Pompe à chaleur Thermodynamique : Le Guide Complet

Envoi
Photo exemple d'une pompe à chaleur thermodynamique
Photo exemple d’une pompe à chaleur thermodynamique

La pompe à chaleur thermodynamique est aujourd’hui l’un des systèmes de chauffage les plus installés en France. En effet, elle présente des avantages indéniables en termes d’économie d’énergie, de confort et de respect de l’environnement.

Dans ce dossier, nous vous proposons de faire un point complet sur le le sujet.

Qu’est ce qu’une pompe à chaleur thermodynamique ?

Une pompe à chaleur fonctionne à partir d’un principe de thermodynamie. Elle récupère des calories gratuites à l’extérieur d’une habitation pour la chauffer ou parfois la rafraîchir. Aussi, elle offre d’excellentes performances thermiques, avec une consommation raisonnable, permettant de réaliser des économies d’énergie conséquentes. Elle n’utilise donc aucune énergie fossile et est un mode de chauffage bien plus écologique et moins polluant.

Selon les modèles, il est également possible de rafraîchir un logement (un modèle air-air produit air frais et air chaud) ou de s’approvisionner en eau chaude sanitaire (avec un modèle air-eau).

Les calories peuvent être puisées dans l’air, dans l’eau ou dans le sol. Un liquide caloporteur assure ensuite le transfert des calories et permet de chauffer l’intérieur du logement. Une pompe à chaleur est donc composée d’un module extérieur et de modules intérieurs. Les modules sont reliés entre eux grâce à des canalisations. Elle nécessite cependant une alimentation électrique pour que son moteur fonctionne.

Le fonctionnement d’une pompe à chaleur thermodynamique

Le processus de fonctionnement d’une pompe à chaleur se déroule par cycle. Il commence avec un évaporateur qui récupère les calories dans le sol, l’air ou l’eau dans le module extérieur. Il utilise pour se faire un liquide frigorigène, qui se transforme en gaz lorsqu’il est à basse pression. C’est un détendeur qui contribue à diminuer la pression.

Sous forme de gaz, il est alors récupéré et envoyé vers un compresseur. Celui-ci va donc compresser ce gaz, ce qui permet de faire remonter la pression et la température. Il est alors dirigé vers les modules intérieurs et plus précisément vers le condenseur. C’est lui qui va ensuite libérer l’énergie thermique du gaz dans le logement, soit directement dans l’air, soit dans le système de chauffage (essentiellement par l’eau). Le condenseur permet également au gaz de revenir à son état liquide, de fluide frigorigène.

Les types de pompes à chaleur thermodynamique

Il existe différents types de pompes à chaleur, offrant chacune des possibilités, des avantages et des inconvénients qui leur sont propres. Les principaux systèmes sont les pompes à chaleur air-air ou air-eau.

Les modèles air-air

Ce type de pompe à chaleur fonctionne avec un système réversible. Il peut donc produire aussi bien du chauffage que de la fraîcheur selon les saisons. Elle fonctionne avec des filtres et peut également contribuer à assainir l’air à l’intérieur de votre logement. L’installation s’appuie sur des consoles fixées au mur et ne nécessite pas de radiateurs. La température dans le logement peut être adaptée selon les besoins dans chaque pièce. Elle offre un confort de vie optimal. Elle n’exige qu’un entretien limité et est plus abordable que d’autres types de pompes à chaleur. Cependant, elle ne permet pas de produire d’eau chaude sanitaire et n’est éligible qu’à peu d’aides financières.

Vous pouvez alors compléter l’installation avec un chauffe-eau thermodynamique. Celui-ci sera en outre éligible à des aides, notamment Ma Prime Rénov’ et les primes énergie CEE (certificat ÉconomieÉnergie).

