Pompe à chaleur à 1 € : Le guide pour éviter les arnaques

Pompe à chaleur à 1 €
Pompe à chaleur à 1 €

Vous avez entendu parler du système des pompes à chaleur à 1 € ? Et vous voulez en profiter ? Alors cet article vous guide pour savoir si vous êtes éligible ! 

Efficace que la plupart des systèmes de chauffage actuels, la pompe à chaleur est l’appareil ultime qui rend obsolète les autres. Elle est écologique, performante, accessible, et permet même d’économiser une fois qu’elle est rentabilisée. 

Avec les aides financières, vous pouvez rembourser votre pompe à chaleur à hauteur de 90 %. Ce remboursement varie selon vos revenus, votre région, votre projet thermique, etc. Mais la PAC reste réputée comme un outil difficile à rentabiliser. Est-ce vraiment le cas ? Nous allons faire le point dans cet article. 

Vous découvrirez notamment : 

  • Si cette offre existe toujours actuellement 
  • Comment faire pour bénéficier des aides de l’état 
  • Quelles sont les PAC éligibles aux aides et pourquoi le sont-elles 

Intéressant, pas vrai ? Alors rentrons directement dans le vif du sujet ! 

L’offre pompe à chaleur à 1 € existe-t-elle toujours ?

Malheureusement, depuis 2020, le système de la pompe à chaleur à 1 € n’existe plus. Évidemment, ce n’est pas tout ce que nous avons à dire, puisque encore aujourd’hui, il est très facile de se faire financer une partie du montant d’une PAC par les aides de l’État. 

Encore faut-il prouver son projet de rénovation, et être éligible à ces différentes aides financières et fiscales… Mais nous le verrons plus en détail par la suite de cet article. 

Concrètement, les pompes à chaleur 1 € ont été arrêtées à casque de nombreuses dérives, comme vous pouvez vous en douter, dont : 

  • Un gonflement exacerbé du montant des devis par certains professionnels peu scrupuleux (puisque l’Etat rembourse, alors le particulier s’en fiche de payer beaucoup trop cher)
  • Un travail bâclé (puisque la PAC n’a coûté qu’1 €, pourquoi faire un travail de bonne qualité ?)
  • Des demandes d’installation sans réel projet derrière, et des pompes à chaleur qui finissent à la poubelle ou qui ne sont pas utilisées

Pourtant, à la base, le gouvernement avait une intention claire et plutôt honorable, puisque l’objectif final était de réduire le nombre et la proportion d’équipements utilisant des ressources non-renouvelables et des énergies fossiles pour chauffer un logement. 

Les PAC étaient donc (et sont toujours) les seuls équipements de chauffage qui sont très peu énergivores, et restituent plus d’énergie qu’ils n’en consomment. Leur impact sur l’environnement est très faible, puisqu’ils utilisent le sol ou l’air comme source thermique (donc des énergies 100 % renouvelables). 

En plus, elles sont facilement installables même dans des anciennes installations, puisqu’elles sont faites pour fonctionner avec des équipements électriques auxiliaires. 

Finalement, les PAC permettait d’avoir une facture électrique bien plus faible qu’auparavant. 

En quoi consistait la pompe à chaleur à 1 € ?

Les bons à savoir à propos de la pompe à chaleur 1 euro
Les bons à savoir à propos de la pompe à chaleur 1 euro

Les aides accordées par l’Etat étaient très larges. Elles permettaient donc parfois de bénéficier d’une pompe à chaleur pour 1 € seulement. Mais comment cela était possible ? 

À propos de l’offre 

L’offre de la pompe à chaleur à 1 € était possible par le cumul de plusieurs subventions accordées par l’Etat. Cela couvraient largement les dépenses de certaines personnes dans le cadre d’un projet d’installation et d’achat d’une pompe à chaleur. 

Ainsi, avec l’aide de l’agence nationale de l’habitat (ANAH) et son programme Habiter Mieux Agilité (HMA). Vous pouviez bénéficier d’un financement à hauteur de 50 % du montant des travaux pour les foyers aux faibles revenus. 

Autrement, la prime Coup de pouce Chauffage, dans le cadre de la CEE, permettait d’être financée jusqu’à 4 000 €. Ces deux aides cumulées pouvaient largement couvrir quasiment tout le montant de la pompe à chaleur. 

Ainsi, de nombreuses personnes ont pu alors bénéficier d’un PAC pour 1 €.

