Comment avoir des panneaux solaires gratuits ?

Panneaux solaires
Panneaux solaires

Leurs atouts nous font rêver : de belles réductions financières, une possibilité de produire de l’électricité solaire…

Certains permettent de consommer sa propre électricité renouvelable, d’autres d’économiser d’un point de vue énergétique. 

Les panneaux solaires photovoltaïques constituent, en effet, une excellente alternative. 

Face à ces arguments de choc, des pratiques commerciales immorales et des offres extrêmement attractives sont apparues ces dernières années. Leur but ? Vous ruiner ou vous mettre dans l’embarras ! Des slogans de type “panneau solaire gratuit” ou “panneau solaire à 1 euro” ont vu le jour et ont été proposés à de nombreux consommateurs.

Alors fraude ou miracle ? 

Gardez l’œil ouvert, nous vous livrons quelques conseils pour éviter les pièges des panneaux solaires gratuits !

Comment avoir des panneaux solaires gratuits ?

Malheureusement, la plupart des offres sont des arnaques. Toutefois, certains programmes peuvent aider à compenser le coût de l’installation : la prime à l’autoconsommation, la TVA réduite, les aides liées aux Certificats économies d’énergie (CEE).

Est-il possible d’avoir des panneaux solaires gratuits ?

Ne nous voilons pas la face ! À l’heure actuelle, il est tout simplement impossible d’obtenir un panneau solaire gratuit, voire à 1 €. La preuve ci-dessous…

Une pratique commerciale frauduleuse et bien trop fréquente

Si vous n’êtes pas victime de fraude à la rénovation énergétique, vous connaissez certainement des personnes qui l’ont été ! Qui ne tomberait pas dans un guet-apens

aussi alléchant que celui des panneaux solaires gratuits ?

Certains commerciaux n’hésitent pas à mentir grâce à des arguments de fer pour vous convaincre de votre éligibilité à des aides de l’État. 

Restez vigilant ! Les conséquences peuvent être dramatiques : 

  • bénéfices minimes suite à l’impossibilité de revente de l’électricité :
  • pertes financières considérables suite à l’achat à un prix exorbitant ;
  • installations hors normes des panneaux photovoltaïques avec mauvais raccordement au réseau public d’électricité ;
  • qualité déplorable du matériel posé à la hâte et présentant des dangers pour le bâtiment et ses habitants.

Exemples de bénéfices promis sur vos travaux d’amélioration de performances énergétiques

  • production d’énergie et d’eau chaude sanitaire gratuites grâce à la pose de panneaux solaires thermiques ;
  • génération d’un revenu complémentaire par la création et la revente de sa propre électricité via l’installation de panneaux photovoltaïques.

Ajoutons à cela des taux bancaires difficilement remboursables et de fausses promesses. La prise en charge des documents pour l’obtention d’aides cumulables fait partie de celles-ci.

La réalité du monde de l’énergie solaire

Son prix a beau s’être effondré au fil des années passées, l’obtention d’un panneau solaire atteint généralement un ordre de grandeur de 800 €.

Une installation classique de 3 kWc (puissance maximale Watt crête) sur une toiture en pente revient, quant à elle, au moins à 7 500 €. L’essentiel est, bien entendu, inclus dans ce tarif : achat et installation des panneaux photovoltaïques posés sur le bâtiment, onduleur et batteries solaires.

Sachez également que le coût dépend principalement de la puissance souhaitée : 3, 6 ou 9 kWc.

Pose des panneauxPuissance 3 kWcPuissance 6 kWcPuissance 9kWc
En pente sur la toiturede 7 à 14 000 €de 12 à 20 000 €de 17 à 24 000 €
À plat sur la toiturede 8 à 13 000 €de 13 à 17 500 €de 18 à 23 000 €
Au solde 6 à 11 000 €de 12 à 16 000 €de 16 à 21 000 €

Au vu de ces montants, vous admettez l’impossibilité d’une subvention permettant un panneau solaire à 1 euro !

