Pompe à Chaleur haute température : le guide complet

Exemple d'une maison chauffée  à la pompe à chaleur haute température
Exemple d’une maison chauffée à la pompe à chaleur haute température

Les pompes à chaleur allient performance et efficacité, tout en utilisant des énergies renouvelables, elles contribuent ainsi à la transition énergétique. Il en existe plusieurs types, parmi lesquels la pompe à chaleur haute température. Ce modèle du type air-eau présente des spécificités qui lui sont propres et peut venir répondre à des besoins particuliers.

Dans cet article, nous vous proposons de faire le tour de la question : détail de son fonctionnement, performance, avantage et inconvénient, coût, précautions d’installations et d’entretien. Retrouvez dans cet article toutes les informations à connaître sur la pompe à chaleur haute température.

Qu’est ce qu’une pompe à chaleur haute température ?

Une pompe à chaleur haute température est une PAC air-eau, elle a donc un fonctionnement similaire. Cependant, elle est capable d’atteindre des températures supérieures à celle atteinte par un modèle classique.

A quoi ça sert ?

Les pompes à chaleur air-eau à haute température sont ainsi utilisées dans les régions connaissant des hivers particulièrement rigoureux, pour des logements disposant d’une mauvaise isolation ou pour moderniser une installation de chauffage central comportant des radiateurs hydrauliques.

Fonctionnement d’une pompe à chaleur haute température

Comme une PAC air-eau classique, une pompe à chaleur haute température capte donc les calories disponibles dans l’air et les utilise pour chauffer le logement. Elle réinjecte ensuite la chaleur dans l’eau du circuit de chauffage de votre logement.

Quatre étapes principales lui sont nécessaires pour cela :

  • Le liquide frigorigène récupère l’énergie disponible dans l’air et sa température augmente du fait du captage de ces calories supplémentaires. Le liquide s’évapore alors et prend une forme gazeuse. 
  • Le compresseur de la PAC aspire ce fluide frigorigène gazeux et le compresse, faisant augmenter ainsi sa pression.
  • Sa condensation dans le condensateur de la PAC l’amène à l’état de vapeur et permet d’injecter la chaleur dans l’eau du circuit de chauffage pour la distribuer vers les radiateurs. Il repasse à l’état liquide. 
  • Enfin, le détendeur fait diminuer la pression et ramène le fluide frigorigène à sa température initiale.

Différence entre pompe à chaleur haute température et pompe à chaleur basse

La principale différence entre les deux modèles concerne les températures qu’elles sont capables d’atteindre. Cela impacte de fait le coefficient de performance de l’appareil. En effet, le rapport entre l’énergie consommée pour fonctionner et l’énergie restituée pour chauffer est meilleur pour une pompe à chaleur air eau basse température. Les PAC haute température ont donc un COP moins élevé.

Haute Température ? À quel point ?

Une pompe à chaleur air eau classique est capable de chauffer l’eau du circuit de chauffage jusqu’à des températures de 45° en moyenne. Une PAC haute température pourra aller facilement à 65° et même pour certaines fonctionnant à très haute pression, jusqu’à 80°.

Vérifiez votre éligibilité aux aides pompe à chaleur 2022

Par ailleurs, pour plus d’informations, découvrez tout sur la Pompe à chaleur pour piscine hors-sol

Les avantages et inconvénients d’une pompe à Chaleur haute température

La pompe à chaleur haute température a de sérieux atouts. Cependant, elle impose aussi des contraintes à considérer avant de faire son choix.

Les avantages

Comme toute pompe à chaleur air eau, elle permet de chauffer son habitation, sans recours aux énergies fossiles. Elle contribue ainsi à la transition énergétique. Elle offre en outre d’excellents rendements en matière d’économies d’énergie en utilisant une énergie renouvelable disponible dans l’air. Par ailleurs, contrairement à une chaudière classique, il n’y a aucun risque de rejet de monoxyde carbone, ce qui fait des PAC des modes de chauffage très sûrs. Enfin, comme toutes les pompes à chaleur air-eau, certains modèles peuvent produire de l’eau chaude sanitaire et être réversibles, produisant ainsi de la fraîcheur en été.

