Pompe à chaleur pour piscine hors-sol : le guide complet

Envoi
Retrouvez tout ce qu'il y a à savoir avant d'installer une pompe à chaleur pour votre piscine hors-sol
Retrouvez tout ce qu’il y a à savoir avant d’installer une pompe à chaleur pour votre piscine hors-sol

Votre piscine hors-sol permet à votre famille de profiter de moments merveilleux dès l’arrivée du beau temps.

À l’instar d’une piscine creusée, elle s’installe très facilement et vous assure d’agréables baignades dès que la météo le permet. 

Un point cependant peut s’avérer compliqué à gérer : la température de l’eau

Vous vous demandez comment faire pour que vos baignades soient agréables du matin au soir ?

À cet égard, la pompe à chaleur va se révéler d’une précieuse aide.

Pompe à chaleur pour piscine hors-sol : qu’est-ce que c’est ?

Premièrement, revenons sur le fonctionnement d’une pompe à chaleur

Un moyen fréquemment utilisé par les propriétaires de piscines 

Déjà, remettons l’église au milieu du village : une PAC c’est quoi ?

C’est un dispositif capteur de particules énergétiques. Celles-ci réchauffent l’eau grâce à un fluide frigorigène qui parcourt le circuit fermé de la pompe à chaleur.

Il est soumis à différentes pressions afin d’assurer un échange de chaleur.

Le fonctionnement de la PAC pour piscine hors-sol s’apparente fortement à celui d’une pompe à chaleur air/eau classique.

Celle-ci utilise l’air extérieur, porteur de calories, même si les températures sont basses.

Compactes, les pompes à chaleur pour piscine hors-sol réchauffent parfaitement des volumes d’eau moindres.

Elles nécessitent une puissance située entre 2 et 5 kW pour traiter jusqu’à 20 m³.  

Une installation simple et peu contraignante 

Grâce à ce dispositif, vous profitez rapidement d’une température agréable sans une consommation excessive et inutile d’électricité.  

Pour l’installer, c’est assez aisé : il suffit d’une prise électrique et d’un kit by-pass. Ce dispositif de dérivation constitue le raccordement hydraulique de la pompe au circuit de filtration de la piscine.

Pompe à chaleur pour piscine hors-sol : quel fonctionnement ?

Pompe à chaleur pour piscine hors-sol : quel fonctionnement ?
Pompe à chaleur pour piscine hors-sol : quel fonctionnement ?

 Une pompe à chaleur est composée de 4 éléments :

  • un évaporateur ;
  • un compresseur ;
  • un condenseur ;
  • un détendeur.

Ces dispositifs transforment le fluide frigorigène en liquide et en gaz. Ce changement d’état successif est indispensable pour le transfert de chaleur de l’air ambiant vers l’eau de la piscine. 

On estime un gain de 1 à 2 degrés par jour grâce à un processus divisé en 5 phases.

1. Phase d’évaporation 

Première étape : passage dans l’évaporateur et montée en température du fluide.

Les calories de l’environnement, captées par l’évaporateur, sont transférées au fluide liquide froid. La température de ce dernier augmente. Il devient un gaz.

2. Phase de compression

Seconde étape : la montée en pression.

Le fluide gazeux est aspiré et comprimé par le compresseur. Il est l’objet d’une importante pression favorisant une hausse de température. L’objectif est d’atteindre 90 °C. 

En sortie, le fluide frigorigène a la forme d’un gaz chaud.

3. Phase de condensation

Troisième étape : l’eau de piscine se réchauffe. 

Le gaz à 90 °C circule dans le condenseur. Il entre en contact avec le circuit où l’eau de la piscine transite.

La différence de température est assez importante. Un transfert de chaleur se réalise avec l’eau à température ambiante. Le fluide frigorigène se refroidit. 

Une baisse de température s’effectue alors que la pression demeure importante.

4. Phase de détente

Quatrième étape : la baisse de pression. 

Le détendeur accueille le fluide frigorigène, devenu liquide, et abaisse la pression. Ce processus contribue à une poursuite de la diminution de température.

5. Phase de fin de cycle 

Cinquième étape : retour dans l’évaporateur.

Le fluide frigorigène froid démarre un nouveau cycle de transformation pour une montée en température continue de l’eau du bassin.

Nos conseils pour bien choisir sa pompe à chaleur de piscine hors-sol

La sélection d’une PAC pour piscine hors-sol s’articule autour de 3 critères :

●  le volume du bassin ;

●  la météo locale ;

●  la température souhaitée. 

Pour un choix adapté à vos besoins, 5 caractéristiques doivent retenir votre attention :

1. La puissance

Exprimée en watt, c’est sans aucun doute le critère le plus important. En effet, sans une puissance suffisamment élevée, impossible de se baigner dans une eau à bonne température !

Pour vous aider, une formule détermine la puissance nécessaire : P = V x C x E. En voici la signification :

●      la lettre “P” correspond à la puissance ; 

●      la lettre “V” représente le volume de la piscine ;

●      la lettre “C” est le coefficient de montée en température de l’eau par jour ;

●      la lettre “E” renvoie à l’indice d’ensoleillement.

En toute logique, une piscine installée dans une région peu ensoleillée exige l’emploi d’une pompe à chaleur plus puissante.

2. Le coefficient de performance (le COP)

Il est intimement lié à la puissance de la pompe à chaleur. En effet, c’est une note de rendement énergétique exprimant la quantité d’électricité à consommer pour atteindre une température d’eau définie.

Autrement, le COP est compris entre 2 et 5. Plus il est élevé, plus la pompe est efficace.

Cette caractéristique facilite la comparaison entre deux pompes à chaleur. 

Ainsi, une pompe notée 5 exige 5 fois moins d’énergie pour atteindre la température souhaitée.