La durée de l’offre

Finalement, cette offre aura durée relativement peu de temps, puisqu’elle n’aura été valable qu’en 2020. Même l’aide du Coup de pouce Isolation, créé pour permettre l’isolation des combles perdus pour les ménages à faibles revenus, à elle aussi pris fin en 2021, à cause des nombreuses dérives. 

Les alternatives à la pompe à chaleur 1€

Les coups de pouce à bénéficier pour une pompe à chaleur

Mais rassurez-vous, il existe de nombreux dispositifs d’aide aujourd’hui, qui vous permettront de bénéficier d’un coup de pouce financier. Si depuis 2020, l’offre de la pompe à chaleur à 1 € a disparu, il reste quand toujours de nombreuses choses dont vous pouvez bénéficier. 

En plus, cet ancien dispositif n’était accessible qu’aux revenus les plus démunis. Aujourd’hui, les aides fiscales que nous allons vous citer sont destinés à tout le monde ou presque. Elles se majorent en fonction du niveau de revenu. 

Ma Prime Renov

Ma Prime Rénov est le dispositif le plus connu de tous, puisqu’il est aussi celui qui est le plus important. Il est accessible à tous les types de ménages. Elle permet de remplacer le CITE, le crédit d’imposition à la transition énergétique et l’aide de l’ANAH (habiter mieux agilité) dont nous avons parlé précédemment. 

Le dispositif Ma Prime Rénov’ s’élève en général jusqu’à 4 000 €. 

TVA 5.5%

Pour les particuliers qui veulent en acheter, ils peuvent bénéficier d’une réduction de TVA, peu importe leurs revenus d’ailleurs. Cela permet de favoriser a minima la transition écologique et l’évolution vers des méthodes de chauffage plus vertes. 

Attention : Elle n’est pas valable pour les PAC air-air

Éco-prêt à taux zéro

Ce dispositif est également accessible à une grande partie des particuliers, sans condition spécifique d’attribution. En fait, c’est simplement un prêt sans intérêt de remboursement, afin de pouvoir financer son projet facilement. 

Par contre, il faut obligatoirement que les particuliers qui souhaitent en bénéficier soient propriétaires, bailleurs ou occupants. Cette aide au prêt ne peut pas être contractée par des locataires. 

Chèque énergie

Le chèque énergie permet simplement de financer une partie des travaux ayant pour but l’amélioration des performances thermiques d’un logement. Il est envoyé aux ménages qui ont des revenus modestes. 

Aides locales

Enfin, il existe certaines aides locales qui financent une partie de vos travaux de rénovation énergétique, de performance thermique, etc. Certaines régions disposent de leurs propres systèmes d’aide, il faut donc vous renseigner !  

Important : L’éligibilité de ces aides du gouvernement sont notamment conditionnées par l’emploi de professionnels RGE, reconnu garant de l’environnement. C’est-à-dire qu’il vous faudra faire appel à ces personnes pour la pose de vos PAC. 

Il est important de noter que la plupart de ces aides sont cumulables entre elles, ce qui fait que vous pourrez largement faire diminuer le coût d’achat et d’installation de votre pompe à chaleur

Comment bénéficier des aides malgré l’arrêt de la Pompe à chaleur à 1 € ?

Comment obtenir des aides
Comment obtenir des aides

Pour profiter de ces différentes aides de l’Etat, vous devrez entreprendre plusieurs choses, et respecter plusieurs critères fondamentaux.

D’abord, il est important de comprendre que le but des aides (et aussi celui de la pompe à chaleur 1 €) est d’aider les personnes à avoir un foyer plus performant au niveau de l’énergie, pour qu’il dépense moins d’énergie non renouvelable. 

Cela servait à financer le passage à l’énergie propre plutôt qu’à l’énergie fossile (comme le chauffage au fioul qui a un fort impact sur l’environnement par exemple). 

Il est donc important de comprendre ce point-là. L’État va donc faire en sorte de mettre des “barrières à l’entrée” strictes, mais non discriminantes pour les demandeurs d’aides. 

Ainsi, vous pouvez être aidés peu importe votre niveau de revenu, mais vous devrez suivre un protocole strict : 

  • Faites un devis par un artisan certifié RGE (et certifié QualiPAC, même si elle n’est pas obligatoire, cette mention est conseillée)
  • Demandez l’aide apportée par Ma Prime Rénov’ à l’ANAH, pour pouvoir bénéficier d’une aide financière conséquente 
  • Renseignez-vous également sur la prime Coup de pouce Chauffage, qui peut monter très haut, auprès d’IZI par EDF

Il faut garder en tête que ces aides permettent de financer la solution de chauffage jusqu’à 90 % du montant hors taxe de votre pompe à chaleur. 

