Quelle puissance pour être autonome en électricité ?

Maison autonome en électricité
Maison autonome en électricité

Avoir une maison autonome en électricité, c’est le rêve de plus en plus de français ! Les crises économiques et les conflits géopolitiques, ainsi que les préoccupations environnementales, nous poussent à repenser notre manière de consommer de l’énergie.

Pour réaliser des économies d’énergie et d’argent, mais aussi pour ne plus dépendre du réseau, il existe plusieurs solutions. Mais cela peut-il permettre d’atteindre une totale autonomie en électricité ? Il vous faudra une certaine puissance pour parvenir à cet objectif. Nous vous en disons plus dans cet article !

Quelle puissance pour être autonome en électricité ?

En règle générale, vous aurez besoin d’environ 8 m2 de surface de panneaux solaires pour chaque 1 kWc d’électricité que vous souhaitez produire. Cela signifie que si vous consommez 11 000 kWh d’électricité par an, vous aurez besoin d’un système de panneaux solaires de 24 m2 pour être totalement autonome.

Quelles sont les solutions disponibles pour être autonome en électricité ?

Comment produire son électricité pas chère ?

Concrètement, la première étape pour être autonome en électricité, que cela soit partiellement ou totalement (c’est à dire autosuffisant), est de réduire sa consommation au strict minimum !

Au-delà de gestes quotidiens pour limiter les dépenses énergétiques de son foyer, il convient aussi d’installer des dispositifs adaptés. Cela afin de disposer de suffisamment puissance pour être autonome en électricité.

Les installations photovoltaïques sont essentielles dans une démarche d’autonomie énergétique. Grâce à des panneaux solaires et à des batteries, il est possible d’obtenir la puissance nécessaire pour alimenter son foyer.

Si vous disposez de suffisamment d’espace sur votre toit ou votre terrain, et d’assez d’ensoleillement dans l’année, les rayons du soleil vous aideront dans votre démarche d’autonomie énergétique !

Choisissez des panneaux à haut rendement pour tirer le meilleur parti de votre installation. Le coût peut s’en ressentir, mais la qualité et la durabilité seront au rendez- vous.

Quelle puissance de panneau solaire pour être autonome en électricité ?

Avant toute autre considération, pour connaitre la puissance de panneau photovoltaïque nécessaire pour être autonome, il convient de bien déterminer certains éléments, notamment l’estimation annuelle de la consommation d’énergie de votre foyer, en kWh. Mais il faut aussi connaitre votre surface disponible pour l’installation des panneaux. Enfin, il vous faudra déterminer les conditions idéales pour un rendement énergétique optimal (orientation au Sud, niveau d’ensoleillement, zones d’ombre…). Tous ces points doivent être envisagés en amont de votre installation de panneaux solaires.

Pour produire 1 kWc d’électricité avec des panneaux solaires, l’on considère qu’il faut environ 8m2 de surface d’installation. Par conséquent, connaitre votre consommation d’énergie annuelle vous aidera à calculer la surface de panneaux photovoltaïques pour être autonome en électricité.

À titre d’exemple, un foyer qui consomme à l’année moins de 11000 kWh se voit souvent conseillée d’installer une puissance de 3 kWc. Ce qui représente 24m2.

Quelle puissance de batterie pour être autonome ?

Batterie pour panneau solaire
Batterie pour panneau solaire

La batterie est un élément indispensable en vue de parvenir à une autonomie énergétique ; ici aussi, il existe divers niveaux de puissance. Pour bien la choisir, nous vous donnons quelques pistes ci-dessous.

Afin de connaitre la puissance nécessaire pour les batteries photovoltaïques, le premier point est de réaliser un calcul. Il vous faudra multiplier le nombre de jours d’autonomie sur lequel vous voulez pouvoir compter, par votre consommation quotidienne d’électricité. Une fois ce chiffre obtenu, vous devrez encore le multipliez par deux. Vous arriverez au résultat final et connaitre la capacité de la batterie.

À titre indicatif, il est généralement conseillé de prévoir trois à cinq jours d’autonomie, pour pallier le manque d’ensoleillement pendant les périodes de pluie par exemple.

Combien est-ce que ça coûte ?

Le coût d’une installation photovoltaïque n’est pas une question à laquelle il est possible de donner une réponse définitive. Il dépend de nombreux éléments.

