faut compter entre 250 euros et 650 euros pour une fenêtre double vitrage, deux vantaux en PVC (hors pose). 

Le prix moyen d’une fenêtre en bois double vitrage est de 200 euros à 800 euros. Une fenêtre en aluminium coûte entre 500 euros et 900 euros

Ces tarifs, comme évoqué précédemment, dépendent aussi de la qualité des matériaux (essence du bois par exemple).

Fenêtres pas chères : lequel choisir entre le bois, le PVC et l’aluminium 

Comment choisir ses fenêtres ?

Chaque matériau a des qualités et des limites. Le choix d’une fenêtre double ou triple vitrage et pas chère est une démarche personnelle qui dépend du budget de chacun.  En effet, bien que le PVC soit robuste, il est disponible en une gamme de couleurs assez restreinte. Vous pouvez en profiter si vous préférez la simplicité et la sobriété. 

Les fenêtres en bois conviennent à tous les styles et sont indémodables. De plus les menuiseries modernes en bois offrent d’excellentes performance thermiques et phoniques et répondent à la réglementation RT 2012.  

Choisir une fenêtre en bois certifiées   FSC (Conseil de Soutien de la Forêt) ou PEFC (le Programme de reconnaissance des certifications forestières) c’est aussi écologique.  Il est également possible de trouver une fenêtre pas chère en bois. Il suffit de bien choisir l’essence et le vitrage. 

L’aluminium fait aussi partie des matériaux recyclables et écologiques. De nombreuses personnes choisissent les fenêtres en aluminium pour bénéficier, non seulement des performances de ce matériaux, mais aussi de plus de sécurité. L’aluminium permet de fabriquer des fenêtres de différentes tailles/couleurs. 

Où trouver des fenêtres pas chères ? 

Plusieurs magasins/fabricants/ enseignes proposent des offrent promotionnelles tout au long de l’année. Il est donc possible d’acheter de nouvelles fenêtres pas chères. 

Nous vous conseillons également de consulter les magasins qui font du déstockage. Vous pouvez ainsi vous procurer d’excellentes fenêtres à prix d’usine. Vous trouverez aussi sur le web des sites de vente deuxième main. Il est possible de trouver des fenêtres d’occasion, en bois, en aluminium ou en PVC, à petits prix. Bref, à vous de comparer les offres pour faire le bon choix !

Les aides et subventions destinées à réduire le coût des fenêtres

Pose d'une fenêtre
Pose d’une fenêtre

Vous avez enfin pris la décision de changer vos fenêtres ? Sachez que ce type de travaux est accessible à tout le monde et est à la portée de toutes les bourses puisqu’il est possible de bénéficier de nombreuses aides et subventions. Les plus importantes sont : 

Le crédit d’impôt fenêtres : 

Faisant partie du Crédit d’impôt pour la transition énergétique, communément appelé CITE, le crédit d’impôt fenêtres vous permet de profiter d’une déduction fiscale à la hauteur de 15 % du coût des travaux nécessaires au changements des fenêtres. Le montant de cette aide est plafonné 100 euros par fenêtre et dans la limite de 8 000 euros si vous vivez seul et 16 000 euros si vous vivez en couple.  

Le crédit d’impôt fenêtres n’est, depuis 2022, valable que lorsque vous souhaitez changer des fenêtres simple vitrage par un double ou triple vitrage. De plus, certaines performances thermiques (coefficients de transmission thermique Uw et Ug et facteur de transmission solaire Sw) doivent être respectées. 

Vous souhaitez changer des fenêtres de toits ? Les nouvelles doivent avoir les performances thermiques suivantes Sw ≤ 0,36 et Uw ≤ 1,5 W/m².K. Les conditions à respecter pour les autres fenêtres sont : Sw ≥ 0,36 et Uw ≤ 1,7 W/m². K OU Sw ≥ 0,3 et Uw ≤ 1,3 W/m².K

Peuvent profiter du crédit d’impôt fenêtres, les propriétaires occupants et les locataires dans une habitation qui date de plus de 2 ans. Il est aussi nécessaire de faire appel à une entreprise RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). 

La Prime Energie : 

Autre aide financière qui vous permet de changer vos fenêtres : la Prime Energie, aussi appelée prime CEE. Pour en profiter, il suffit de faire appel à un artisan RGE et de déposer sa demande avant le début des travaux. Le changement des fenêtres fait partie des travaux éligibles aux certificats d’économie d’énergie. Son montant dépend principalement des économies d’énergie réalisées. Le montant de cette aide peut couvrir 100 % du coût des travaux.  

La TVA à taux réduit : 

Que vous soyez propriétaire, occupant ou bailleur, locataire, occupant à titre gratuit ou syndicat de copropriété, vous pouvez aussi profiter de la TVA à taux réduit (5.5 %) ou à taux intermédiaire (10 %) pour changer les fenêtres d’un bien immobilier de plus de 2 ans. 

Cette TVA permet de faciliter les travaux d’amélioration/rénovation énergétique. Pour en profiter, certains critères doivent être respectés. En effet, les nouvelles fenêtres doivent avoir un Uw ≤1,3 W/m². K et un Sw ≥ 0,3 ou un Uw ≤1,7 W/m². K et un Sw ≥ 0,36

L’Eco-prêt taux zéro : 

L’Eco-PTZ, contrairement à de nombreuses autres aides financières, ne dépend pas des ressources. Peuvent en profiter les personnes qui souhaitent installer de nouvelles fenêtres dans des habitations (résidences principales) achevées il y a, au moins, 2 ans. L’Eco-PTZ permet de financer l’achat et la pose des fenêtres. Pour une amélioration de la performance globale du logement, il est possible de profiter de 30 000 euros. La somme peut être versée en une seule fois en en plusieurs fois.  

Les aides locales des collectivités territoriales : 

Les démarches sont variables et dépendent de la région dans laquelle vous habitez. La première étape consiste à établir un devis en faisant appel à un artisan RGE avant de se renseigner auprès de l’Adil (Agence départementale d’information sur le logement) sur les aides disponibles. 

La subvention de l’Anah : 

MaPrimeRénov’ de l’Agence nationale de l’habitat concerne les habitations de plus de 15 ans. Les travaux doivent vous permettre de réaliser un gain énergétique d’au moins 35 %. Vous pouvez ainsi en profiter pour réaliser un bouquet de travaux de rénovation. Le montant de cette aide dépend du revenu fiscal de votre foyer. 

A noter qu’il est possible de cumuler plusieurs aides pour une couvrir le coût des travaux. 

Marie A

Militante pour la transition écologique depuis plus de 20 ans, j'ai rejoint l'équipe d'Action France Énergie en Octobre 2017 pour promouvoir l'ensemble des aides disponibles sur le territoire français, et aider nos ménages à créer un environnement plus responsable de notre belle planète.

Leave a Reply