Les modèles air-eau

Une pompe à chaleur air-eau est un système aérothermique. Elle peut être installée aussi bien dans un logement neuf que dans le cadre d’une rénovation. En effet, elle peut parfaitement être utilisée avec une installation de chauffage central déjà existante. La chaleur qu’elle produit est alors transmise dans le logement grâce à des radiateurs ou un plancher chauffant. Elle peut également produire de l’eau chaude sanitaire.

Certains modèles sont également réversibles et peuvent produire de l’air frais. Cependant, vous devez également disposer d’un système de plancher chauffant/refroidissant ou de convecteurs adaptés.

Ce type de pompe à chaleur fonctionne avec un module extérieur de petite taille, car aucune surface de captage n’est à prévoir. Il s’installe donc très simplement et peut également vous permettre d’ouvrir droit à des aides financières.

Attention cependant au bruit émis par les équipements, notamment le module extérieur. Selon la configuration de votre jardin et la proximité des voisins, cela peut représenter un inconvénient majeur. Le système air-eau est également plus impacté par des températures extérieures très basses. Selon le climat de votre région en hiver, elle peut nécessiter une résistance électrique complémentaire pour assurer un chauffage suffisant.

Les avantages d’une pompe à chaleur thermodynamique

Une pompe à chaleur thermodynamique offre de multiples avantages, aussi bien à l’installation qu’à l’utilisation. C’est également un excellent choix si vous êtes sensibles aux questions environnementales, si vous souhaitez réduire l’empreinte carbone de votre logement et utiliser des sources d’énergies propres et renouvelables.

Une pompe à chaleur thermodynamique offre un confort optimal

Les évolutions technologiques offrent des performances toujours meilleures aux nouveaux équipements. Les pompes à chaleur les plus récentes apportent un confort d’utilisation maximal, avec une bonne modulation des températures dans le logement, la possibilité de produire également de l’air frais, et même des possibilités d’intégrer des commandes par la domotique. Elles sont en outre désormais capables de fonctionner, quelles que soient les conditions climatiques extérieures, y compris les plus extrêmes.

D’excellents rendements énergétiques

La pompe à chaleur est une solution performante en matière de transition énergétique. Elles offrent en effet d’excellents coefficients de performances et restituent au moins deux fois plus d’énergie qu’elles n’en utilisent.

VÉRIFIEZ DÈS MAINTENANT VOTRE ÉLIGIBLITÉ AUX AIDES D'ÉTAT POUR L'INSTALLATION DE VOTRE POMPE À CHALEUR

Certains modèles en produisent même près de 4 fois plus et les performances s’améliorent à chaque innovation technologique.

Un équipement éligible aux aides de l’État

Les pompes à chaleur affichant un coefficient de performances élevé permettent de bénéficier d’aides de l’État dans le cadre des politiques publiques de transition énergétique. Elles peuvent ainsi permettre d’ouvrir droit à la prime énergie, à une aide de MaPrimeRenov’ ou à l’écoprêt à taux zéro.

VÉRIFIEZ DÈS MAINTENANT VOTRE ÉLIGIBILITÉ AUX 10500€ D’AIDES DE L’ÉTAT POUR VOS TRAVAUX DE CHAUFFAGE

Ma Prime Rénov’ est accessible à tous les propriétaires, sans condition de ressource, qu’ils louent ou occupent le logement. Cependant, cette aide ne concerne que les habitations bâties il y a au moins 15 ans dans le cadre de l’installation d’une pompe à chaleur.

L’éco Prêt à taux zéro est mobilisable dans le cadre d’une rénovation. Il permet d’éviter l’avance de frais au moment de l’installation.

Il existe également des aides accessibles selon le revenu du ménage pour réaliser des travaux de rénovation énergétique ou installer des appareils plus respectueux de l’environnement.

Retrouvez toutes les informations sur le site  du ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance https://www.economie.gouv.fr/particuliers/aides-renovation-energetique

Une solution de chauffage respectueuse de l’environnement

Solution de chauffage n’utilisant pas d’énergie fossile, la pompe à chaleur est bien moins polluante. Elle génère moins de gaz carbonique que la plupart des modes de chauffage.