La pompe à chaleur air eau haute température apporte en plus des avantages spécifiques :

  • Ses performances énergétiques en font un choix pertinent pour une rénovation dans laquelle il est nécessaire de remplacer une chaudière au fioul. 
  • Elle permet de chauffer correctement un logement mal isolé 
  • Elle dispose d’une puissance rendant son fonctionnement possible, y compris dans les régions connaissant des températures très basses, là où les PAC air-eau classique deviennent inutilisables lorsqu’il fait trop froid

Les inconvénients

La PAC haute température comporte cependant des inconvénients dont il faut avoir connaissance avant l’achat :

  • Elle comprend un module extérieur imposant nécessitant un espace extérieur suffisant. Celui-ci peut en outre se révéler assez bruyant à l’utilisation. Selon la configuration de votre extérieur et la proximité avec vos voisins, cela peut poser des difficultés. 
  • Son coût d’achat et d’installation reste élevé. Les pompes à chaleur haute température sont encore plus onéreuses que les pompes à chaleur air-eau classiques. 
  • Son coefficient de performances est moins élevé qu’une PAC classique. En effet, étant de fait amenée à fonctionner avec des températures très basses, ses performances tendent à diminuer. Elle a une consommation électrique plus élevée.

Quelle pompe à chaleur haute température choisir ?

Pour déterminer le type de pompe à chaleur adaptée pour vos besoins, vous devez considérer plusieurs éléments et notamment :

La rigueur éventuelle du climat hivernal

Si vous résidez dans une région connaissant des hivers très froids, des gelées fréquentes ou à haute altitude, une pompe à chaleur haute température ou une pompe à chaleur géothermique seront plus adaptées à vos besoins.

En revanche, si vous habitez une région connaissant des hivers doux avec des températures rarement en dessous de 0° et ne descendant jamais à moins de -5°, comme c’est le cas dans le bassin méditerranéen, dans le sud-ouest ou au bord de l’océan Atlantique, une pompe à chaleur classique, qu’elle soit air-eau ou air-air vous apportera des performances suffisantes.

Le type de radiateurs dont vous disposez

Si votre maison est équipée de radiateurs anciens, voire de modèles en fonte, vous ne pourrez pas installer une pompe à chaleur classique. En revanche une pompe à chaleur haute température sera parfaitement adaptée et vous permettra de conserver votre installation.

La surface à chauffer

La pompe à chaleur haute température est également un bon choix si votre logement comporte beaucoup de pièces à chauffer ou si vous avez une grande surface. En effet, votre circuit de chauffage est de fait très étendu. Une PAC haute température sera parfaite pour maintenir malgré tout une température confortable dans votre maison.

Le niveau d’isolation votre logement

Si vous n’avez pas une bonne isolation dans votre logement, s’il est en cours de rénovation ou s’il est très ancien, une pompe à chaleur haute température disposera de la puissance suffisante pour le chauffer correctement malgré tout.

Installation d’une pompe à chaleur haute température

Choisir le bon installateur pour sa PAC Haute température est essentiel
Choisir le bon installateur pour sa PAC Haute température est essentiel

L’installation d’une pompe à chaleur haute température nécessite des travaux d’une ampleur variable selon la configuration de votre logement, l’installation d’origine ou les raccordements éventuels nécessaires.

En effet, selon la situation, il peut être nécessaire non seulement de poser les modules intérieurs et extérieurs, mais aussi de faire des travaux électriques, de raccorder la pompe à chaleur au circuit d’eau chaude sanitaire et de manipuler du liquide frigorigène. L’intervention de professionnels est donc nécessaire à différentes étapes.

L’obligation de faire appel à un professionnel

L’installation nécessite de compétences et des connaissances techniques précises et doit donc être mise en place par un professionnel disposant de toutes les formations nécessaires. En outre, si vous souhaitez bénéficier des aides publiques, votre pompe à chaleur doit obligatoirement être installée par un professionnel agréé disposant de la certification Reconnu Garant de l’Environnement (RGE). Il existe également un label complémentaire, attestant de compétences spécialisées en matière de pompes à chaleur : la certification QualiPAC.

Un entretien régulier obligatoire

La réglementation française impose un entretien minimum tous les deux ans pour les pompes à chaleur domestiques. À cette occasion, le technicien vérifie les modules, s’assure de l’étanchéité du circuit frigorigène et effectue toutes les opérations de nettoyage nécessaires. Il doit ensuite vous remettre une attestation, vous permettant de justifier si besoin des travaux effectués.

Pour certains appareils très puissants, contenant plus de deux kilos de fluide frigorigène, l’obligation d’entretien est annuelle.

Souscrire à un contrat de maintenance

La visite d’entretien simple coûte entre 120€ et 200€. Cependant, des frais supplémentaires peuvent faire grimper la note rapidement selon les constats faits par le technicien au moment de la visite : pièces à changer, nécessité de recharger en fluide frigorigène, changements de filtres, etc.

