Quelles sont les aides pour l’installation d’un poêle à granulés ?

Les aides pour l’installation d’un poêle à granulés
Les aides pour l’installation d’un poêle à granulés

Vous avez envie d’installer un poêle à granulés ? Vous ne savez pas vraiment comment vous y prendre ? Pas de panique, nous allons vous parler des différentes aides que vous pourrez demander !

Quelles sont les aides pour l’installation d’un poêle à granulés ?

Maprimerenov’, la prime à la conversion, le PTZ, les CEE, la TVA réduite à 5.5%, les aides de l’Anah, le chèque énergie sont autant d’aides vous permettant d’obtenir un financement jusqu’à 100% pour un poêle à granulés dont le prix oscille entre 4000€ et 15000€.

Le coût d’un poêle à granulés

À l’heure actuelle, le poêle à granulés est vraiment un élément intéressant. En effet, ce dernier vous permet de vous chauffer, tout en vous proposant un produit qui soit écologique et économique. Il est important de prendre en compte que c’est un élément qui peut être coûteux, mais qui vous permettra de faire de nombreuses économies, ce qui n’est pas négligeable. Ainsi, nous pouvons estimer le coût moyen d’un poêle à granulés entre 3 000€ et 6 000€. Ce coût inclut l’achat d’un système de chauffage, mais également l’installation de ce dernier.

D’ailleurs, ce doit toujours être un professionnel qui doit se charger d’installer votre poêle à granulés.

Il est important de noter également que le prix d’un poêle de masse peut facilement varier de 4 000€ à 15 000€. Afin de savoir quel type de poêle à granulés pourrait le mieux vous correspondre, nous vous conseillons de vous rapprocher d’un professionnel.

Ce dernier sera parfaitement en mesure de comprendre vos besoins. Il pourra égalementvous proposer le produit le plus adapté à vos besoins, mais aussi à votre budget.

Bien évidemment, pour que vous puissiez facilement payer votre poêle à granulés, il est parfaitement possible de profiter de certaines aides. Nous allons ainsi faire un tour d’horizon pour que vous puissiez facilement savoir lesquels demandées.

Les types de granulés bénéficiant d’une aide financière

Les poêles à granulés sont particulièrement en vogue ces dernières années dans les maisons. Et pour cause, ces derniers sont tout simplement un système de chauffage d’appoint au bois. Ils sont plutôt écologiques, ce qui est quelque chose d’important à l’heure actuelle.

Néanmoins, si vous décidez d’investir dans ce type de chauffage, il faut savoir faire la différence entre le poêle à granulés et le poêle à buches. Le rendement n’est pas absolument pas le même sur ces deux appareils : le poêle à buches à un rendement moins élevé que le poêle à bois. Dans tous les cas, il faut savoir que vous pourrez profiter de nombreuses aides. Voici une petite liste de ces dernières pour que vous puissiez comprendre de quoi il en retourne :

  • MaPrimeRénov’.
  • La prime à la conversion chaudières.
  • Les certificats d’économies d’énergies (CEE) : ce sont des primes énergies et les « coups de pouce d’énergie ». Vous pourriez en bénéficier en fonction de vos revenus.
  • L’éco-prêt à taux zéro.
  • La TVA réduite à 5,5%.
  • Les aides des collectivités territoriales.
  • Le chèque énergie.
  • Les aides de l’Agence nationale pour l’habitat (ANAH).

Bien évidemment, si vous souhaitez bénéficier de ces aides, il est important de noter qu’il faudra respecter certaines conditions de revenus. Toutes ces aides ne sont pas forcément compatibles les unes avec les autres.

Les conditions pour bénéficier des aides financières pour installer un poêle à granulés

Les conditions pour bénéficier des aides financières
Les conditions pour bénéficier des aides financières

Si vous avez envie de pouvoir bénéficier des différentes aides mises en place par l’Etat, il faut respecter quelques conditions. Voici toutes les informations que vous devez prendre en compte pour pouvoir demander vos différentes aides :

  • Il ne faut pas faire vos travaux avant de demander vos primes. Il faut monter vos dossiers pour que vous puissiez savoir à quoi vous avez le droit, le cas échéant.
  • Les travaux doivent être réalisés dans votre habitation et que cette dernière soit construite depuis plus de deux ans.
  • Il est important de noter que cela doit être résidence principale ou une résidence secondaire. Il ne faut pas que ce soit un bien que vous louez à une tierce personne.
  • Vous devrez propriétaire ou locataire de votre logement qui va recevoir les travaux.
  • Il faut que les travaux réalisés soient faits par un artisan certifié Reconnu Garant de l’Environnement (RGE). Vous ne pouvez donc faire les travaux vous-même si vous souhaitez bénéficier d’une prime ou d’une aide financière.
  • Vos équipements doivent également répondre aux normes en vigueur.

Comme vous pouvez le constater, il est parfaitement possible de trouver différentes conditions pour pouvoir profiter des aides. Si l’une d’entre elles n’est pas respectée, vous ne serez pas en mesure de réaliser les travaux nécessaires.