3. Le volume sonore

On l’exprime en décibels. C’est une caractéristique à ne pas prendre à la légère, car elle représente le confort des propriétaires de la piscine. Et celui des voisins…

4. Le débit d’eau

Exprimé en m³ par heure, cet indicateur dépend du volume d’eau du bassin et du système de filtration. Ainsi, un débit trop haut empêche une chauffe homogène.

Pour un rendement optimal, l’installation d’un kit by-pass favorise une régulation de ce débit.

5. La réversibilité 

Une pompe à chaleur peut aussi servir à refroidir un bassin. Ce point est particulièrement important, car une eau trop chaude privilégie le développement d’algues et de micro-organismes.

Pour être certain de se baigner en toute sécurité, l’eau de la piscine doit être équilibrée, traitée et saine (pH…).

Ainsi, savoir maîtriser la température de l’eau est, par conséquent, une nécessité absolue !

Tableau récapitulatif des prix des meilleurs modèles de Pompe à Chaleur

Daikin Altherma
4.8 out of 5 stars (4,8 / 5)
5 000 et 12 000€Consultez notre avis complet
Atlantic
4.9 out of 5 stars (4,9 / 5)
5 500 et 12 000€Consultez notre avis complet
De Dietrich
5 out of 5 stars (5 / 5)
entre 5 000€ et 14 000€Consultez notre avis complet
Samsung
4.1 out of 5 stars (4,1 / 5)
5 000 à 8 000 €Consultez notre avis complet
Mitsubishi
3.9 out of 5 stars (3,9 / 5)
environ 2 500€Consultez notre avis complet
Fujitsu
4 out of 5 stars (4 / 5)
entre 3.280€ et 8.750€Consultez notre avis complet
Hitachi
3.7 out of 5 stars (3,7 / 5)
environ 9 000€Consultez notre avis complet
Panasonic
4.3 out of 5 stars (4,3 / 5)
entre 3 000 € et 7 500 €Consultez notre avis complet
Toshiba
4.2 out of 5 stars (4,2 / 5)
3000 et 11 000 €Consultez notre avis complet

Pourquoi choisir une pompe à chaleur pour piscine hors-sol ?

Pourquoi choisir une pompe à chaleur pour piscine hors-sol ?
Pourquoi choisir une pompe à chaleur pour piscine hors-sol ?

Opter pour une pompe à chaleur pour piscine hors-sol, c’est profiter de 5 avantages.

1. Un prix compétitif 

Un faible volume d’eau à chauffer, une installation aisée… Le dispositif demeure accessible à chaque propriétaire de piscine.

2. Un rendement appréciable et un dispositif écologique

Une pompe à chaleur standard consomme 1 kW pour en produire 4. Elle constitue donc un dispositif de chauffage éco-énergétique.

De plus, elle consomme peu de ressources au regard de l’importante quantité de chaleur restituée. L’énergie utilisée est renouvelable.

Le COP évalue son efficacité. De bons réglages l’optimisent.

3. Une eau chaude à tout moment

Contrairement au réchauffeur électrique, la pompe à chaleur favorise une stabilisation de la température de l’eau.

4. L’adaptabilité

Ce critère constitue l’une des clés du succès des pompes à chaleur. Ces dernières demeurent efficaces, même si la température de l’air est basse.

En outre, certains modèles réchauffent l’eau d’une piscine malgré une température extérieure de seulement 5 °C.

Les points-clés pour une installation réussie

Son efficacité et son bon fonctionnement exigent des conditions d’utilisation optimales. 

Voici quelques conseils d’installation :

VÉRIFIEZ DÈS MAINTENANT VOTRE ÉLIGIBLITÉ AUX AIDES D'ÉTAT POUR L'INSTALLATION DE VOTRE POMPE À CHALEUR

  • opter pour un endroit ventilé ;
  • jouir d’un espace suffisant pour une meilleure aération ;
  • dégager l’espace devant la grille de ventilation de l’appareil ;
  • poser la pompe sur une surface stable, horizontale et lisse (dalle de béton…) ;
  • éviter les déperditions de chaleur en installant la PAC à proximité de la piscine.

Enfin, évitons les pertes de degrés inutiles ! Bâcher la piscine contribue au maintien de la température durant la nuit.

C’est idéal pour éviter tout usage intensif de la pompe et améliorer sa durée de vie.

Tout pour profiter au mieux d’une piscine hors-sol !

Une installation hyper simple. Un coût de fonctionnement minime. Une facture d’électricité sous-contrôle.  Une eau à température agréable. 

VÉRIFIEZ DÈS MAINTENANT VOTRE ÉLIGIBILITÉ AUX 10500€ D’AIDES DE L’ÉTAT POUR VOS TRAVAUX DE CHAUFFAGE

Il suffit d’ajuster le thermostat comme on le fait pour réchauffer l’intérieur de la maison… En primes des aides sont disponibles pour financer votre pompe à chaleur. RDV sur le site du gouvernement pour en savoir plus !

Économique, efficace et écologique, la pompe à chaleur réduit la saison d’hivernage. 

Cet “échangeur thermique” représente donc un incontournable pour les propriétaires qui disposent d’une piscine hors-sol !

VÉRIFIEZ DÈS MAINTENANT VOTRE ÉLIGIBLITÉ AUX AIDES D'ÉTAT POUR L'INSTALLATION DE VOTRE POMPE À CHALEUR

Marie A

Militante pour la transition écologoique depuis plus de 20 ans, j'ai rejoint l'équipe d'Action France Énergie en Octobre 2017 pour promouvoir l'ensemble des aides disponibles sur le territoire français, et aider nos ménages à créer un environnement plus responsable de notre belle planète.

Leave a Reply