Quels sont les 3 types de géothermie ?

Types de géothermie
Types de géothermie

Actuellement, le chauffage par système géothermie commence à gagner de terrain, que ce soit pour les usages professionnels, résidentiels, urbains ou commerciaux. C’est une source d’énergie écologique et économique, du fait de puiser directement ses ressources dans les calories ou les chaleurs présentes dans le sol. 

Quels sont les 3 grands types de géothermie ? Ils se différencient principalement selon la profondeur du sol où ils prennent leur source ainsi que le type d’énergie qu’elle requiert. Il y a la géothermie de faible profondeur, la géothermie profonde et la géothermie de grande profondeur, cette dernière pouvant aller jusqu’à 6.000 mètres. 

Quels sont les 3 types de géothermie ?

  • Premièrement la géothermie a faible profondeur qui descend entre 30 à 400 mètres.
  • Deuxièmement la géothermie profonde qui descend plus de 400 mètres.
  • Troisièmement la géothermie de grande profondeur qui peut aller jusqu’à 6000 mètres en dessous du sol.

Qu’est-ce que la géothermie ?

Qu’est-ce que la géothermie ?

Par simple définition, la géothermie se traduit comme étant l’étude des phénomènes thermiques ou des énergies renouvelables présentes sous terre ou enfouies dans les profondeurs du globe terrestre. Il s’agit de la technique regroupée pour exploiter les ressources en énergie de la terre et que nous utilisons afin d’alimenter le système de chauffage via les pompes à chaleur géothermique ou simplement pour produire de l’électricité. 

La plus grande particularité de la géothermie est le fait qu’elle constitue une source d’énergie indépendante et inépuisable. De fait, elle est adaptée pour n’importe quelle situation géographique et/ou climatique. Cela étant dit, l’énergie contenue dans le sol peut être différente et variée selon la profondeur. Aussi, quels sont les 3 types de géothermie ?

La géothermie de faible profondeur (30 à 400 mètres)

La géothermie de faible profondeur utilise la chaleur présente à quelques mètres dans le sol. Elle est aussi appelée la géothermie de très faible énergie, car elle est généralement placée à une profondeur comprise entre 30 à 400 mètres, où la température est constante entre 12° à 15°.  Ce type de géothermie est répandu dans les usages privés ou les maisons individuelles. Il peut être réalisé avec l’installation d’une pompe à chaleur à capteurs horizontaux ou verticaux.

Pour collecter les énergies de la chaleur sous terre, la géothermie fonctionne avec un réseau de captage composé de sondes enterrées vers la profondeur du sol. La pompe à chaleur géothermique permet ensuite de recueillir cette calorie et de la transformer en une source d’énergie pour alimenter le système de chauffage et la production d’eau chaude.

La géothermie profonde (dès 400 mètres de profondeur)

La géothermie profonde puise la source d’énergie contenue dans l’eau souterraine. À noter que la température de l’eau sous la terre est plus importante en profondeur. Elle peut facilement atteindre jusqu’à 120° dès qu’on arrive entre 1 à 4 kilomètres plus bas. Pour transformer cette chaleur à basse énergie en une source d’électricité consommable. Il y a la géothermie profonde qui utilise un système d’exploitation sous forme hydrothermale.

Vérifiez votre éligibilité aux aides pompe à chaleur 2022

Il consiste à récupérer l’eau via une technique de forage. Elle va ensuite servir pour alimenter en électricité le système de chauffage à distance. La géothermie profonde est généralement utilisée pour le réseau de chaleur urbain.

La géothermie de grande profondeur (de 4000 à 6000 mètres)

En arrivant jusqu’à 4000 à 6000 mètres de profondeur au-dessus du sol. Il est possible d’avoir une température avoisinant les 200° avec les différents types de roches présents sous la surface de la terre. Cette source de chaleur constitue une source de haute énergie inépuisable et avec une efficacité supérieure, efficace pour la production de l’électricité.

Pour exploiter la géothermie de grande profondeur. Il faut passer par différentes études au préalable ainsi que des forages sur plusieurs niveaux. Les professionnels dans l’étude de la géothermie utilisent un système de fracturation avec de l’eau sous haute pression afin d’assurer une excellente perméabilité des roches. Le but de cette manœuvre est de chauffer l’eau grâce au contact avec les roches. Ensuite de la remonter en surface pour exploiter la chaleur qu’elle embarque. La géothermie de grande profondeur ou à haute énergie nécessite l’utilisation d’un échangeur de chaleur et d’un turbo générateur. Par ailleurs, elle est utilisée pour produire de l’énergie pour différents types de consommation et est généralement travaillée dans des centrales géothermiques spécialisées.

Les avantages de la géothermie

Avantages de la géothermie
Avantages de la géothermie

Le système de chauffage avec les 3 types de géothermie offre de nombreux avantages. Que ce soit au point de vue économique ou écologique. En effet, il s’agit d’une source d’énergie renouvelable et donc infinie. La chaleur présente sous la surface de la terre est présente continuellement. De plus, elle constitue un mode de chauffage économique. Après l’installation, le système géothermie ne requiert plus de coûts supplémentaires. 

Fiable et performant, le chauffage par géothermie assure une production d’énergie constante. Si vous utilisez des pompes à chaleur géothermiques; vous pouvez être sûrs qu’il n’y aura pas de perte d’énergie entre les capteurs qui collectent les calories et vers l’alimentation proprement dite.

De même, la géothermie est un système de chauffage écologique. Elle puise ses sources dans l’énergie naturelle présente dans le globe terrestre. Par ailleurs, après l’échange de chaleur due à l’énergie thermique, l’eau remontée en surface est renvoyée en profondeur pour ainsi recommencer le cycle de la géothermie.

Les inconvénients 

Le principal inconvénient de ses 3 types de géothermie reste avant tout le coût de l’installation initial. Étant donné qu’elle nécessite l’intervention d’un professionnel qualifié et des études souterraines et géotechniques approfondies, elle peut coûter relativement chère. De plus, si vous avez un terrain qui comporte davantage de pierres. Il se peut que l’installation d’un système géothermie ne soit pas possible.

Par ailleurs, si votre terrain est éligible, il faut ensuite passer par des multiples phases de mise en place. Incluant des projets de forage dans la profondeur du sol. Il y a également l’installation du mécanisme de production, l’installation des pompes à chaleur géothermiques, ainsi que les différents autres outillages nécessaires pour assurer le bon fonctionnement du système de chauffage par géothermie. 

Un autre inconvénient de la géothermie est l’impact dans la fragilité du sol. La première conséquence probable est certainement le risque d’un séisme ou tremblement de terre. La stabilité de la terre devient plus sensible à cause de la fracturation hydraulique réalisée en profondeur.

Marie A

Militante pour la transition écologique depuis plus de 20 ans, j'ai rejoint l'équipe d'Action France Énergie en Octobre 2017 pour promouvoir l'ensemble des aides disponibles sur le territoire français, et aider nos ménages à créer un environnement plus responsable de notre belle planète.

Leave a Reply