Ardoise solaire : le guide complet

Envoi
Ardoise solaire
Ardoise solaire

Les Français s’intéressent de plus en plus aux sources d’énergies renouvelables. Cette tendance est liée à leur inquiétude quant aux problématiques environnementales, mais aussi à l’augmentation du prix des énergies fossiles. Une étude menée par Our World in Data en 20191 affirme qu’entre 2010 et 2019 le prix d’un mégawattheure d’électricité produit par un panneau solaire est passé de 378 $ à 68 $ en moyenne. Sur la même période et pour la même production, le prix pour l’énergie nucléaire est passé de 96 $ à 155 $ en moyenne.

Alors que le prix des énergies non renouvelables ne cesse d’augmenter, celui des énergies vertes devient de plus en plus attractif, notamment pour les particuliers. Ces derniers peuvent tirer profit de ces nouvelles sources d’énergie de différentes manières et plus particulièrement grâce aux ardoises solaires.

1source : Gaudiaut, T. (2021, 29 octobre). Les énergies renouvelables de plus en plus compétitives. Statista Infographies. https://fr.statista.com/infographie/26088/evolution-prix-energies-renouvelables/

Une ardoise solaire, c’est quoi ?

Premièrement, une ardoise solaire combine les avantages de l’ardoise et du panneau solaire.

En effet, elle permet de fournir de l’énergie électrique ou thermique tout en assurant l’étanchéité et l’isolation d’une toiture. L’ardoise solaire, au même titre que la tuile solaire, permet de couvrir votre toit ; seul le matériau utilisé change.

Un panneau d’ardoise peut être photovoltaïque ou thermique. Ainsi, l’ardoise se base sur la technologie du même nom pour produire de l’électricité ou de la chaleur, utilisable au sein de votre habitat. Dans les deux cas, elle exploitera l’énergie solaire pour fonctionner.

Ardoises photovoltaïques

Leur puissance est comprise entre 120 et 155 Wc/m2 (Watt-crête par mètre carré). En comparaison d’un panneau photovoltaïque, cette puissance est inférieure, mais nous y reviendrons dans la suite de cet article.

Ardoises solaires

Les ardoises solaires ont des tailles plus ou moins standardisées, de même que les ardoises de toit classiques. Les dimensions d’une ardoise solaire sont d’environ 5 mm d’épaisseur pour 450 mm de longueur et 300 mm de largeur. Elles sont donc parfaitement opposables sur une toiture et ne créent pas de surépaisseur.

Enfin, au niveau de leur prix, il faudra compter en moyenne 750 € le m2 d’ardoise solaire photovoltaïque TTC sans la pose. Avec la pose, le prix grimpe à 850 €/m2 (voire plus de 900 € pour les ardoises haut de gamme). Les ardoises solaires thermiques sont plus abordables puisque leur prix au m2 est de 500 € TTC, installation comprise.

Les différents types d’ardoise solaire et leur fonctionnement

Comme nous venons de le voir, il n’existe pas qu’un seul type d’ardoise solaire. Elles se déclinent en deux catégories présentant chacune des fonctionnements et des usages différents.

Ardoise photovoltaïque

Lorsqu’on parle d’ardoise solaire, on pense généralement à l’ardoise photovoltaïque. A l’instar du panneau solaire, cette dernière est composée de matériaux semi-conducteurs comme le silicium qui, en présence du rayonnement solaire, va produire naturellement un courant électrique. Ce courant est ensuite transformé par un onduleur afin que l’électricité soit exploitable au sein de votre domicile. Vous pouvez également vendre ce surplus d’électricité à EDF pour vous faire un complément de revenu.

L’ardoise photovoltaïque fonctionne exactement comme un panneau. La seule différence réside dans ses dimensions et sa couleur. Fine, bleu-anthracite ou noire, l’ardoise solaire photovoltaïque est pensée pour s’intégrer sur une toiture en ardoise de manière tout à fait discrète.

