Quelle est la consommation annuelle d’une chaudière à granulés ?

Quelle est la consommation annuelle d’une chaudière à granulés ?
Quelle est la consommation annuelle d’une chaudière à granulés ?

L’installation d’une chaudière à granulés vous fait économiser sur votre facture énergétique, probablement de manière entièrement écologique. Cette économie vient du prix accessible du combustible utilisé, mais aussi de la rentabilité de votre équipement à l’usage.

Pour plus de concret dans l’estimation des gains que vous allez obtenir, nous vous disons :

Quelle est la consommation annuelle d’une chaudière à granulés ?

La consommation annuelle d’une chaudière à granulés varie en fonction de la taille de la maison. Pour une maison de 70 m², environ 1,5 tonnes de granulés sont nécessaires par an, pour une maison de 100 m², environ 2 tonnes sont nécessaires, et pour une maison de 200 m², environ 4 tonnes sont nécessaires. En moyenne, une chaudière à granulés consomme entre 2 et 5 tonnes de pellets par an, soit entre 150 et 300 sacs de 15kg. Il est recommandé de prévoir entre 2 et 3 tonnes pour une maison chaque année.

Chaudière à granulés : qu’est-ce que c’est ?

La chaudière à granulés, élément central de votre système de chauffage est un appareil qui produit de l’eau chaude pour la distribuer ensuite dans votre réseau de chauffage composé de canalisations, de radiateurs et éventuellement, de plancher chauffant. À cela s’ajoute un rôle de production d’eau chaude sanitaire pour certains modèles.

L’alimentation de la chaudière à granulés se fait par des granulés de bois ou pellets, des combustibles reconnaissables par leur forme cylindrique. Il s’agit en fait de sciure et de copeaux de bois compressés de façon mécanique ce qui en fait un combustible entièrement naturel.

Spécificité et mode d’emploi

Concernant les éléments qui composent votre chaudière à granulés, il convient de noter qu’elle est le plus souvent mise en connexion avec un silo de stockage d’où les granulés sont placés, à l’abri de l’humidité.

Une vis sans fin assure donc le transfert des granulés vers le brûleur de la chaudière. Il peut aussi s’agir d’un système d’aspiration. Cela dit que dans les deux cas, vous êtes en face d’une chaudière à granulés à alimentation automatique.

De plus, le débit de granulés ainsi que la température de chauffe constituent des fonctionnalités modulables dans le fonctionnement d’une chaudière à granulés.

Sur le plan du fonctionnement à proprement parler, les granulés de bois arrivent dans la chambre de combustion et d’une façon générale chauffent l’eau qui viendra alimenter le circuit de chauffage.

L’eau une fois chauffée est, de ce fait, stocké dans un ballon ou directement transférée vers le plancher chauffant, les radiateurs ou encore le circuit d’eau sanitaire.

Dans ces conditions, des cendres sont générées lors de la combustion des granulés. Elles sont donc réceptionnées par un cendrier qui devra être vidé régulièrement.

Puisque la question qui se pose est la suivante : quelle est la consommation annuelle d’une chaudière à granulés, la réponse se trouve avant tout dans le mode de calcul de cette consommation.

Comment calculer sa consommation ?

Approvisionnement journalier d'une chaudière à granulés
Approvisionnement journalier d’une chaudière à granulés

Il n’existe pas à proprement parler de méthode de calcul toute faite pour connaître la consommation d’une chaudière à granulés.

En outre, la réponse implique de tenir compte de différents facteurs tels que la surface de votre logement, son emplacement, son niveau d’isolation et le nombre de personnes qui évoluent dans votre habitation.

Votre artisan reconnu garant de l’environnement intervient quant à lui pour étudier la puissance et la taille de chaudière à granulés dont vous avez besoin pour chauffer votre logement. Cette puissance conditionne aussi votre consommation annuelle, et ce, au même titre que la taille du silo qui compose votre chaudière.

Il est par contre possible d’arrêter une estimation de votre consommation annuelle. Elle sera de 2 à 3 tonnes de pellets par an soit l’équivalent de 2 à 3 kilos de granulés par jour.

D’une façon générale, votre consommation aura tendance à être plus importante en hiver, en raison du froid.

La consommation annuelle d’une chaudière à granulés peut aussi être estimée en fonction du type de logement.

Comment est la consommation selon le type de logement ?

À ce propos, la surface est prise en compte comme critère principal de calcul de votre consommation de granulés. Étant donné qu’elle ne sera pas le seul élément à considérer pour disposer de chiffres plus précis.