Son fonctionnement n’implique aucun rejet de polluants. Elle n’utilise que de l’énergie verte et elle ne consomme que peu d’électricité par rapport à l’énergie qu’elle restitue. Associée à une bonne isolation et à des équipements complémentaires, elle contribue à rendre une maison plus autonome et permet de réaliser des économies importantes, tout en assurant une température stable dans le logement tout au long de l’année. Elle est donc une excellente solution lorsqu’on est soucieux de l’environnement.

Comment choisir sa pompe à chaleur thermodynamique

Comment choisir sa pompe à chaleur ?
Comment choisir sa pompe à chaleur ?

Le choix d’un type de pompe à chaleur thermodynamique va donc dépendre de vos besoins spécifiques. Avez-vous besoin prioritairement de chauffage et d’eau chaude ? La pompe à chaleur air-eau sera alors à privilégier. Si vous souhaitez également rafraîchir votre maison avec cet équipement, choisissez un modèle réversible. Vous devez prévoir dans votre budget global l’installation (ou le raccordement) de convecteurs ou d’un plancher chauffant/refroidissant.

Si les températures de votre région sont très basses en hiver, le système air-air est plus intéressant que le système air-eau. Il vous offrira en effet une meilleure rentabilité, car son coefficient de performance moyen sur un an reste inférieur à celui d’une pompe à chaleur air-eau. C’est le système à privilégier si vous souhaitez bénéficier également de climatisation dans votre habitation.

Retrouvez notre guide complet sur les différentes marques de pompe à chaleur pour ne pas vous tromper dans votre choix de PAC.

Tableau récapitulatif des prix des meilleurs modèles de Pompe à Chaleur

Daikin Altherma
4.8 out of 5 stars (4,8 / 5)
5 000 et 12 000€Consultez notre avis complet
Atlantic
4.9 out of 5 stars (4,9 / 5)
5 500 et 12 000€Consultez notre avis complet
De Dietrich
5 out of 5 stars (5 / 5)
entre 5 000€ et 14 000€Consultez notre avis complet
Samsung
4.1 out of 5 stars (4,1 / 5)
5 000 à 8 000 €Consultez notre avis complet
Mitsubishi
3.9 out of 5 stars (3,9 / 5)
environ 2 500€Consultez notre avis complet
Fujitsu
4 out of 5 stars (4 / 5)
entre 3.280€ et 8.750€Consultez notre avis complet
Hitachi
3.7 out of 5 stars (3,7 / 5)
environ 9 000€Consultez notre avis complet
Panasonic
4.3 out of 5 stars (4,3 / 5)
entre 3 000 € et 7 500 €Consultez notre avis complet
Toshiba
4.2 out of 5 stars (4,2 / 5)
3000 et 11 000 €Consultez notre avis complet

Entretenir sa pompe à chaleur thermodynamique

Contrairement à une chaudière, l’entretien d’une pompe à chaleur ne se fait pas nécessairement chaque année, mais il doit être réalisé par un professionnel et la loi encadre très strictement sa réalisation. En effet, une pompe à chaleur est un équipement de haute technologie, avec des performances énergétiques importantes. Pour conserver son efficacité, son rendement et assurer sa longévité, elle doit être entretenue minutieusement. Faisons le point sur tous les éléments à connaître en matière d’entretien d’une pompe à chaleur.

Quand faire son entretien ?

La fréquence d’entretien dépend de la puissance de votre pompe à chaleur : tous les deux ans pour les appareils dont la puissance est comprise entre 4 kW et 70 kW et tous les 5 ans pour ceux dont la puissance dépasse 70 kW. La majorité des appareils installés dans les résidences particulières ont une puissance inférieure à 70 kW et rentrent donc dans le premier cas.

Cet entretien est impératif depuis le 30/07/20 et comprend plusieurs opérations de maintenance : la vérification de l’ensemble des modules, le nettoyage, la vérification de l’étanchéité du système de transmission du liquide frigorigène, etc. Cet entretien est à prévoir idéalement avant l’hiver pour permettre une remise en service optimale de votre pompe à chaleur.

