Quelle pompe à chaleur pour chauffer 40m² ? Le Guide de A à Z

Installation d'une pompe à chaleur air-air pour 40 m²
Installation d’une pompe à chaleur air-air pour 40 m²

Une envie de confort thermique tout au long de l’année, de baisser les factures tout en satisfaisant votre conscience environnementale ? Comme la tendance est aujourd’hui tournée vers l’écologie, nous vous conseillons d’opter pour un chauffage soucieux de l’environnement. En effet, comme la plupart des innovations actuelles, le monde du chauffage a également trouvé ce qu’il faut pour lutter contre les changements climatiques.

C’est principalement pour cela que la pompe à chaleur air-air pour 40 m² a été créée. Il s’agit notamment d’un dispositif de chauffage qui est à la fois écologique, économe et performant. Grâce à cet outil inédit, chaque foyer peut facilement diminuer sa facture tout en se battant contre le réchauffement climatique.

Pour apprécier la valeur réelle de la pompe à chaleur air-air pour 40 m², il est donc essentiel de comprendre comment cet appareil fonctionne.

Quelle puissance de pompe à chaleur pour 40m² ?

Consommation moyenne d'une PAC air-air.
Consommation moyenne d’une PAC air-air.

Avant d’acheter une PAC ou pompe à chaleur air-air 40m², il est utile de déterminer la puissance nécessaire ou le dimensionnement pompe à chaleur pour le chauffage de votre logement. Celui-ci vous permettra de choisir l’équipement qui répond parfaitement aux besoins de votre maison. 

Pour calculer la puissance pompe à chaleur idéale pour votre maison, il vous faut considérer le volume à chauffer en plus du coefficient de construction et du delta de température du logement en question. On appelle delta de température, la différence entre la température extérieure minimale et la température intérieure désirée. Habituellement, cette valeur se situe entre -3°C et -9°C pour la France métropolitaine.

Calculer le volume à chauffer pour 40m2

Comme la chaleur est diffusée dans des volumes et non pas uniquement sur des surfaces, il est vital de considérer mes volumes intérieurs à chauffer. Ce volume s’obtient en multipliant la surface par la hauteur sous plafond. Afin que le dimensionnement de la pompe à chaleur 40 m² puisse être juste, il faut considérer la totalité des pièces du logement.

De ce fait, pour une maison de 400 m² ayant une hauteur sous plafond de 3 m, le volume est de 1200 m³.

Quelle est la température de référence du logement de 40m² ?

Le chauffage d’un logement change d’un lieu à un autre. En plus, mettre le chauffage à 21°C à la place de 19°C engage des conséquences sur le dimensionnement de la pompe à chaleur. Il faut tenir compte de ces deux paramètres, à savoir la température extérieure et la température intérieure, pour pouvoir obtenir la température de référence T.

Ce qu’on entend par température extérieure de base

Les données de la température de base sont présentées par la norme NF EN 12837. Il est utile de préciser que cette température est différente selon le lieu d’implantation de l’habitation et la zone climatique. La température de base est connue pour être la température la plus froide enregistrée durant au moins 5 jours dans l’année.

Ce que signifie température intérieure ou température de consigne

Ce nouveau terme désigne la température entrée dans le thermostat. C’est essentiellement celle-ci qui sert de référence à la pompe à chaleur 40 m² pour fournir le chauffage. Quand la PAC air-air atteint la température de consigne, l’ordre d’arrêt est envoyé automatiquement par le thermostat.

Détermination de la valeur de T

La valeur de « T » est déterminée grâce aux températures qu’on a vues auparavant. Pour réussir le calcul, il faut éviter de se tromper de sens. En effet, il est question de soustraire la température de base à la température de consigne, et non l’inverse. Concrètement, on obtient la formule : 

T= température de consigne – température de base.

Comment fonctionne une pompe à chaleur ?

L’objectif premier de la pompe à chaleur air-air pour 40 m² est celui de générer une énergie propre, renouvelable et gratuite dans la maison. En plus du chauffage en hiver, la pompe à chaleur air-air peut également servir de climatisation en été. Le plus de cet appareil de chauffage réside dans sa capacité à chauffer un logement sans émettre de CO2. Pour ce faire, elle utilise l’énergie présente dans l’environnement afin de créer de l’air chaud qui sert à chauffer le logement.

Dans la pratique, le fonctionnement de la pompe à chaleur air-air est assez complexe. Le principe même d’une pompe à chaleur air-air pour 40 m² est de capter la chaleur contenue dans l’environnement extérieur, que ce soit à partir de l’air, du sol ou encore de l’eau et de la transformer à une température plus élevée afin de servir de chauffage à l’habitat. Autrement dit, une PAC air-air sert à capter la chaleur présente dans l’air pour la transformer en énergie pulsant l’air chaud dans la maison.

Afin de remplir son rôle, la pompe à chaleur air-air pour 40 m² se doit d’être équipée de quelques éléments spécifiques. En outre, elle doit être dotée de capteurs en contact de l’environnement (air, terre, eau), d’une pompe se trouvant soit à l’extérieur, soit à l’intérieur de la maison et d’un dispositif de chaleur. Attention, il est utile de garder en tête qu’une pompe à chaleur air-air pour 40 m² a toujours besoin d’électricité pour fonctionner, car il est tout de même nécessaire de dépenser 1 kWh pour capter 3 kWh de l’extérieur.

