Chauffe-eau solaire : le guide complet

Tout ce que vous devez savoir sur le chauffe-eau solaire
Tout ce que vous devez savoir sur le chauffe-eau solaire

Le chauffe-eau solaire est de plus en plus utilisé dans les nouvelles constructions. En tant que particulier, il est aussi possible de choisir ce type de technologie dans le cadre d’un changement d’équipement ou d’une rénovation.

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’utilisation du solaire pour chauffer l’eau de la maison, ne manquez pas notre article.

Nous vous proposons un véritable tour d’horizon des possibilités qui s’offrent à vous. Vous découvrirez également une solution innovante, qui vous permettra de consommer de l’énergie propre et de faire de précieuses économies sur votre facture.

Un chauffe-eau solaire : c’est quoi ?

Produire et utiliser une énergie propre

Le chauffe-eau est un appareil qui permet de chauffer l’eau à mesure que les utilisateurs en ont besoin. Il peut aussi s’agir d’un ballon, qui fonctionne comme un cumulus en stockant l’eau chaude produits. Ici, comme son nom l’indique, l’appareil sera alimenté grâce à l’énergie solaire.

Il s’agit donc pour l’utilisateur de ne pas utiliser le système électrique classique pour pouvoir obtenir de l’eau chaude. Au programme, il serait possible de réduire de 75 % les factures d’eau chaude d’une habitation. L’investissement est par ailleurs rapidement rentable, grâce aux nombreuses incitations financières proposées par l’État.

Comment fonctionne un chauffe-eau thermique ?

Schéma de fonctionnement d'un chauffe-eau solaire
Schéma de fonctionnement d’un chauffe-eau solaire

La plupart du temps, le chauffe-eau solaire fonctionne grâce à l’installation d‘un panneau solaire. Il sera possible de fixer ce dernier sur un toit classique ou un toit plat. Dans certains cas, l’utilisateur est contraint de fixer le panneau solaire au sol. Quelles que soient les alternatives choisies, il est impératif que ce dernier soit bien exposé au soleil, sans ombre pouvant amoindrir l’efficacité du dispositif. 

L’appel à un professionnel vous permettra de choisir les bons panneaux solaires et la bonne surface de pose en fonction de vos besoins et de vos contraintes architecturales. Il existe par ailleurs plusieurs types de systèmes de chauffe-eau solaire, parmi lesquels il faudra choisir en fonction de votre environnement.

Capacité de stockage du chauffe-eau solaire ?

Si vous choisissez de faire appel à un ballon solaire, il faudra dimensionner votre dispositif en fonction de vos besoins. Traditionnellement, un ballon d’un mètre carré permet de stocker 50 litres d’eau.

Si vous utilisez un ballon solaire, il est préférable que sa capacité ne dépasse pas trop les besoins journaliers. En effet, pour des raisons d’hygiène, il est préférable de vider régulièrement l’intégralité du ballon en utilisant l’eau chauffée. L’alternative du chauffe-eau est donc idéale, puisqu’elle vous permet de ne stocker que très peu d’eau, et de chauffer à mesure que vous consommez de l’eau. Il s’agit donc d’une solution économique, écologique et pratique.

Durée de vie et son autonomie

La plupart des chauffe-eaux solaires disposent d’une durée de vie d’une vingtaine d’années. Il s’agit donc d’une longévité équivalente voire supérieure à certains chauffe-eaux et autres cumulus traditionnelle. Comme tous les matériels de ce genre, la marque choisie et la qualité de la pose sont déterminantes, lorsqu’il s’agit d’assurer le fonctionnement sur le long terme. 

Du point de vue de l’autonomie, dans de bonnes conditions climatiques, le chauffe-eau pourra produire 80 % de l’eau chaude d’une habitation sur l’année. Il est donc important de passer par un professionnel, qui mettra toutes les chances de votre côté pour optimiser vos possibilités de production.

Orientation des panneaux, choix de l’emplacement ou encore adaptation de l’environnement sont autant de clés qui vous permettront de maximiser les effets de votre investissement.

Les différents types de ballon solaire et leur fonctionnement

Exemple d'un ballon solaire Thermique
Exemple d’un ballon solaire Thermique

Il existe différents types de chauffes-eaux solaires, parmi lesquels vous devrez choisir. La plupart du temps, vos besoins ou votre environnement déterminent le choix de votre appareil.

Type de chauffe-eauAvantagesInconvénients
Chauffe-eau solaire thermiqueSystème avec un fonctionnement simple et efficaceBesoin d’avoir un système d’appoint
Chauffe-eau solaire à pompe électriqueS’adapte à presque toutes les habitationsPas de contrainte d’emplacement du ballonSystème le plus cher
Chauffe-eau solaire à thermosiphon Bon rapport qualité/prixToutes les habitations ne peuvent pas s’en doter 
Chauffe-eau solaire MonoblocSystème le moins cherBallon en extérieurSystème le moins efficace
Synthèse des différents ballons solaires

Chauffe-eau solaire thermique.