Pour maîtriser votre budget et le coût d’entretien de votre pompe à chaleur, la souscription d’un contrat de maintenance peut être intéressante. N’hésitez pas à demander plusieurs devis pour  comparer les modalités pratiques et les charges prises en compte pour choisir. Il faut compter entre 230€ et 400€ pour un contrat intégrant les interventions et les changements de pièces.

Les prix d’une pompe à chaleur haute température

Le coût d’une pompe à chaleur haute température dépend de ses caractéristiques et de ses performances. Selon la puissance, le COP, la marque, sa capacité à produire également de l’air frais ou de l’eau chaude sanitaire, le prix peut doubler.

En outre, la configuration de votre logement et ses contraintes éventuelles, la nécessité d’installer un circuit de distribution du chauffage complet ou au contraire la possibilité de raccorder la PAC à une installation existante compatible, le temps de travail nécessaire sont autant de facteurs susceptibles de faire évoluer le montant final de la facture.

Les prix pour une pompe à chaleur air eau classique varient entre 70€ et 100 € du m2. Les modèles haute température se situent dans la fourchette haute. Pour vous aider à vous situer, une pompe à chaleur haute température coûte en moyenne 12 000€. Avec des écarts possibles allant de 9000€ pour les installations les moins chères, jusqu’à 18 000€ pour les plus coûteuses.

Les aides financières possibles

Les pompes à chaleur sont des appareils fonctionnant essentiellement grâce à des énergies renouvelables et permettant des économies d’énergie importantes. À ce titre, leur installation est soutenue dans le cadre de politiques publiques d’aides à l’installation pour accélérer la rénovation énergétique du parc de logement français et contribuer ainsi à la lutte contre le changement climatique.

Vous pouvez donc bénéficier d’aides publiques conséquentes qui vous aideront à diminuer la note. Pour une PAC haute température, son rendement doit être au minimum de 111%. Le logement doit être construit depuis 2 ans au moins et le matériel doit impérativement être installé par un professionnel RGE. Il existe plusieurs dispositifs, pour certains cumulables entre eux, mobilisables selon des critères d’éligibilité spécifiques :

Ma Prim Rénov’

C’est une aide récente, créée à partir de la fusion de deux anciens dispositifs. Réservée initialement aux foyers les plus modestes, elle a été étendue à tous les ménages en 2020. Selon votre niveau de revenus, vous pouvez recevoir une aide d’un montant compris entre 2000€ et 4 000€. Toutes les informations sont disponibles à l’adresse suivante : https://www.maprimerenov.gouv.fr/

VÉRIFIEZ DÈS MAINTENANT VOTRE ÉLIGIBILITÉ AUX 10500€ D’AIDES DE L’ÉTAT POUR VOS TRAVAUX DE CHAUFFAGE

Coup de pouce économie d’énergie

Si vous installez une pompe à chaleur haute température en remplacement d’une chaudière à gaz, à charbon ou au fioul, vous pouvez bénéficier d’un financement de 4000€ au maximum

Prime CEE ou Prime énergie

La prime énergie est versée par des fournisseurs d’énergie ou de gaz, qui doivent obligatoirement contribuer aux politiques de transition énergétique depuis la loi sur l’énergie de 2005. Son montant varie selon le type de travaux, vos revenus et votre département de résidence. Son montant peut être au maximum de 4400€ pour une pompe à chaleur air eau. Tous les renseignements à connaitre sont disponibles sur le site https://www.laprimeenergie.fr/fonctionnement/la-prime-energie-cest-quoi

TVA réduite à 5,5 %

La PAC haute température est enfin éligible à la TVA à taux réduit à 5,5 %, car il s’agit d’un mode de chauffage alimenté grâce à une énergie renouvelable non polluante.

Une pompe à chaleur haute température est donc une option intéressante si vous vivez dans une région trop froide pour qu’une pompe à chaleur air eau classique fonctionne correctement toute l’année. Elle peut également être le bon choix dans le cadre d’une rénovation en remplacement d’une chaudière au fioul ou pour conserver un circuit de radiateurs anciens, composé de radiateurs en fonte. 

N’hésitez pas à comparer les offres pour trouver le modèle le plus adapté à vos besoins.

Marie A

Militante pour la transition écologique depuis plus de 20 ans, j'ai rejoint l'équipe d'Action France Énergie en Octobre 2017 pour promouvoir l'ensemble des aides disponibles sur le territoire français, et aider nos ménages à créer un environnement plus responsable de notre belle planète.

Leave a Reply