Le tableau ci-dessous constitue une prévision approximative de la consommation annuelle de votre chaudière à granulés suivant la surface à chauffer :

Surface du logementConsommation annuelle de granulés
70 m21,5 tonnes
100 m22 tonnes
200 m24 tonnes
Consommation de granulés selon surface à chauffer

Il est à noter que dans une maison de 200 m², vous aurez besoin d’une chaudière à granulés de puissance se situant entre 25 kW et 35 kW et ce, dépendant de la qualité de votre isolation.

Que faut-il faire pour faire baisser son niveau de consommation ?

Pour faire baisser la consommation annuelle de votre chaudière à granulés, il est recommandé de s’attaquer tout d’abord aux performances énergétiques de votre logement et de faire des travaux de rénovation pour améliorer votre isolation.

Votre consommation en granulés aura aussi tendance à diminuer si vous faites l’effort de moduler la température en fonction de vos besoins. Si les pièces de vie doivent avoir une température à l’environ de 19°C, les chambres ne demandent pas plus de 16°C de température. De même, n’hésitez pas à arrêter le chauffage dans les pièces vides.

Il faut souligner qu’une diminution de température de 1°C suffit pour gagner 7% sur votre consommation.

Quel est son coût de combustible ?

Une bonne qualité de combustible pour chaudière à pellets
Une bonne qualité de combustible pour chaudière à pellets

Les granulés de bois figurent parmi les combustibles les moins chers du marché, loin devant l’électricité, le gaz naturel ou encore le fioul domestique.

Vous trouverez ci-dessous un tableau comparatif du coût des combustibles disponibles sur le marché :

CombustibleCoût pour 1 kWh
Granulés de bois0,059 euros
Fioul domestique0,076 euros
Gaz naturel0,079 euros
Propane0,144 euros
Electricité0,174 euros
Tableau comparatif de consommation par type de combustibles

Les chiffres ci-dessus ont été tirés du baromètre GRDF de 2020, mais même en tenant compte de l’hypothèse d’augmentation annuelle de 8% du prix de ces énergies, les prévisions d’augmentation pour les granulés de bois sont limités à 5% contre 8% pour le fioul.

Vous pourrez donc compter sur une augmentation de 2,75% du prix des granulés de bois contre une évolution de 8,25% pour le fioul.

On peut supposer que l’hypothèse d’augmentation annuelle du prix des autres combustibles cités ci-dessus ne sera pas de nature à battre le prix hautement concurrentiel des granulés de bois.

Est-ce que la chaudière à granulé est rentable ?

Au vu des estimations évoquées précédemment, il s’avère que la chaudière à granulés est de loin plus économique que d’autres solutions de chauffage, du moins à l’usage.

Si son achat implique un investissement important, le coût est amorti à partir de la 5è année ce qui constitue une performance supplémentaire par rapport à l’installation d’une chaudière au fioul. Cet amortissement rapide s’explique par le coût accessible des granulés de bois consommés par votre chaudière.

Enfin, on ne saurait faire l’impasse sur les subventions étatiques qui existent pour vous aider à acquérir une chaudière à granulés. Ces aides étatiques sont de nature à compenser le coût élevé de votre chaudière à l’achat.

Les aides fiscales dont on peut bénéficier

Dimensionnement et volume d’un silo de stockage pour chaudière à granulés

Votre achat de chaudière à granulés bénéficie d’un taux de TVA réduit à 5,5%, appliqué directement par votre artisan RGA sur le coût final de votre facture.

En outre, vous pouvez prétendre à différentes aides pour financer votre achat.

  • La prime Effy qui représente jusqu’à 5000 euros d’aide.
  • MaPrimeRénov’ proposée par l’Anah qui peut prendre en charge jusqu’à 90% de votre facture.
  • L’éco-PTZ qui vous permet d’obtenir un prêt pouvant aller jusqu’à 30 000 euros à rembourser sur un maximum de 20 ans.

Tout est fait pour faire en sorte que vous puissiez bénéficier des avantages économiques d’une chaudière à granulés. Pour l’heure, elle constitue l’une des solutions les plus écologiques et les plus intéressantes en termes de rapport coût et avantages sur le long terme. 

Marie A

Militante pour la transition écologique depuis plus de 20 ans, j'ai rejoint l'équipe d'Action France Énergie en Octobre 2017 pour promouvoir l'ensemble des aides disponibles sur le territoire français, et aider nos ménages à créer un environnement plus responsable de notre belle planète.

Leave a Reply