Quels sont les points à surveiller avant d’aménager ses combles ?

État des lieux avant aménagement combles
État des lieux avant aménagement combles

Vous souhaitez aménager vos combles ? Vous voulez savoir quels sont les points de vigilance à surveiller ? 

Cet article va vous éclairer. 

Aménager des combles permet de transformer une partie existante de votre logement en surface habitable, c’est une pratique de plus en plus répandue. L’aménagement des combles permet également de revoir l’isolation de son habitation, ce qui peut générer d’importantes économies d’énergie

Cet aménagement demande toutefois de connaître quelques points d’attention particuliers. Les questions fréquentes portent sur ces points de vigilance. Nous allons les énumérer dans cet article. 

Après avoir lu cet article vous serez capable de : 

  • Savoir si vos combles sont aménageables
  • Établir l’état des lieux 
  • Savoir où placer les ouvertures
  • Choisir l’isolant
  • Connaître les normes en matière d’escalier
  • Savoir si vous devez demander un permis

Les réponses sont dans la suite de cet article !

Quels sont les points à surveiller avant d’aménager ses combles ?

D’abord, vous devez vous assurer que l’espace est suffisant et que la pente du toit est suffisante. Ensuite, vous devez vérifier si les matériaux de construction sont encore résistants pour les charges qui seront ajoutées. En outre, faites attention à l’emplacement des ouvertures, à la ventilation, à l’orientation par rapport au soleil et au choix de l’isolation.

Comment savoir si le comble est aménageable ?

Aménager ses Combles : les points de vigilances

Vous avez détecté un espace sous les combles que vous souhaitez aménager. Vous vous demandez cependant s’il est possible de le faire. 

Pour le savoir, il est crucial de vérifier votre pente de toit. En effet, pour pouvoir aménager vos combles, il faut que la pente de toit soit d’au minimum 35°.

Vérifiez également la forme de la structure de votre charpente afin de savoir si vos combles disposent d’un volume libre ou s’ils sont enchevêtrés de structures en bois. Si une structure en bois empêche la libre circulation dans vos combles, on parle alors de combles perdus.

L’évaluation de l’état des lieux

Avant d’aménager vos combles, réaliser un état des lieux est une étape nécessaire et essentielle de votre projet. En effet, ne pas réaliser cette étape pourrait vous conduire à réaliser de mauvais choix pour aménager votre espace. 

Nous vous conseillons de réaliser ce diagnostic en deux étapes qui sont les suivantes.

Résistance des matériaux

Tester la résistance des matériaux consiste à savoir si l’ensemble de la structure composée des murs, de la charpente et du plancher va pouvoir supporter la charge causée par l’aménagement de vos combles. 

Cette étude s’appelle une étude de charge et est généralement réalisée par un professionnel. Son résultat vous aidera à décider de la façon d’aménager vos combles, notamment si vous devez rénover le plancher

Gestion d’espace

La gestion de l’espace est également une notion clé pour aménager vos combles. En effet, certains critères sont à respecter :

  • L’inclinaison de la pente de toit (35° minimum)
  • La hauteur sous faîtage (1m80 minimum)
  • L’encombrement de la charpente dans le volume à aménager

Si l’ensemble de ces critères ne constituent pas de frein à l’aménagement de vos combles, vous pouvez ensuite décider de l’endroit ou placer vos ouvertures.

Où placer les ouvertures ?

Ouvertures pour aménager ses combles
Ouvertures pour aménager ses combles

L’avantage d’une pièce située sous votre toiture est d’utiliser la pente de toit pour y intégrer des ouvertures. Ces ouvertures sont essentielles pour deux aspects que sont la ventilation et la lumière. 

C’est donc selon ces deux critères que nous vous invitons à choisir l’emplacement de vos ouvertures !

Ventilation

Optimiser la ventilation de vos combles aménagés permet à la fois de maîtriser le taux d’humidité de votre pièce et aussi d’améliorer la qualité de l’air. 

Afin de faire circuler l’air dans votre pièce, nous vous recommandons d’installer au moins une fenêtre de toit sur chaque versant de votre toiture si vous en avez la possibilité.