Ardoise thermique

L’ardoise solaire thermique ne sert pas à produire de l’électricité, mais bien de l’énergie thermique. Elle se présente comme une ardoise classique (Kergoat ou Orléane) à la différence près qu’elle est doublée d’une couche d’aluminium. Cette couche est parcourue par des canaux contenant un fluide caloporteur. Ce terme complexe signifie simplement que le fluide est un vecteur de chaleur ; il la fait circuler au sein de l’habitat pour alimenter votre chauffage, produire de l’eau chaude ou encore, réchauffer votre piscine.

Les ardoises thermiques sont assez rentables puisqu’elles peuvent couvrir jusqu’à 2/3 de vos besoins en ECS (Eau Chaude Sanitaire) annuels et sans dénaturer votre toiture.

Si les ardoises solaires vous intéressent, sachez que différentes marques sont spécialisées dans la production de tels capteurs solaires. Voici une sélection des plus fiables d’entre elles.

Les marques d’ardoise solaire reconnues

Pour la production, la distribution et l’installation de tuiles en ardoise solaire, les 3 marques les plus reconnues sont :

  1. Cupa Pizzaras
  2. Eternit Solesia
  3. Tesla Solar Roof

Cupa Pizzaras

Cupa Pizzaras n’est autre que le leader mondial de l’ardoise naturelle. Le groupe espagnol propose une gamme d’ardoises thermiques qu’il a spécialement développée et brevetée : les panneaux thermiques THERMOSLATE®. Ces derniers convertissent l’énergie solaire naturelle en énergie de chauffage avec un excellent rendement.

Eternit et sa gamme SOLESIA

L’ardoise solaire SOLESIA est une ardoise photovoltaïque proposée par le groupe Eternit. Eternit est surtout spécialisé dans la fabrication de plaques ondulées dédiées au secteur agricole. Il s’est depuis peu diversifié pour proposer d’autres solutions de toiture. Les ardoises SOLESIA se déclinent ainsi en 7 modèles de rendement, de surface et de prix variables.

Solar Roof de TESLA

Solar Roof signifie littéralement « toit solaire ». Ce système, conçu par la marque innovante TESLA, vient remplacer votre toiture existante par des ardoises solaires haut de gamme exploitant l’énergie naturelle et renouvelable du soleil. L’ardoise solaire Tesla a la particularité d’être extrêmement solide afin de résister aux intempéries.

Quels sont les prix et aides à prévoir pour les ardoises solaires ?

Les prix et aides à prévoir pour les ardoises solaires
Les prix et aides à prévoir pour les ardoises solaires

Pour faciliter la transition écologique des ménages, différentes aides (privées et publiques) peuvent vous être accordées.

Comme pour l’installation de panneaux solaires, ces aides sont également disponibles pour la pose d’ardoises et de tuiles solaires. Voici ce dont vous pouvez espérer bénéficier.

Aides pour les ardoises solaires photovoltaïques

L’aide financière pour la production d’électricité solaire la plus connue est la prime à l’autoconsommation. Celle-ci demande plusieurs conditions. Premièrement, vous devez consommer l’énergie électrique que vous produisez. Deuxièmement, vous devez revendre une partie de votre production à EDF Obligation d’Achat. Cette prime varie selon la puissance de votre installation photovoltaïque. De plus, son montant est réparti sur les 5 premières années de fonctionnement de votre système.

Dans le tableau ci-dessous, sont résumés les montants auxquels vous pouvez prétendre en fonction de votre installation à l’heure actuelle. A noter que ces montants changent chaque trimestre.

Prime à l’autoconsommation en euros par kWc (pour le 1er trimestre 2022) :
Puissance de l’installation :Montant de la prime :
Inférieure ou égale à 3 kWc380 €/kWc
Entre 3 et 9 kWc290 €/kWc
Entre 9 et 36 kWc160 €/kWc
Entre 36 et 100 kWc80 €/kWc

Source : https://www.economie.gouv.fr/particuliers/aides-installation-photovoltaiques

Sachez également que pour les installations de puissance inférieure ou égale à 3 kWc peuvent obtenir un taux de TVA à 10 %.