Le fonctionnement du chauffe-eau solaire thermique est assez simple. Un ou plusieurs panneaux solaires sont placés sur le toit ou dans le jardin. Le rayonnement solaire est transformé en énergie thermique. La chaleur est transportée via un liquide caloporteur jusqu’à l’échangeur thermique, qui se situe directement dans le ballon de stockage.

Les calories sont alors récupérées pour chauffer l’eau. Il est essentiel de disposer d’un système d’appoint, pour les jours où le soleil n’est pas au rendez-vous. 

Chauffe-eau solaire à pompe électrique

Le chauffe-eau solaire à pompe électrique est le plus couramment utilisé en France. Grand favori des sociétés de pose de systèmes à énergie solaire, il s’adapte effectivement à presque toutes les habitations. Les panneaux solaires peuvent être placés où on le souhaite, indépendamment de l’emplacement du ballon d’eau chaude.

Pour pouvoir faire le lien entre le chauffe-eau et le panneau solaire, une pompe électrique sera nécessaire. Elle permet notamment de transformer l’énergie recueillie via les rayons du soleil en énergie électrique pour actionner le chauffe-eau. Il s’agit généralement de l’installation la plus coûteuse. Il n’en reste pas moins que sa grande flexibilité en fait une solution de choix pour de nombreux particuliers.

Chauffe eau solaire à thermosiphon 

Le chauffe-eau solaire à thermosiphon fonctionne différemment. Il faudra tout d’abord que le chauffe-eau soit placé plus en hauteur que les panneaux solaires. Traditionnellement, il sera installé en haut des combles. Le panneau solaire sera positionné un peu plus bas en extérieur du toit. L’eau remonte au niveau des panneaux solaires, où elle est chauffée par les rayons du soleil.

Un système permet ensuite de faire remonter l’eau jusqu’au ballon pour la stocker jusqu’à ce qu’elle soit utilisée. Il s’agit généralement du système le moins cher parce qu’il est simple et sans pompe. Il n’en reste pas moins que toutes les habitations ne seront pas forcément éligible à la pose de ce genre d’appareil. Cela nécessite de disposer de la place nécessaire au bon endroit. 

Chauffe-eau solaire Monobloc

Le système de chauffe-eau solaire monobloc est le moins cher de la catégorie. Il fonctionne de la même façon qu’un chauffe-eau solaire à thermosiphon, puisque l’eau passe par les panneaux solaires, chauffe et se stock dans le ballon. Comme son nom l’indique, le système est cependant vendu d’un seul tenant.

Cela signifie que le panneau solaire est directement associé au ballon. Dans la plupart des cas, le ballon devra donc se situer à l’extérieur de la maison. 

Chez la plupart des particuliers qui choisissent cette solution, le ballon est posé directement au sol, dans le jardin. Il est important de souligner que la conservation de la bonne température de l’eau dans le ballon est parfois difficile en fonction des conditions climatiques extérieures.

S’il s’agit du système le moins cher, il s’agit donc aussi potentiellement du moins efficient. Il devra presque systématiquement être utilisé en complément d’un chauffe-eau classique.

Quels sont les prix et aides à prévoir pour les ballons solaires ?

Quel est le prix d’un chauffe eau solaire ?

Le prix du chauffe-eau solaire dépend généralement du type de technologie choisi. Il faudra débourser entre 5 000 et 10 000 € pour un chauffe-eau à pompe électrique.

Le budget à prévoir pour un chauffe-eau à thermosiphon ou un thermique est de 5 000 à 7 000 €. Pour le système le moins cher, qui est celui du chauffe-eau monobloc, le budget sera quant à lui de 4 000 à 5 000 €.

Comment bien choisir son chauffe-eau solaire ?

Tableau estimatif EDF des capacités du chauffe eau solaire à prévoir selon le nombre d'habitants
Tableau estimatif EDF des capacités du chauffe eau solaire à prévoir selon le nombre d’habitants

Pour bien choisir son chauffe-eau solaire, il existe des critères absolument incontournables. Il faudra notamment choisir la taille du ballon en fonction du nombre de personnes vivant dans la maison à équipée.

En principe, les professionnels de la pose de ce genre d’appareil comptent 40 litres par personne. Pour une famille de 4 personnes, il faudra ainsi compter un ballon de 200 litres, pour bénéficier d’une marge suffisante.

La taille et le type de panneaux solaires posés dépendent ensuite de plusieurs facteurs. Plus le chauffe-eau à alimenter est grand, plus les panneaux solaires devront être capables de fournir de l’énergie. Il sera possible de les poser sur un toit classique ou sur un toit plat.