Orientation par rapport au soleil

Selon l’orientation de votre maison il vous est également possible de n’installer des fenêtres de toit que d’un côté de votre toiture

Par exemple, vous pouvez mettre les ouvertures du côté est pour bénéficier des rayons du lever du soleil. A l’inverse, vous pouvez placer vos ouvertures côté ouest pour bénéficier des rayons du coucher du soleil.

Qu’en est-il des isolants thermique et acoustique ?

L’isolation des rampants et du plancher sont essentielles lors de l’aménagement des combles. Elle permet à la fois une amélioration des performances thermiques de votre habitation mais aussi un confort acoustique.

Choix des matériaux

De nombreux matériaux sont à votre disposition pour isoler vos combles : 

  1. La laine de verre
  2. Le polyuréthane
  3. La laine de bois
  4. Le polystyrène expansé
  5. Le chanvre
  6. Le textile recyclé
  7. La laine de roche
  8. La ouate de cellulose
  9. La laine de mouton

Difficile de s’y retrouver parmi une telle palette de choix ! 

Nous vous aidons à vous y retrouver. 

Conseil des experts

Pour isoler vos combles, il est nécessaire de choisir le matériau adapté à votre situation et à votre budget. Pour cela, nous avons réalisé un tableau comparatif des différents matériaux.

MatériauAvantagesInconvénients
Laine de verreBon rapport qualité / prixPas le plus efficace
Laine de rocheBon marchéPas écologique
Laine de boisDurabilitéCoûteux
Polystyrène expanséEconomiquePas écologique
PolyuréthaneBon isolant thermiqueFaible isolant phonique
ChanvreÉcologiqueCoûteux
Textile recycléÉcologiqueUniquement pour combles perdus
Ouate de celluloseÉcologiqueUniquement pour combles perdus
Laine de moutonÉcologiqueRésistant au feuQualité variable selon les fournisseurs

Vous comprendrez à travers ce tableau qu’il n’existe pas un matériau idéal mais certainement un matériau le plus adapté à votre projet

Quelles sont les normes pour un escalier ?

Normes pour un escalier
Normes pour un escalier 

Pour accéder à vos combles aménagés, vous allez installer un escalier. Sachez qu’il existe de nombreux types d’escaliers

  1. Droit
  2. En colimaçon
  3. escamotable
  4. L’escalier quart tournant ou deux quarts tournant

Une fois de plus, il n’existe pas d’escalier idéal mais certainement un type le plus adapté à votre situation. 

Il existe des normes qui concernent la hauteur des marches, le giron, la distance entre les marches, emmanchement, ainsi que sur les gardes corps. Ces normes sont à respecter uniquement si vous comptez louer le logement.

Pour le calcul des dimensions de votre escalier, nous vous invitons à contacter votre menuisier qui utilise des logiciels spécifiques.

Quel permis faut-il avoir pour aménager ses combles ?

Concernant le fait d’aménager ses combles, une seule règle est à retenir : si vous aménagez une surface supérieure à 40m², vous devez demander un permis de construire. 

L’installation d’ouvertures de type fenêtre de toit font également l’objet d’une déclaration en mairie

Vous êtes maintenant prêt pour aménager vos combles !

Notre article se termine ici. Vous connaissez désormais les points à surveiller avant d’aménager vos combles. 

Comme vous l’aurez compris, l’étude préalable et le choix des matériaux sont des points d’attention essentiels et ne doivent pas être négligés. Vous aurez également compris qu’il est capital d’isoler vos combles de manière efficace, mais surtout de manière adaptée à votre situation. 

Pour en savoir plus sur la rénovation énergétique de votre habitation, nous vous invitons à parcourir notre site !

Marie A

Militante pour la transition écologique depuis plus de 20 ans, j'ai rejoint l'équipe d'Action France Énergie en Octobre 2017 pour promouvoir l'ensemble des aides disponibles sur le territoire français, et aider nos ménages à créer un environnement plus responsable de notre belle planète.

Leave a Reply