Comment installer une pompe à chaleur géothermique ?

Installer une pompe à chaleur géothermique
Installer une pompe à chaleur géothermique

Les solutions de chauffage privilégiant les énergies renouvelables se développent de plus en plus face à l’augmentation des coûts des énergies fossiles et aux défis que nous impose le changement climatique. Les pompes à chaleur sont ainsi devenues l’un des modes de chauffage les plus installés.

En effet, ces systèmes de chauffage performants font réaliser des économies notables et utilisent les calories disponibles dans l’air ou le sol, selon les modèles. Les PAC géothermiques sont des pompes à chaleur particulièrement efficaces pour chauffer une maison. Comment fonctionnent-elles ? Quelle pompe à chaleur géothermique installer et comment l’installer ? Cet article répondra à toutes vos questions sur le sujet.

Comment installer une pompe à chaleur géothermique ?

Vous devez disposer de diffuseurs de chaleur adéquats dans votre maison. L’installation d’une pompe à chaleur géothermique n’est pas un projet à faire soi-même. Dans la plupart des cas, vous devrez faire appel à un installateur spécialisé pour que le travail soit fait correctement. Il existe également une procédure administrative que vous devrez suivre. Dans certains cas, il peut être nécessaire de déposer une demande d’autorisation avant de pouvoir commencer l’installation.

Fonctionnement d’une pompe à chaleur géothermique

Le fonctionnement d’une pompe à chaleur géothermique se résume très simplement. Le système puise des calories dans l’air, l’eau ou le sol, augmente sa propre température et redistribue ensuite la chaleur pour chauffer le logement.

Plus précisément, un évaporateur puise les calories du sol, de l’eau ou de l’air. Il les transfère dans le liquide frigorigène qui entre en ébullition. Le fluide passe alors à l’état gazeux. Ce gaz chaud se dirige vers un condensateur qui en récupère l’énergie. Il la transmet à l’eau du circuit de chauffage. Le gaz frigorigène se condense et repasse à l’état liquide. Il passe par un détendeur qui abaisse de nouveau sa température. Il peut alors recommencer le cycle et le fonctionnement est donc continu.

Les différents types de PAC géothermiques

Une pompe à chaleur géothermique peut puiser la chaleur du sol ou de nappes d’eau. Il existe donc plusieurs types de PAC. Chaque modèle répond à des besoins spécifiques. Leurs caractéristiques sont donc importantes à prendre en compte pour répondre au mieux aux contraintes de votre logement et à votre mode de vie.

Pompe à chaleur eau-eau sur sonde horizontale

Ce type de PAC capte les calories disponibles dans le sol grâce à des capteurs. Ceux-ci sont enterrés entre 0,6 et 1,8 m, sur un terrain plat. La pompe transfère la chaleur captée jusqu’au plancher chauffant ou aux radiateurs du logement. Ce système peut également vous permettre de produire de l’eau chaude sanitaire, selon l’installation choisie.

Vérifiez votre éligibilité aux aides pompe à chaleur 2022

Il est nécessaire d’avoir un terrain assez vaste puisque la surface du captage doit s’étendre sur une surface une fois et demie plus grande que la surface à chauffer. Cette installation correspond parfaitement à un projet de construction, puisqu’il n’empêche pas de réaliser les travaux par la suite.

Pompe à chaleur eau-eau sur sonde verticale

Contrairement aux capteurs d’une pompe à chaleur sur sonde horizontale, les capteurs de ce modèle de PAC géothermique s’enfoncent dans le sol. Le terrain peut donc être moins grand, mais la sonde doit pouvoir descendre jusqu’à 200 mètres de profondeur.

Pompe à chaleur eau-eau sur nappe phréatique

Les pompes à chaleur sur nappe phréatique utilisent l’eau des nappes phréatiques pour en capter la chaleur et la transporter jusqu’au système de chauffage du logement. La pompe est immergée dans la nappe souterraine. Cette installation n’a pas d’incidence sur l’environnement puisque l’eau retourne dans la nappe au bout du circuit.

Pompe à chaleur sol-sol

La PAC sol-sol, parfois nommée PAC à détente directe, fonctionne en circuit fermé. La quantité de liquide frigorigène doit être plus importante pour faire fonctionner ce type de PAC. Un point de vigilance cependant, ce fluide étant particulièrement polluant, il faut veiller à l’absence de fuite pour ne pas nuire à l’écosystème.

PAC réversible

Il existe également des pompes à chaleur réversibles. Celles-ci permettent de chauffer le logement en hiver et de le rafraîchir en été. Il suffit en effet d’inverser le sens de fonctionnement du circuit. Les PAC eau-eau sont pour la plupart des pompes à chaleur réversibles.

Le « géocooling » est une autre option, qui consiste à installer un échangeur de chaleur entre le système de chauffage et l’installation de captage. La PAC s’arrête alors et la chaleur du logement va jusqu’au captage. Ce système est moins énergivore.