Panneaux solaires gratuits : comment identifier les fraudes ?

Attention aux fraudes !
Attention aux fraudes !

Foires, événements de grande envergure, démarchage téléphonique, emails…
Voici comment les fraudeurs vont généralement commencer à vous arnaquer.

Les fausses aides

L’affirmation orale que vous effectuerez de fameuses économies sur votre facture

Selon votre interlocuteur, votre logement satisfait les conditions pour obtenir un panneau solaire à 1 €, financé par l’État français. 

Notre réponse

Pour qu’elle soit efficace, une installation photovoltaïque doit être préalablement étudiée par un installateur professionnel. De plus, si votre système de chauffage est énergivore, comme c’est le cas de la chaudière au mazout, il serait pertinent de modérer vos consommations. Vous pouvez y arriver en isolant plutôt qu’en produisant votre propre énergie avec des panneaux solaires photovoltaïques.

Une pression discrète, mais bel et bien présente

On veut vous faire signer un bon de commande frauduleux “qui ne vous engage à rien avant la visite du technicien”.

Notre réponse

Quel que soit le document que vous signez, cela vous engage. 

Prenez le temps de la réflexion : ce type de bon de commande cache généralement un crédit à la consommation.
Gardez à l’esprit que vous avez droit à un délai de rétractation de 14 jours !

Les promesses de rentabilité solaire fantaisistes

Faire croire aux futures victimes qu’elles peuvent profiter d’une autoconsommation totale constitue l’une des arnaques fréquemment utilisées.

L’idée ici est de devenir auto-producteur de sa propre électricité verte et de pouvoir revendre l’excédent non-consommé à son fournisseur d’énergie.

C’est une solution alléchante : réduire sa facture tout en rentabilisant grâce à un revenu complémentaire !

Méfiez-vous de ce type de paroles : en aucun cas, le panneau solaire ne donne lieu à une production d’électricité égalant à l’autoconsommation complète ! Oui, celui-ci va réduire vos dépenses annuelles, mais jamais il ne vous assure le détachement de votre réseau électrique. 

Retenez également qu’il faut compter une bonne dizaine d’années pour qu’une installation soit rentable…

Panneau solaire gratuit grâce aux aides du gouvernement : attention aux pièges !

Une mention qui évoque la confiance doit être prise à la légère. 

C’est le cas des termes suivants : “Programme d’État énergie 2021”, “Plan de relance énergétique 2021”, “Prime à la transition énergétique”…

Sachez que l’État et les entreprises sérieuses telles que EDF n’ont pas à recourir à ce genre de démarchage commercial pour obtenir des commandes. D’ailleurs, ils ne viennent pas sonner à votre porte et ne vous contactent pas par téléphone.
Déclinez donc directement cette proposition.

On parle aussi régulièrement de tromperies quant à l’obligation d’effectuer certains travaux de rénovation énergétique. Il est même possible que l’on vous annonce la gratuité de la tâche grâce à des aides de l’État. Ceci est archi faux et impensable !

Calcul de production photovoltaïque truqué

Calcul de la production photovoltaïque
Calcul de la production photovoltaïque

Dans le but de vendre, certains commerciaux n’éprouvent aucune gêne à vous faire miroiter des résultats prouvant la capacité d’autoconsommation à 100 %. C’est pourquoi il est essentiel que vous soyez renseigné avant de signer.

Certaines déclarations sont trop séduisantes pour être vraies !

Sachant que le prix de l’énergie présente une hausse constante, vous prenez la sage décision de vous diriger vers l’installation de panneaux solaires. Vous savez que plus leur rendement est élevé, plus vite votre investissement est amorti. 

Rappelons que le taux de rendement d’un panneau solaire représente sa production électrique réelle par rapport à l’ensoleillement. Un taux de 15 % convertit ainsi 15 % d’énergie solaire en électricité.

Les facteurs déterminant votre taux de rendement

  • la technologie utilisée ;
  • la qualité du panneau ;
  • la superficie du panneau ;
  • la puissance crête.