VÉRIFIEZ DÈS MAINTENANT VOTRE ÉLIGIBILITÉ AUX 10500€ D’AIDES DE L’ÉTAT POUR VOS TRAVAUX DE CHAUFFAGE

Les certificats d’économies d’énergie (CEE)

Si vous avez envie de financer un poêle à granulés, il est parfaitement possible d’opter pour les certificats d’économie d’énergie. Ces derniers sont tout simplement financés par des entreprises privées. Ces dernières sont d’ailleurs obligées de proposer ce type d’élément, le cas échéant.

Ainsi, si vous pouvez obtenir une prime, les entreprises permettent de vous proposer un support de coût, ce qui est plutôt une bonne nouvelle. Notons également que ces derniers peuvent prendre différentes formes comme la « prime énergie » ou encore la prime « coup de pouce chauffage ».

Notons également que les montants des CEE peuvent varier de 200€ à 800€, ce qui est plutôt une bonne nouvelle. Aussi, plusieurs critères peuvent entrer en compte comme la localisation, le rendement du poêle à granulés ou encore vos revenus, par exemple.

L’installation d’un poêle à granulés avec l’éco-prêt à taux zéro

Tout comme pour la Pompe à Chaleur, vous pourrez faire financer entièrement votre poêle à granulés par votre banque. Bien évidemment pour que vous puissiez facilement en bénéficier, il faudra respecter certaines conditions de ressources. De plus, la construction de votre logement doit être achevée depuis au moins deux ans.

Il est important de prendre en compte également que ce dernier est plafonné à 15 000€, si vous réalisez un seul des travaux éligibles. Notons également que ce dernier peut augmenter à 25 000€ si vous réalisez deux travaux et il peut aller jusqu’à 30 000€ si vous en réalisez trois en même temps. Il faut donc bien réfléchir aux différents travaux énergétiques que vous avez à faire avant de faire cette demande de prêt.

La TVA à taux réduit de 5.5%

Si vous avez envie de pouvoir profiter de vos travaux à des tarifs avantageux, il est parfaitement possible d’opter pour la TVA à taux réduit. Cette dernière ne vous coûtera que 5,5% de l’ensemble de vos travaux, le cas échéant. Bien évidemment, certaines conditions sont tout de même importantes :

  • Votre logement doit être achevé depuis deux ans lorsque vous allez débuter les travaux.
  • Votre logement doit être dédié à un usage d’habitation exclusivement.
  • Il peut s’agit d’une résidence principale, mais également d’une résidence secondaire.
  • Vous pouvez être propriétaire, occupant, locataire ou encore occupant à titre gratuit dans le logement concerné.

Comme vous pouvez le constater, la TVA à 5,5% requiert tout de même quelques conditions auxquelles vous ne pourrez pas déroger.

Le chèque énergie

Si vous avez d’installer un poêle à granulés au sein de votre logement, il est parfaitement possible de le faire grâce au chèque énergie. Vous n’avez aucune démarche à réaliser pour obtenir ce dernier : il vous sera envoyé automatiquement en fonction de vos revenus. À la base, ce dernier vous avait à payer vos factures d’énergie, mais il est important de prendre en compte que ce dernier peut aussi servir pour l’installation d’un poêle à granulés, le cas échéant. Notons également que le montant de ce dernier peut varier de 48€ à 277€.

Les aides des collectivités locales pour installer son poêle à granulés

S’il y a bien quelque chose auquel vous n’avez pas pensé pour pouvoir payer votre poêle à granulés, c’est tout simplement les aides des collectivités locales. En effet, ces dernières peuvent également vous aider à financer votre poêle, ce qui est plutôt une bonne nouvelle.

Le conseil que nous pouvons vous donner est tout simplement de vous tourner vers l’Agence nationale pour l’information sur le logement (Anil). Cette dernière dispose de nombreuses agences disséminées partout en France. Ainsi, vous pourrez en apprendre plus sur les aides qui sont mises en place par votre région ou votre département. Aussi, il faut savoir que d’une région à une autre et d’un département à l’autre, vous n’aurez pas forcément les mêmes aides.

Les aides de l’ANAH

Le dernier type d’aide dont nous pourrions vous parler au sein de cet article est tout simplement celles qui sont liées à l’ANAH. Néanmoins, si vous avez envie de profiter de cette dernière, vous devrez respecter des conditions de revenus. Il faudra donc faire partie de la catégorie des « revenus modestes », ou de la catégorie des « revenus très modestes ». Notons également que votre logement doit également plus de 15 ans et les travaux réalisés doivent faire plus de 1 500€. Bien évidemment, il faut que ces derniers soient faits par un professionnel RGE.

Comme vous pouvez le constater, il est parfaitement possible de profiter de certaines aides pour installer votre poêle à granulés. Nous espérons que cet article vous aura permis de cerner celles qui peuvent parfaitement vous correspondre. Il ne vous reste plus qu’à faire les dossiers adéquats et le tour est joué !

Marie A

Militante pour la transition écologique depuis plus de 20 ans, j'ai rejoint l'équipe d'Action France Énergie en Octobre 2017 pour promouvoir l'ensemble des aides disponibles sur le territoire français, et aider nos ménages à créer un environnement plus responsable de notre belle planète.

Leave a Reply