Qu’en est-il de l’isolant de la maison ?

Isolation des murs avant installation PAC air-air
Isolation des murs avant installation PAC air-air

Installer une PAC dans une maison mal isolée revient à mettre de l’eau dans un panier. Ainsi, il est nécessaire de mettre l’accent sur l’isolation thermique avant d’installer n’importe quel système de chauffage dans votre domicile. 

Lorsqu’il est question de PAC air-air, plus une habitation est bien isolée, moins elle présente des déperditions thermiques. De cette manière, une pompe à chaleur installée dans une maison qui présente des déperditions de chaleur perd de sa performance et de son rendement.

Quand l’isolation est terminée, la maison ne laisse plus passer ni le froid ni la chaleur. Une fois cette démarche accomplie, vous pouvez vous lancer dans l’installation de votre PAC. En plus d’obtenir un réel confort thermique, vous pouvez également réaliser des économies sur votre facture de chauffage.

Le coefficient de construction de votre maison de 40m².

Pour connaître les déperditions d’une maison et la puissance nécessaire à une PAC, il est primordial de connaître le coefficient de construction du logement en question. Ce coefficient dépend principalement du système d’isolation de la maison. Pour le trouver, vous avez la possibilité de vous référer à la norme RT correspondante. 

Par exemple, pour une maison conforme à la norme RT 2012, le coefficient est de 0,7, tandis que pour la RT 2005, celui-ci correspond à 0,75. Pour la RT 2000, le coefficient C’est de 0,85.

Quand votre domicile ne correspond à aucune des RT existantes, elle peut tout de même être considérée comme étant bien isolée. Dans ce cas de figure, le coefficient est de 1,1. Dans le cas où elle est mal isolée, le coefficient s’élève à 1,3. Ce dernier peut atteindre les 1,6 si votre maison est très mal isolée.

Le mode de calcul

Lorsque vous avez déterminé tous ces paramètres, vous pouvez vous lancer dans le calcul de vos besoins en chauffage en utilisant la formule suivante :

Puissance de la PAC = volume à chauffer  ×  coefficient de construction  ×  T

Dans cette formule, la puissance est donnée en Watt, le volume en mètres cubes et les températures en degrés Celsius. Le résultat est exprimé en kilowatts.

Simulation pour une surface de 40 m²

À titre d’exemple, on prend une surface de 40 m² avec une hauteur sous plafond de 2,5 m, sise à Agen et conforme à la RT 2012. Nous obtenons donc la formule :

Puissance de la PAC = 100 × 0,7 × (21-(-5)) = 1820 watts

La puissance nécessaire est donc de 1,82 kW.

Quelle est l’importance du dimensionnement ?

Avant d’installer un PAC, un expert sérieux s’attelle au dimensionnement de la pompe à chaleur air-air. S’il n’effectue pas cette tâche, le projet risque d’être moins rentable. Afin d’obtenir un confort thermique optimal, il faut posséder un appareil adapté au volume à chauffer, à l’habitation et à la température de référence de votre zone de localisation. En cas de faute de calcul de dimensionnement, voici les risques qui peuvent se présenter.

Le risque de sous-dimensionnement.

Installer une PAC air-air de 5 kW pour un logement de 120 m² en montagne présente un souci de température de confort. En effet, le fonctionnement nominal de la PAC ne pourra pas fournir la chaleur envisagée. Pour atteindre ce dernier, vous devez compléter à l’aide d’un appoint. Sans cela, la rentabilité de votre installation risque de chuter.

Le risque de surdimensionnement.

En l’absence d’étude thermique, un système trop puissant vaut plus cher à l’achat. Il vous faut rester vigilant, car les PAC air-air ne jouissent pas de prime à l’installation. Sur le plan technique, le fonctionnement d’une PAC air-air surdimensionnée est victime d’arrêts inopportuns. Cela provoque la diminution de la durée de vie des pièces et de la PAC proprement dite.

Comment choisir sa pompe à chaleur air-air pour 40 m² ?

La PAC air-air est composée par trois éléments, dont le module extérieur, le circuit de fluide frigorigène et les émetteurs de chaleur. Il faut faire en sorte de choisir soigneusement ces différents composants pour satisfaire vos besoins de confort thermique et d’économies d’énergie.

Avant de choisir sa PAC air-air pour 40 m², il est indispensable de considérer le coefficient de performance (COP) en plus de comparer différents modèles. Cet indicateur est donné par le constructeur. Malgré leur importance, le COP ou le prix de la PAC ne doivent pas être vos uniques critères de choix.

Nous vous conseillons également de veiller à ce que le COP soit suffisant pour jouir d’une aide financière. Pour bénéficier de ce genre d’aide, il faut que le COP de votre PAC présente un certain niveau de performance. Vous pouvez faire une simulation si vous avez envie de connaître votre éligibilité.

