Quels sont les critères pour déterminer la qualité des fenêtres ?

Quels sont les critères pour déterminer la qualité des fenêtres ?
Quels sont les critères pour déterminer la qualité des fenêtres ?

Les fenêtres sont l’ouverture d’une maison sur le monde, et doivent répondre aux besoins de l’habitat. Vous pouvez envisager d’acheter de nouvelles fenêtres pour de nombreuses raisons : vos fenêtres existantes sont peut-être usées et ne ferment ou ne s’ouvrent pas efficacement, vous avez peut-être des problèmes de condensation ou l’espace entre les vitres est peut-être trouble. 

Quelle que soit la raison, il est utile de savoir comment trouver les bonnes fenêtres. Dans cet article, découvrez tous les critères d’une bonne fenêtre.

Quels sont les critères pour déterminer la qualité des fenêtres ?

Il existe 5 façons de déterminer la qualité des fenêtres.

  • Le marquage CE.
  • La norme NF.
  • Le label CSTBat.
  • La classification AEV.
  • La certification Cekal.

L’étiquetage des fenêtres : en quoi consiste-t-il ?

Lorsque vous achetez un produit, vous n’avez à priori aucune garantie que ce produit répond aux exigences auxquelles vous vous attendez. Ce qui vous permet d’obtenir cette garantie, ce sont les étiquettes qui vous indiquent l’origine, les matériaux utilisés, les caractéristiques, etc. De cette manière, vous savez ce que vous achetez.

La même règle s’applique pour les fenêtres. Des étiquettes normalisées contiennent des détails précieux qui vous aideront à résumer les caractéristiques de la fenêtre. Ces informations vous expliquent comment les fenêtres que vous avez choisies vont gérer le soleil, la chaleur, la lumière, les fuites d’air et la condensation, entre autres.

Cet étiquetage des fenêtres permet d’identifier les niveaux de qualité et d’efficacité des fenêtres, de contrôler le respect des normes françaises et / ou internationales, en plus de donner une idée claire et précise sur le produit pour vous guider dans vos achats.

Pourquoi est-il préférable de regarder les étiquettes avant de faire son choix ?

Les fabricants et les clients s’appuient sur les certifications de produits pour vendre et acheter des produits. Le commerce ne se base pas sur une confiance naïve, autrement il n’y aurait pas de contrats pour se protéger, que ce soit entre les partenaires commerciaux ou entre l’entreprise et le client.

Les étiquettes et les certifications sont un moyen de garantir la qualité des fenêtres, de savoir ce que l’on achète, et de faire son choix en toute connaissance des caractéristiques du produit. Elles sont donc indispensables pour ne pas se tromper de produit, pour ne pas avoir de mauvaise surprise, et pour savoir dans quoi vous investissez de manière précise et transparente.

Marquage CE de la fenêtre : une exigence obligatoire en Europe

Marquage CE de la fenêtre
Marquage CE de la fenêtre

Le marquage CE prouve qu’un produit répond aux exigences légales minimales. Ce qui lui permet d’être mis légalement sur le marché dans n’importe quel État membre de l’Union européenne dont fait partie la France. Il s’agit d’une exigence obligatoire en vertu du règlement sur les produits de construction de 20111 (RPC).

C’est donc la déclaration du fabricant selon laquelle un produit est conforme aux exigences légales des normes techniques européennes spécifiques, connues sous le nom de normes européennes harmonisées

Le marquage CE d’une fenêtre couvre les caractéristiques indispensables aux essais pour les fenêtres et les portes. Toutefois, étant désormais obligatoire, il ne s’agit plus d’un moyen de faire en sorte que des produits se distinguent de ceux de la concurrence. Il porte sur la sécurité d’un produit, mais la fiabilité et la qualité ne sont pas testées.

La norme NF : conformité et qualité du produit

La norme NF assure la conformité aux normes opposables ainsi que des critères de qualité supplémentaires qui correspondent aux besoins des utilisateurs. Gage de reconnaissance et de confiance, elle rassure les consommateurs et les professionnels dans leurs décisions.

Ce label est issu d’une initiative volontaire de la part des professionnels qui souhaitent valoriser leur engagement de qualité et de performance. Il distingue des produits fiables, sûrs et performants. Ces produits répondent aux exigences des normes opposables en termes de sécurité, de performances fonctionnelles, d’efficacité énergétique, etc.