Comment obtenir ces aides pour la production d’énergie électrique solaire ?

Au moment de la signature du contrat, le montant de la prime accordée et le prix de rachat de l’électricité produite sont définis (même s’ils peuvent évoluer par la suite). Le tout n’est versé que si différentes conditions sont respectées :

  • Les travaux doivent être menés par une entreprise RGE (Reconnue Garant de l’Environnement) pour les installations de moins de 100 kWc.
  • Le contrat doit s’établir sur une durée minimum de 20 ans.

Aides pour les ardoises solaires thermiques

Dans le cadre de l’installation d’ardoises thermiques, le montant des primes est différent. Pour les travaux de rénovation thermique, l’aide accordée est nommée Ma Prime Rénov’. Cette aide financière de l’ANAH (Agence Nationale d’Amélioration de L’Habitat) est accessible à tous. Seulement, le montant accordé varie en fonction votre région, de vos revenus et du nombre de personnes rattachées à votre foyer fiscal. Elle dépend également du gain écologique associé aux travaux.

MaPrimeRénov’

Cette aide se divise ainsi en 4 catégories, pour les ménages aux revenus les plus modestes jusqu’aux ménages aux revenus les plus élevés :

  • 1. MaPrimeRénov’Bleu
  • 2. MaPrimeRénov’Jaune
  • 3. MaPrimeRénov’Violet
  • 4. MaPrimeRénov’Rose

Sur l’ensemble du territoire national (excepté en Île-de-France), l’aide pour le thermique est distribuée comme suit :

Nombre de personnes associées au foyer fiscalMaPrimeRénov’ Bleu MaPrimeRénov’ Jaune MaPrimeRénov’ Violet MaPrimeRénov’ Rose
1Jusqu’à 21 123 €Jusqu’à 25 714 €Jusqu’à 38 184 €Supérieur à 38 184 €
2Jusqu’à 31 003 €Jusqu’à 37 739 €Jusqu’à 56 130 €Supérieur à 56 130 €
3Jusqu’à 37 232 €Jusqu’à 45 326 €Jusqu’à 67 585 €Supérieur à 67 585 €
4Jusqu’à 43 472 €Jusqu’à 52 925 €Jusqu’à 79 041 €Supérieur à 79 041 €
5Jusqu’à 49 736 €Jusqu’à 60 546 €Jusqu’à 90 496 €Supérieur à 90 496 €
Par personne supplémentaire +6253€ +7613€ +11455€ +11455€

En plus de la Prime Rénov’, les travaux de rénovation thermiques sont éligibles à L’Eco-PTZ (éco-prêt à taux zéro). Ce prêt accordé par l’état va de 7000 € à 30 000 €. Néanmoins, il s’accompagne, là encore, de plusieurs conditions :

  • Vous devez réaliser les travaux de rénovation sur votre résidence principale
  • Votre habitation doit avoir été construite avant 1990
  • Les travaux doivent être effectués par une entreprise certifiée RGE

N.B. l’Eco-PTZ a été prolongé jusque fin 2023 ; il aurait dû prendre fin le 31 décembre 2021. Celui-ci n’est pas accordé pour les installations photovoltaïques.

Ardoises solaires VS Panneaux solaires, qui est le plus efficace ?

Ardoises solaires ou panneaux solaires ?
Ardoises solaires ou panneaux solaires ?

Il est légitime de se demander si l’installation de panneaux solaires n’est pas plus efficace que celles d’ardoises solaires. Bien qu’elles soient plus discrètes, cela n’est pas suffisant pour compenser une rentabilité plus faible.