Les conditions pour bénéficier des aides PAC

La condition d'éligibilité pompe à chaleur à 1 €
La condition d’éligibilité pompe à chaleur à 1 €

D’autres conditions d’éligibilité aux aides proposées par le gouvernement ou par les fournisseurs d’énergie existent. Les critères que nous vous citerons ne sont pas tous obligatoires. Toutefois, ils vous permettront de profiter au maximum des aides. 

Dans tous les cas, voici comment faire pour en profiter pleinement : 

  • D’abord, il convient d’être propriétaire du logement qui utilise des énergies fossiles pour se chauffer. Les énergies fossiles sont les suivantes : fioul, gaz et propane. Les équipements comme les anciennes chaudières peuvent vous renseigner sur ce point précis, car elles fonctionnent généralement avec des énergies fossiles. 
  • Faire appel à un professionnel qualifié et reconnu garant de l’environnement (RGE). Pour la pose de l’équipement, cela permet en fait d’avoir l’assurance que les travaux seront bien faits, et que l’effort sera dirigé vers l’installation d’une machine performante et fonctionnelle… Et non pas pour obtenir un financement de l’État uniquement (comme c’était le cas pour certains artisans durant l’offre de la pompe à chaleur 1 €). 
  • Le logement doit aussi être la résidence principale du demandeur, et ne doit pas être trop récent. En général, il doit être âgé d’au moins 2 ans afin que le demandeur puisse accéder à des aides pour l’installation d’une PAC. 
  • Il existe aussi certaines conditions de revenus qui sont propres à chaque aide. Par exemple, Ma Prime Rénov’ rémunérera plus fortement les ménages aux revenus les plus modestes, puisque ce sont ceux qui ont le plus besoin d’aide financière pour les PAC. 

Chaque dispositif à ses propres conditions de revenus, mais en général, les plafonds sont définis par l’ANAH

Les différents types de PAC éligibles

Nous savons maintenant qu’il existe, pour l’instant, seulement trois modèles de pompes à chaleur qui sont pris en compte par les subventions. En faisant installer des pompes à chaleur géothermiques ou aérothermiques, vous ne pourrez pas bénéficier d’aides pour plusieurs raisons. 

Déjà, ces machines ont un système plus complexe que les PAC air (qui elles, sont éligibles aux aides, comme nous allons le voir) et donc plus coûteuses, alors qu’elles ne rapportent pas forcément beaucoup plus d’énergie. 

Ensuite, elles sont destinées à des besoins très particuliers, c’est-à-dire les personnes ayant besoin d’un chauffage très puissant en hiver par exemple, ou ceux qui habitent dans des régions très venteuses par exemple. 

Voyons donc les 3 modèles de PAC qui sont éligibles aux aides du gouvernement pour leur installation. 

PAC air eau

Les PAC air-eau sont celles qui sont les plus populaires et les plus utilisées par les foyers, en raison de son prix relativement accessible, et de son système qui peut fonctionner dans à peu près tous les environnements existants. 

Ainsi, la PAC air eau qui utilise l’air extérieur pour chauffer l’eau à l’intérieur du circuit de chauffage de la machine et des équipements de la maison est éligible aux aides. 

PAC eau eau 

Ensuite, la PAC air/air ne bénéficie pas des aides au financement, car elles relèvent plus d’une “envie” que d’un besoin réel selon les critères du gouvernement. En fait, son système permet de rafraîchir le logement, et donc de servir de climatiseur en été, ce qui relève de son caractère “dispensable”. 

La PAC eau/eau, qui tire son énergie des nappes phréatiques, peut parfois être éligible à certaines aides gouvernementales. Cependant, son installation nécessite forcément des demandes auprès de l’État ou des organismes chargés du territoire de la région. 

PAC hybride

La PAC hybride permet aussi de bénéficer des aides de l’Etat. Elle fonctionne en combinant le système d’une PAC air/eau avec une chaudière à condensation, le tout, en captant l’énergie de l’extérieur. Ce mécanisme est intéressant spécialement dans les régions où l’hiver est très rude, car la chaudière à condensation transforme l’air froid en énergie de chauffage au sein du logement. 

Marie A

Militante pour la transition écologique depuis plus de 20 ans, j'ai rejoint l'équipe d'Action France Énergie en Octobre 2017 pour promouvoir l'ensemble des aides disponibles sur le territoire français, et aider nos ménages à créer un environnement plus responsable de notre belle planète.

Leave a Reply