Tableau récapitulatif des prix des meilleurs modèles de Pompe à Chaleur

Daikin Altherma
4.8 out of 5 stars (4,8 / 5)
5 000 et 12 000€Consultez notre avis complet
Atlantic
4.9 out of 5 stars (4,9 / 5)
5 500 et 12 000€Consultez notre avis complet
De Dietrich
5 out of 5 stars (5 / 5)
entre 5 000€ et 14 000€Consultez notre avis complet
Samsung
4.1 out of 5 stars (4,1 / 5)
5 000 à 8 000 €Consultez notre avis complet
Mitsubishi
3.9 out of 5 stars (3,9 / 5)
environ 2 500€Consultez notre avis complet
Fujitsu
4 out of 5 stars (4 / 5)
entre 3.280€ et 8.750€Consultez notre avis complet
Hitachi
3.7 out of 5 stars (3,7 / 5)
environ 9 000€Consultez notre avis complet
Panasonic
4.3 out of 5 stars (4,3 / 5)
entre 3 000 € et 7 500 €Consultez notre avis complet
Toshiba
4.2 out of 5 stars (4,2 / 5)
3000 et 11 000 €Consultez notre avis complet

Installation d’une PAC géothermique

Témoignage sur l’installation d’une pompe à chaleur géothermique

L’installation d’une PAC géothermique est un projet important qui nécessite des démarches administratives. Il est par ailleurs essentiel de savoir comment se déroule l’installation du dispositif pour l’anticiper chaque étape de la meilleure façon.

La pompe à chaleur géothermique nécessite des diffuseurs de chaleur adéquats

L’eau qui circule avec une pompe à chaleur géothermique ne dépassera généralement pas 60°C. Aussi, pour que le confort thermique soit au rendez-vous, il vaut mieux prévoir des installations de chauffage fonctionnant de manière optimale avec une eau entre 45 et 55°C, par exemple des radiateurs basse température ou un plancher chauffant. La pompe à chaleur géothermique peut toutefois fonctionner avec des radiateurs classiques si elle est reliée au système de chauffage central existant. Elle sera cependant moins performante qu’avec des émetteurs basse température.

Évidemment, les radiateurs électriques ne sont pas compatibles avec ce système. Il faut soit les changer, soit installer des ventilo-convecteurs qui seront alimentés par le fluide de la pompe à chaleur et diffuseront directement la chaleur dans l’habitation.

Quelles sont les démarches administratives ?

La configuration du sol de votre terrain étant modifiée par l’installation d’une pompe à chaleur géothermique, des démarches administratives s’imposent. Selon le Plan local d’urbanisme dont vous dépendez, une déclaration de travaux ne suffit pas toujours et il peut être nécessaire de déposer une demande d’autorisation.

De plus, si vous choisissez un forage vertical de plus de 10 mètres, vous devrez faire également une déclaration à la Direction régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DREAL) dont vous dépendez. Enfin, en cas de forage sur une nappe phréatique, une déclaration spécifique en mairie  est nécessaire.

Les installateurs de pompes à chaleur sont généralement bien informés et ils pourront vous donner de bons conseils pour vous aiguiller.

Installation proprement dite d’une PAC géothermique

L’installation d’une PAC géothermique nécessite des travaux conséquents. Ils doivent être irréprochables pour garantir votre installation et assurer un fonctionnement optimal. Il est donc nécessaire de faire appel à un installateur spécialisé, si possible certifié QualiPAC.

De même, l’Ademe conseille de choisir une pompe à chaleur certifiée NFPAC ou Eurovent pour éviter toute mauvaise surprise.

Quel financement pour l’installation de votre PAC géothermique ?

L’achat et l’installation d’une pompe à chaleur géothermique représentent un investissement important. Rapporté aux économies réalisées, celui-ci sera toutefois vite rentabilisé. De plus, les autorités publiques proposent des aides financières qui allègent le poids financier du projet.

À condition de faire appel à un artisan agréé RGE et de remplir certains seuils énergétiques, vous pourrez alors prétendre par exemple à MaPrimeRenov’, au Coup de pouce chauffage, au chèque énergie. Certaines aides locales peuvent aussi se rajouter.

Par ailleurs, ce type de travaux donne droit au prêt à taux zéro qui peut aider à diminuer l’enveloppe financière du projet.

Entretien d’une PAC géothermique

Entretien d'une pompe à chaleur
Entretien d’une pompe à chaleur

Une PAC géothermique a une durée de vie de 15 à 20 ans. Les capteurs, eux, peuvent durer jusqu’à 100 ans. Pour garantir le bon fonctionnement de votre pompe à chaleur géothermique durant cette durée et pour en tirer le maximum de bénéfices, il est nécessaire de veiller à son entretien régulier. Le mieux est de faire appel à un professionnel spécialisé. Généralement, les sociétés installatrices proposent des contrats de maintenance qui comprennent une à deux interventions par an.

Le contrôleur vérifiera les performances de la PAC ainsi que l’intégrité de chacun de ses composants. L’étanchéité du circuit fera également l’objet d’une attention particulière. Il convient aussi de procéder à un nettoyage des modules extérieurs et des arrivées dans le logement.

Enfin, si votre PAC réversible dispose d’une puissance frigorifique supérieure à 12 kW, un contrôle est obligatoire dans l’année suivant l’installation. Il doit être réalisé par un professionnel certifié, indépendant de l’entreprise d’installation ou d’entretien classique de votre pompe à chaleur.

Une pompe à chaleur géothermique est une solution coûteuse, mais elle se révèle également très avantageuse en termes d’économies d’énergie. Peu contraignante, elle vous apportera un excellent confort thermique tout en diminuant vos factures de chauffage.

Marie A

Militante pour la transition écologique depuis plus de 20 ans, j'ai rejoint l'équipe d'Action France Énergie en Octobre 2017 pour promouvoir l'ensemble des aides disponibles sur le territoire français, et aider nos ménages à créer un environnement plus responsable de notre belle planète.

Leave a Reply