Qui peut faire son entretien ?

L’entretien doit être effectué par une entreprise certifiée, disposant de toutes les qualifications requises. Les entreprises proposent plusieurs types de contrats d’entretien, à vous d’évaluer vos besoins. Certains contrats proposent une visite annuelle d’entretien simple et d’autres incluent également le dépannage. Ces derniers vous permettent de bénéficier de visites complémentaires sans frais en cas de panne.

Rapport complet

Chaque visite doit faire l’objet d’un rapport complet, incluant le détail des opérations réalisées, un point sur le fonctionnement de votre appareil et son rendement, ainsi que des préconisations éventuelles au vu des observations faites. Ce document doit vous être remis dans les 30 jours et vous servira de preuve d’entretien pour votre assurance si besoin.

Qui est responsable de l’entretien ?

Si vous êtes locataire d’un logement équipé d’une pompe à chaleur, vous êtes responsable de son entretien et vous devez en assurer le coût. La loi vous impose en effet de maintenir votre logement en état, y compris pour ce qui concerne les appareils de production d’eau chaude et de chauffage. Les éventuelles réparations nécessaires vous incombent également. Si vous ne remplissez pas ces obligations, le propriétaire est en droit de retenir le montant correspondant sur votre dépôt de garantie. En outre, dans la mesure où l’absence d’entretien impacte la longévité de la pompe à chaleur, le propriétaire pourrait vous poursuivre pour le coût généré si le remplacement devait intervenir plus tôt que prévu, faute d’entretien.

En revanche, le propriétaire doit fournir des équipements en état de fonctionnement et doit assumer les frais liés à la vétusté. Il est également responsable en cas de vices d’installation ou de malfaçon. Plus concrètement, si la pompe à chaleur du logement ne fonctionne plus, car elle est trop ancienne ou parce qu’elle a été mal installée, c’est au propriétaire d’assumer le coût de son remplacement.

Enfin, la loi pose aujourd’hui cette obligation d’entretien, mais n’a pas prévu de sanction spécifique si elle n’est pas respectée. Cependant, en cas de problème, votre assurance sera en droit de refuser l’indemnisation si les visites d’entretien n’ont pas été réalisées dans les délais requis, et ce que vous soyez propriétaire occupant ou locataire.

Coût de l’entretien

Le prix de l’entretien est variable selon les opérations nécessaires et la nécessité d’effectuer ou non des réparations. Pour un entretien basique incluant toutes les vérifications d’usage et réalisé par un professionnel certifié, il faut compter entre 150€ et 250€. Avant de choisir une entreprise, n’hésitez pas à demander des devis auprès de plusieurs prestataires pour comparer les tarifs et les services inclus dans la prestation.

Équiper votre logement d’une pompe à chaleur thermodynamique vous offrira un confort d’utilisation optimal et vous permettra de réaliser des économies conséquentes sur votre facture de chauffage. Ce sont des appareils beaucoup plus respectueux de l’environnement et vous pouvez bénéficier d’aides publiques pour diminuer le coût d’installation. Les différents types de systèmes existants peuvent enfin s’adapter à vos besoins et aux équipements déjà présents dans votre logement. N’hésitez pas à comparer les différentes options pour trouver la solution la plus adaptée à votre habitation.

VÉRIFIEZ DÈS MAINTENANT VOTRE ÉLIGIBLITÉ AUX AIDES D'ÉTAT POUR L'INSTALLATION DE VOTRE POMPE À CHALEUR

Marie A

Militante pour la transition écologoique depuis plus de 20 ans, j'ai rejoint l'équipe d'Action France Énergie en Octobre 2017 pour promouvoir l'ensemble des aides disponibles sur le territoire français, et aider nos ménages à créer un environnement plus responsable de notre belle planète.

Leave a Reply