Quelle est la consommation de pellets nécessaire pour chauffer 100 m² tout un hiver ?

Quelle est la consommation de pellets pour un hiver ?
Quelle est la consommation de pellets pour un hiver ?

Il est acquis que les pellets utilisés comme combustibles de chauffage vous offrent un rendement exceptionnel. Néanmoins, pour avoir une idée plus concrète des performances de votre choix, rien ne vaut de connaître avec précision votre consommation de pellets pour un hiver. Nous avons ici les éléments d’éclaircissement dont vous avez besoin :

Quelle est la consommation de pellets pour un hiver ?

Pour un hiver, en général, il est possible que vous ayez besoin d’un minimum de 100 à 120 sacs de granulés (sacs de 15 à 20 kg) pour votre chaudière et chauffer confortablement votre maison de 100 m² ?

Le type de chaudière utilisé influe dans votre consommation de pellets en hiver

En approchant les fournisseurs en chaudière à pellets, ils vous donneront probablement la consommation horaire d’un appareil standard. Soit environ 1 kg de pellets à l’heure. Cependant, ce chiffre connaît de grandes variations d’un appareil à l’autre et ne peut être considéré que comme une estimation théorique de départ.

Le fait est que votre chaudière à pellets affichera une consommation qui dépendra de sa puissance. À 1,2 kW, une chaudière à pellets aura besoin de 0,28 kg de pellets par heure. Ce chiffre peut aller jusqu’à 2,5 kg à supposer que la puissance développée par votre chaudière est de 11,3 kW.

Les différences seront encore plus notables d’une marque à l’autre, car chaque fabricant de chaudière à pellets équipera ses appareils de différents systèmes de gestion de puissance, entre la gestion linéaire, binaire ou encore le mode de régulation par palier de puissance.

Au final, votre consommation de pellets pour un hiver dépendra du type de chaudière à pellets que vous avez installé dans votre logement. À cela s’ajoutent encore d’autres critères dont le plus décisif sera constitué par l’isolation de votre logement.

Les autres critères dont dépend votre consommation de pellets en hiver

Consommation d’une chaudière à granulés durant deux mois

Votre température de confort, la durée d’utilisation de votre chaudière en cours de journée et en soirée constituent autant de paramètres qui influent sur votre consommation de pellets pour un hiver.

On a établi que durant cette période, votre consommation sera entre 2 et 5 tonnes de pellets. Il faut savoir que ces 2 tonnes de départ correspondent à 132 sacs de pellets environ.

On considère l’isolation de votre logement comme un facteur d’importance dans l’établissement, de votre consommation effective dans la mesure où la chaleur générée par votre chaudière aura tendance à s’échapper plus rapidement si votre logement est doté d’une isolation poreuse.

La maîtrise de vos dépenses en pellets passe donc non seulement par un bon choix d’appareil de chauffage, mais aussi par des travaux de rénovation énergétique.

Une isolation performante devrait préserver la quantité de granulés disponibles dans votre silo de chaudière pour au moins 72h, contre 12h à 48h dans le cas d’une maison mal isolée.

Les facteurs à considérer pour maîtriser votre consommation de pellets

Gérer la consommation mensuelle de granulés
Gérer la consommation mensuelle de granulés

En plus du choix d’un appareil de chauffage à granulés performant et d’un logement bien isolé, il existe bien d’autres mesures à prendre pour limiter votre consommation de pellets pour un hiver.

Parmi les plus efficaces, on retiendra la nécessité d’adopter un mode de vie qui privilégie les vêtements chauds plutôt qu’une température élevée dans les pièces de votre habitation.

Retenez qu’une température inférieure d’1 degré seulement équivaut déjà à 7% d’économie sur votre facture énergétique. Il est donc intéressant de limiter la température des pièces de vie à 19°C. Outre cela, celle des chambres à coucher à 16°C.

Comment réduire votre consommation de pellets l’hiver ?

il est possible de réduire considérablement la consommation de pellets en utilisant des techniques de chauffage alternatives, telles que la géothermie ou le solaire combiné. Ces méthodes peuvent réduire la consommation de combustible de 50 à 70% selon les cas.

Il est également possible de combiner plusieurs sources d’énergie renouvelable pour un système de chauffage hybride qui utilise efficacement les pellets comme combustible de secours. En moyenne, l’installation d’un système solaire combiné peut coûter entre 10 000 et 30 000 euros selon la configuration de la maison et des besoins en énergie.

Cependant, en raison des économies sur la consommation de pellets et des subventions et incitations fiscales disponibles, il est possible de récupérer cet investissement en quelques années. Il est donc important pour les propriétaires de considérer toutes les options disponibles pour leur système de chauffage et de les évaluer en fonction de leurs besoins et de leur budget.

Voici un tableau comparatif des dépenses et économies d’énergie entre une maison de 100m² qui utilise uniquement des pellets chaque année et une maison qui utilise des pellets et un système solaire combiné :

Comparatif chaudière à pellets et Système solaire combinéMaison utilisant uniquement des pelletsMaison utilisant pellets et système solaire combiné
Consommation de pellets (en tonnes)3 à 52 à 3.5 (soit 30% d’économie)
Coût des pellets (en euros)3000 à 50002100 à 3500
Coût d’installation (en euros)010 000 à 30 000
Économies annuelles (en euros)0900 à 1500
Retour sur investissementN/A3 à 10 ans (selon les économies réalisées)

Ce tableau montre que l’installation d’un système solaire combiné peut entraîner des économies significatives sur la consommation de pellets et les coûts d’énergie à long terme, malgré un coût d’installation plus élevé. Il est important de noter que les chiffres donnés sont des estimations basées sur des cas types et ils peuvent varier considérablement en fonction de la configuration de la maison et de la consommation de chaleur. Il est donc important de faire une étude thermique avant de s’engager dans l’achat d’un système solaire combiné.

Marie A

Militante pour la transition écologique depuis plus de 20 ans, j'ai rejoint l'équipe d'Action France Énergie en Octobre 2017 pour promouvoir l'ensemble des aides disponibles sur le territoire français, et aider nos ménages à créer un environnement plus responsable de notre belle planète.

Leave a Reply