Par ailleurs, un professionnel sera en mesure de vous donner la bonne inclinaison, le bon emplacement et le bon espacement entre les rangées de panneaux solaires. Ces derniers pourront éventuellement servir à produire de l’électricité pour le reste de la maison.

Une véritable étude est donc absolument nécessaire pour dessiner les contours de votre projet.

Ballon thermodynamique VS ballon solaire : quelles différences ? 

Pour vous permettre de mieux comprendre les différences entre un ballon thermodynamique et un ballon solaire, nous avons décidé de vous proposer le tableau suivant. Cela vous permettra de cerner quelle est la solution la plus pertinente pour vous, ainsi que les différences entre ces deux systèmes. 

Point de comparaisonBallon thermodynamiqueBallon solaire
FonctionnementLes calories de l’air chaud sont récupérées pour pouvoir produire de l’eau chaude. Il s’agit d’un système plus complexe que celui fonctionnant grâce à l’énergie solaire. Des panneaux solaires récupèrent les rayons du soleil pour permettre de chauffer l’eau.
PrixIl faut débourser entre 2 500 et 5 000 € pour ce type d e système.Il sera possible de s’équiper avec un budget compris entre 4 000 et 10 000 €, en fonction du type de système choisi.
EnvironnementAucune contrainte n’est mentionnée, concernant l’exposition au soleil, puisque ce système n’utilise pas ce type d’énergie.Le ballon solaire est adapté aux régions ensoleillées. Le panneau solaire devra être posé sur un toit ou dans un jardin, sans être gêné par l’ombre d’un bâtiment ou de la végétation.
Comparatif ballon thermodynamique VS ballon solaire

Avantage et inconvénients d’une clim solaire

Si vous réfléchissez actuellement à la pose d’un chauffe-eau solaire, vous avez peut-être envie de vous laisser tenter par la clim solaire. La plupart du temps, il sera possible d’installer ces deux systèmes pour faire d’une pierre deux coups. Nous vous invitons cependant à jeter un petit coup d’œil au tableau suivant, pour découvrir les avantages et les inconvénients de ce genre de système.

Avantages de la clim solaireInconvénient de la clim solaire
Vous vous servez d’une énergie propre pour alimenter votre système de climatisation. Il s’agit d’un véritable geste écolo, qui fait plaisir à la planète !Comme tous les systèmes de climatisation, il devra être révisé tous les ans. 
Votre portefeuille vous remercie également, puisque de jolies économies sont à la clé.L’installation est généralement coûteuse, puisqu’il faudra débourser entre 5 000 et 12 000 € pour ce genre de système. 
Vous aurez la possibilité d’utiliser une climatisation réversible, qui vous servira été comme hiver.Si votre système n’utilise pas les panneaux photovoltaïques, il n’y a pas toujours de système de stockage de l’énergie produite pendant la journée. 
La durée de vie de ce type d’appareil est généralement comprise entre 20 et 30 ans. Il s’agit donc d’un investissement sur le long terme.Les systèmes monobloc peuvent être bruyants. 
Inutile d’attendre le lever du jour pour pouvoir profiter de votre climatisation, puisque les batteries de ce type d’appareil permettent de stocker l’énergie recueillie pendant la journée.L’installation d’une climatisation solaire peut prendre de la place, à l’intérieur comme à l’extérieur de la maison. L’installation peut ainsi générer des travaux importants.
En cas de surplus de production d’électricité, il est possible de revendre l’énergie à EDF, selon des tarifs prévus par l’État.La consommation d’eau de ce type de système est importante. 

Les pièges à éviter

Qu’il s’agisse d’une clim solaire ou d’un chauffe-eau solaire, vous devez être des plus exigeants lorsqu’il s’agit de choisir vos prestataires. Comme tous les marchés fleurissants, il existe de nombreuses arnaques. N’hésitez pas à vous renseigner sur les antécédents de l’entreprise à laquelle vous choisissez de faire confiance.

Certains éléments comme un changement de nom plusieurs fois depuis la création de la structure peuvent vous mettre la puce à l’oreille sur des entrepreneurs peu scrupuleux.

Après lecture de cet article, vous disposez désormais de toutes les informations nécessaires à la poste de ce type d’appareil fonctionnant à l’énergie solaire.

Grâce aux incitations de l’État comme Ma Prime Renov’, vous n’avez plus aucune excuse pour ne pas succomber à cette énergie propre !

Marie A

Militante pour la transition écologique depuis plus de 20 ans, j'ai rejoint l'équipe d'Action France Énergie en Octobre 2017 pour promouvoir l'ensemble des aides disponibles sur le territoire français, et aider nos ménages à créer un environnement plus responsable de notre belle planète.

Leave a Reply