Les produits étant certifiés NF sont également contrôlés de manière régulière. Ceci par des prélèvements sur les sites de production et sur le marché en général. L’ensemble de ce processus assure l’indépendance et l’impartialité de la norme NF, qui garantit un niveau de qualité durable.

Le label CSTBat : pour les fenêtres robustes et les grandes menuiseries

Le label CSTBat
Le label CSTBat

Il concerne uniquement les produits de menuiseries et les installations de bâtiments, les produits de construction et les produits associés. 

En effet, l’objectif est de contrôler les matériaux, et de valider la conformité des fenêtres et des portes. C’est le CSTB, Centre scientifique et technique du bâtiment, qui est l’organisme indépendant en charge de réaliser les évaluations. Il est en partenariat avec l’organisme CERTITA.

Les essais techniques sont réalisés par plus d’une centaine de scientifiques, avec pour critères de contrôle les vérifications suivantes :

  • une durabilité exemplaire de la menuiserie ;
  • une performance imposée concernant l’étanchéité de la fenêtre ;
  • une sécurité optimale à l’ouverture et à la fermeture de l’ouvrant.

La certification CSTBat offre aux produits une garantie de 10 ans. Elle permet d’assurer une performance exigeante au niveau acoustique, physique et thermique. 

La classification AEV : perméabilité, étanchéité et résistance

Les critères AEV se définissent ainsi :

  • A pour la perméabilité à l’air,
  • E pour l’étanchéité à l’eau
  • V pour la résistance au vent.

C’est une mention que l’on retrouve souvent sur les menuiseries, et qui permet simplement d’attester de la résistance à l’air, à l’eau et au vent, comme son nom l’indique.

Sur cette classification AEV, les trois lettres sont chacune associée à une note qui indique le niveau de résistance. Ainsi, plus la note est élevée, plus le produit est résistant concernant la caractéristique en question.

Par exemple : un indice de perméabilité de l’air classé A2 peut facilement résister à des vents allant jusqu’à 80 km/h. Un indice d’étanchéité à l’eau classé E9 offre la meilleure résistance aux intempéries. Un indice de résistance au vent classé V1 indique la plus faible des résistances aux rafales de vent. 

La certification Cekal : tester l’isolation et la sécurité

Logo CEKAL
Logo CEKAL

Ce label est la certification des vitrages. CEKAL est un organisme certificateur pour les fabricants de différents types de vitrages : vitrages isolants, vitrages trempés et vitrages feuilletés. Cette certification est également délivrée par le CSTB.

La certification CEKAL s’identifie par trois marquages différents :

  • le E qui est associé à la résistance à la lumière du soleil ;
  • le V qui concerne le vitrage extérieur ;
  • le R pour la résistance à la pénétration d’humidité.

Les performances sont évaluées en fonction de l’isolation des vitres, qu’elle soit thermique, acoustique ou phonique, et de la sécurité globale. Il y a donc différentes classes de performance, ou catégories :

  • AR1 à AR6 pour la performance acoustique
  • TR1 à TR4 pour la performance thermique

Enfin, c’est en fonction de ces marquages qu’il est possible de définir les performances des produits. Plus la classe est haute, plus la performance est bonne.

Autres appellations et certifications

Comment choisir ses fenêtres

Il existe d’autres certifications sur les menuiseries qui peuvent être intéressantes à regarder, et qui concernent par exemple l’entreprise et son éthique. 

La certification Afaq ISO 9001 en est un bon exemple. Elle évalue l’exigence d’une entreprise par rapport au niveau de qualité qu’elle prétend offrir. En France, c’est la marque de certification par excellence concernant les systèmes de management, de compétences métier et de services ou produits.

Pour une certification de sécurité renforcée, il y a aussi la certification A2P : un label officiel qui identifie les matériels de protection garantissant une sécurité renforcée. 
Citons également Qualicoat, Qualimarine et Qualideco : c’est un label de certification visant à contrôler que la production est réalisée parfaitement en conformité avec les directives européennes, garantissant la bonne tenue du thermolaquage dans le temps. La certification Qualimarine ajoute la résistance en ambiance saline, et la certification Qualideco garantit cette résistance en ajoutant des effets décoratifs.

Marie A

Militante pour la transition écologique depuis plus de 20 ans, j'ai rejoint l'équipe d'Action France Énergie en Octobre 2017 pour promouvoir l'ensemble des aides disponibles sur le territoire français, et aider nos ménages à créer un environnement plus responsable de notre belle planète.

Leave a Reply