Prix d’une pompe à chaleur air-air pour chauffer 40 m ²

Une pompe à chaleur air-air performante durant l'hiver.
Une pompe à chaleur air-air performante durant l’hiver.

De nos jours, le prix d’une pompe à chaleur air-air s’élève à 3 600€ en moyenne, avec une fourchette se trouvant entre 1 500€ et 8 500€ installation comprise. Le coût d’une PAC air-air pour chauffer 40 m² varie de 1 500€ à 4 500€.

Le prix de votre projet d’installation est principalement influencé par le type de la PAC et de la surface de votre domicile. Cependant ; il faut déterminer d’autres éléments si vous voulez affiner votre budget. À savoir :

  • La puissance du PAC
  • L’isolation de la maison
  • La complexité d’installation
  • La gestion individuelle de l’eau chaude sanitaire
  • Le niveau d’automatisation
  • La gamme du produit

Les sept meilleures marques sur le marché

Il existe de nombreuses marques de PAC sur tout le marché du chauffage de maison. Toutefois, il en existe qui surpassent les autres. Ci-dessous les sept meilleures marques de PAC que vous pouvez rencontrer.

Mitsubishi

C’est une entreprise haut de gamme qui propose une collection de PAC réversible avec un COP élevé qui s’élève à 5,1.

Daikin

Afin de diminuer son impact environnemental, cette marque a choisi de construire leurs appareils en Europe. La société a décidé de concevoir la totalité des composants de ses PAC. Elles figurent parmi les offres les plus hautes gammes du marché grâce à leurs qualités supérieures.

Hitachi

Grâce à sa gamme de PAC de haute qualité, cette marque assure de présenter une solution bon marché donnant accès aux énergies renouvelables.

Toshiba

Existant depuis 50 ans dans le secteur des PAC, c’est une marque qui détient plusieurs références adaptées à tous les budgets.

Panasonic

Il s’agit d’une marque qui fait en sorte de proposer des solutions à hautes performances. Panasonic dévoile un large éventail d’appareils pouvant résister à une température extérieure allant jusqu’à  -25°C.

Fujitsu

Cette marque propose des modèles de haute qualité avec des COP supérieurs à 7. Certes, ce sont des PAC onéreux, toutefois ils sont d’une qualité irréprochable avec un coût moyen.

Airton

La particularité d’Airton réside dans le double rôle de ses PAC qui servent autant de climatiseurs que de pompes à chaleur. Cela permet d’utiliser ses produits tout au long de l’année avec un système breveté ReadyClim.

Les meilleurs modèles (avec prix)

Comment choisir la bonne dimension de sa PAC air-air ?

Afin de vous aider dans votre choix de PAC air-air, nous avons élaboré un petit comparatif des meilleurs modèles du marché avec leurs prix respectifs.

Airton PACK prêt-à-poser : Pompe à chaleur/Climatiseur réversible R32

Il s’agit présentement d’un climatiseur réversible mono split. Il nécessite une alimentation électrique entre 220V et 240V. Cet appareil est idéal pour une surface de 30 m² ou l’équivalent de 80 m³

Son unité intérieure est dotée d’une apparence moderne et élégante incluant un affichage LED tandis que l’unité extérieure présente une performance puissante, fiable et efficace. Il coûte dans 718 €.

Pompe à chaleur Mono-Split ASG14LM GENERAL FUJITSU

Facile à prendre en main, cette PAC réversible est dotée d’une puissance de 4 kW. Avec un coefficient énergétique saisonnier de A++/A+ 5Froid et Chaud), elle convient à une surface entre 35 m² et 45 m². Par ailleurs, c’est un appareil avec une compatibilité WIFI en option. Son prix s’élève à 1 489 €.

Mitsubishi MSZ-AP42VGK / MUZ-AP42VG

C’est un modèle de climatisation réversible Mono-Split mural. Cette PAC est dotée d’une puissance nominale de 4,20 kW. Elle est parfaite pour une surface entre 35 m² et 45 m², avec une classe saisonnière énergétique A++/A+.  En Espagne, cet appareil coûte 1 569 €, tandis qu’en France son prix atteint les 1 739 €.

TOSHIBA RAS-B16N4KVRG-E / RAS-16J2AVSG-E1 Gris), Gamme Inverter

Cet ensemble de splits compresseurs froids chaud possède un COP de 3,62 en plus d’un niveau sonore de 21 dB. Avec une puissance de 4,6 kW, il est parfait pour une surface allant jusqu’à 45 m². Il fonctionne au gaz R32 et se veut beaucoup plus écologique que son prédécesseur. Toutes ces qualités et performances coûtent dans les environs de 1 629 €.

Nous espérons fièrement vous avoir été d’une aide quelconque dans le choix de votre PAC. Il ne vous reste plus qu’à lancer votre projet.

Marie A

Militante pour la transition écologique depuis plus de 20 ans, j'ai rejoint l'équipe d'Action France Énergie en Octobre 2017 pour promouvoir l'ensemble des aides disponibles sur le territoire français, et aider nos ménages à créer un environnement plus responsable de notre belle planète.

Leave a Reply