Le gain auquel vous pouvez effectivement vous attendre

En fonction de la puissance-crête totale de votre installation, vous devriez économiser de 200 à 600 € en électricité par an.

Un kit solaire thermique assure un gain de maximum 400 € sur votre production d’eau chaude et environ 700 € chaque année pour le chauffage.

En autoconsommation, estimez un revenu complémentaire ne dépassant pas 400 € (revente du surplus d’électricité à EDF).

N’hésitez pas à effectuer un calcul de rentabilité et d’étudier différents scénarios avant de prendre une quelconque décision.

Nos conseils pour éviter les arnaques du panneau solaire à 1 €

Vous vous demandez comment ne pas foncer, vous aussi, tête baissée dans le piège des panneaux solaires gratuits ?

Voici nos 3 astuces antiarnaques

Pour savoir distinguer les offres frauduleuses, il faut comparer 3 devis gratuits. Demandez à diverses entreprises de vous présenter une offre de prix. Restez vigilant si l’un des documents propose un total considérablement plus bas que les autres. 

Pensez à vérifier l’éligibilité aux aides proposées et penchez-vous sur les économies promises : celles-ci sont certainement irréalistes…

Via sa campagne antifraudes, l’Anah vous explique comment rénover votre logement en toute tranquillité. Le site de France Rénov guide également les particuliers dans la réalisation de leurs travaux énergétiques sans fraude.

Enfin, quel que soit votre interlocuteur, veillez à ne parapher aucun document et à ne pas fournir de donnée bancaire. Prenez le temps de lire et de réviser chaque projet. Ne laissez pas votre signature sur l’attestation de fin de travaux avant leur terme effectif. 

Comment réagir en cas d’arnaque au panneau solaire gratuit ?

Toute fraude doit être signalée à la DGCCRF (Direction de la concurrence de la consommation et de la répression des fraudes). D’autres clients pourront, grâce à vous, être protégés.

Une association de consommateurs peut également être contactée en cas de litige ou de prestataire frauduleux. 

Les vraies aides de l’État pour l’installation des panneaux solaires

Vidéo sur les aides solaires

Des aides réelles existent, bien entendu, pour encourager les Français à investir dans les panneaux solaires. Dans cette optique, les services publics ont mis en place divers dispositifs pour contribuer au financement de chaque projet. Voici les principaux :

La prime à l’autoconsommation

Accordé depuis près de 5 ans aux particuliers et professionnels, ce montant est divisé sur les 5 premières années de fonctionnement. Dégressif, il varie en fonction de la puissance de l’installation : de 3 à 100 kWc.

Puissance Prime à l’autoconsommation début 2022
Jusqu’à 3 kWc390 €/kWc (max 1 170 €)
De 3 à 9 kWc290 €/kWc (max 2 610 €)
De 9 à 36 kWc160 €/kWc (max 5 670 €)
De 36 à 100 kWc80 €/kWc (max 8 000 €)

La TVA réduite

Elle est diminuée à 10 % pour l’installation d’un système solaire photovoltaïque dont la puissance est inférieure ou égale à 3 kWc.

Celle d’un chauffage solaire est soumise à un taux de 5,5 %.

Les aides liées aux Certificats économies d’énergie (CEE)

Vous les connaissez assurément sous l’appellation de primes énergies, habituellement financées par les entreprises pollueuses. Cumulables avec MaPrimeRénov’, elles varient selon vos revenus, allant de 2 727 € à 4 364 €.

Le dispositif de MaPrimeRénov’ dépend, quant à lui, du nombre de personnes à charge, du secteur d’habitation ainsi que des rentrées financières.

Vous êtes maintenant certain de prendre vos décisions sur base d’informations correctes !

Marie A

Militante pour la transition écologique depuis plus de 20 ans, j'ai rejoint l'équipe d'Action France Énergie en Octobre 2017 pour promouvoir l'ensemble des aides disponibles sur le territoire français, et aider nos ménages à créer un environnement plus responsable de notre belle planète.

Leave a Reply