Si vous vous reposez complètement sur l’énergie solaire pour alimenter votre foyer, selon les équipements choisis, le coût va bien évidemment être très variable. Rapporté au kWh, la rentabilité peut sembler discutable. En effet, le prix d’un kWh obtenu par une installation photovoltaïque atteint parfois deux ou trois euros, là où l’électricité du réseau est apparemment bien plus économique (16 centimes le kWh en moyenne).

Cependant, la durabilité des équipements permet d’écarter cette considération, qui n’est valable que sur le court terme. Sur le long terme, en moins de 10 ans, une installation de panneau solaire pour obtenir une maison autonome est amortie, d’autant plus que les prix des fournisseurs d’énergie ne vont faire qu’augmenter dans les années à venir.

De plus, la rentabilité de votre installation dépend de vos habitudes de consommation. Un foyer avec une faible consommation énergétique va très rapidement amortir son investissement et bénéficier d’une “énergie gratuite” et autonome.

Comment estimer le budget ?

Le calcul du budget nécessaire à une installation photovoltaïque est intrinsèquement lié au calcul de la rentabilité et de l’amortissement de celle-ci.

Pour estimer votre budget, vous allez en effet devoir connaitre la durée nécessaire pour récupérer votre investissement initial.

Tout d’abord, lorsque vous aborderez l’installation de panneaux solaires avec un professionnel, ce dernier vous fournira un devis détaillé du coût total, main d’œuvre et équipements compris.

Ensuite, ce coût devra être temporisé par les subventions et les aides visant à soutenir la transition énergétique des particuliers et professionnels. Une fois le montant total des aides déduit du coût final de l’installation, vous obtiendrez le coût réel final.

En parallèle, vous devrez connaitre la consommation d’énergie électrique de votre foyer et la production en kWh attendue des panneaux solaires qui seront installés.

Toutes ces données chiffrées vous permettront de procéder au calcul de la période d’amortissement, soit :

  • L’estimation des kWh/an produits par les panneaux solaires x coût des kWh/an consommés sur le réseau = économies réalisées annuellement.
  • Coût de l’installation (sans compter les aides et subventions) / économies réalisées annuellement = période d’amortissement.

L’autonomie électrique est-elle réalisable à 100 % ?

Panneaux solaires
Panneaux solaires

L’autonomie et l’autosuffisance représentent de véritables challenges, et peut être vous demandez si cela est véritablement réalisable. Il est désormais réaliste d’envisager une autonomie électrique à 100%. Cela en adaptant ses habitudes quotidiennes et en planifiant méticuleusement sa transition vers l’autonomie en énergie. Toutefois, la simple installation de panneaux photovoltaïques ne vous suffira pas à réaliser d’un coup de baguette magique l’autonomie électrique.

En combinant l’énergie solaire à d’autres types d’énergies renouvelables, le taux de production d’énergie 100% autonome peut être atteignable. Cela est surtout possible si l’on adopte les bons gestes pour diminuer sa consommation.

L’autonomie à 100 % pourra être réalisée avec de la patience et de l’investissement personnel. Pour cela, la première étape est de bien dimensionner son installation d’énergie solaire, pour atteindre le meilleur rendement possible. Ensuite, c’est tout votre foyer qu’il faudra adapter pour que rien ne soit gaspillé ! Les panneaux solaires hybrides sont une bonne manière de vous aider à atteindre l’objectif de 100 % d’autonomie.

En conclusion, l’autonomie en énergie peut être atteinte si vous calculez avec soin la puissance nécessaire pour vos besoins, et l’énergie solaire n’est plus seulement utile pour faire fonctionner des gadgets, mais bien pour alimenter votre foyer quotidiennement.

L’autonomie énergétique peut nécessiter, selon les contraintes météorologiques notamment, de repenser son mode de vie, en se reposant moins sur l’électricité. Néanmoins, les options modernes peuvent permettre de vivre normalement, sans sacrifices particuliers, et en réalisant des économies durables sur votre consommation énergétique. Nous espérons que cet article vous a convaincu de

l’intérêt d’investir dans l’énergie photovoltaïque pour s’inscrire dans une démarche d’autonomie en énergie. Pour en savoir plus sur le sujet, n’hésitez pas à nous contacter et à nous poser vos questions : nous serons ravis de vous apporter notre expertise en la matière !

Marie A

Militante pour la transition écologique depuis plus de 20 ans, j'ai rejoint l'équipe d'Action France Énergie en Octobre 2017 pour promouvoir l'ensemble des aides disponibles sur le territoire français, et aider nos ménages à créer un environnement plus responsable de notre belle planète.

Leave a Reply