L’ardoise panneau solaire produit en moyenne 130 Wc/m2. Comparativement, un panneau solaire classique a une puissance nominale comprise entre 300 Wc et 330 Wc. Certains atteignent même les 400 Wc.

Pour une même surface, un panneau solaire photovoltaïque est donc plus efficace qu’une ardoise solaire photovoltaïque.

Pour ce qui est du thermique, la différence est moindre. En effet, en comptant une surface moyenne de 1,5 m2 par personne, un panneau thermique peut couvrir 50 à 70 %des besoins en ECS d’un foyer. Quant au ardoises thermiques, celles de chez Cupa Pizarras couvrent exactement les même besoins.

Ainsi, Les ardoises solaires thermiques sont donc tout aussi efficaces que les panneaux solaires thermiques.

VÉRIFIEZ DÈS MAINTENANT VOTRE ÉLIGIBLITÉ AUX AIDES D'ÉTAT POUR L'INSTALLATION DE VOTRE POMPE À CHALEUR

Évidemment, le rendement n’est pas la seule chose à prendre en compte. Comme nous l’avons vu, les ardoises solaires sont bien plus esthétiques que des panneaux. En outre, elles sont conçues pour se substituer aux ardoises naturelles sur votre couverture de toit, ce qui n’est pas le cas des panneaux qui eux viennent recouvrir la toiture.

Au moment de la revente de votre bien immobilier, cette simple différence put fortement peser dans la balance.

Il faut également prendre en compte que les ardoises solaires sont solides et ne demandent pas beaucoup d’entretien.

Ardoises solaires : comment se passe l’installation ?

La pose d’ardoise solaire avec crochet est vraiment très simple ; cette méthode est aujourd’hui employée de manière quasi systématique.

L’installation se fait ainsi en plusieurs étapes :

  1. Le couvreur définit la zone d’intégration.
  2. Il effectue le chevronnage et la pose des liteaux.
  3. Il appose les ardoises thermiques les unes sous les autres.
  4. Les capteurs sont raccordés à l’onduleur ou au système de chauffage selon la nature des ardoises.
  5. Les ardoises latérales sont imperméabilisées par le couvreur.
  6. Ce dernier finalise l’intégration des ardoises en complétant la couverture.

Ceci dit, après seulement quelques heures de travail, vous pouvez profiter de vos nouveaux capteurs solaires, posés sur une toiture étanche et isolée en ardoise naturelle.

Ce que vous devez retenir sur les toitures en ardoise solaire

Les ardoises solaires fonctionnent exactement comme un panneau solaire. Elles peuvent être photovoltaïques et produire de l’électricité ou thermiques. Dans ce cas, elles viendront chauffer votre habitat et notamment votre réseau d’eau chaude.

En effet, ces modèles de capteurs solaires sont faits pour se fondre discrètement dans une toiture en ardoise. A l’inverse des panneaux classiques, les ardoises ne viennent pas par-dessus le toit ; elles le constituent.

Enfin, différentes aides sont accordées pour aider à leur installation. L’énergie électrique produite par les ardoises solaires photovoltaïques peut également être revendue. Ces dernières ont une rentabilité moindre que les panneaux solaires. Quant aux ardoises thermiques, elles sont tout aussi efficaces que les homologues.

L’installation de tuiles en ardoise solaire est on ne peut plus facile. Néanmoins, il est préférable de solliciter l’aide d’un professionnel pour cette opération, notamment pour bénéficier des différentes aides de l’état.

VÉRIFIEZ DÈS MAINTENANT VOTRE ÉLIGIBLITÉ AUX AIDES D'ÉTAT POUR L'INSTALLATION DE VOTRE POMPE À CHALEUR

Marie A

Militante pour la transition écologoique depuis plus de 20 ans, j'ai rejoint l'équipe d'Action France Énergie en Octobre 2017 pour promouvoir l'ensemble des aides disponibles sur le territoire français, et aider nos ménages à créer un environnement plus responsable de notre belle planète.

Leave a Reply