MaPrimerénov’ 2024 : le guide complet des barèmes mis à jour

Sending
Barème MaPrimerénov’ 2024
Barème MaPrimerénov’ 2024

Vous envisagez des travaux de rénovation énergétique ? Vous ne savez pas si vous avez droit à MaPrimeRénov 2024 ? Ni à quel barème vous êtes associé ?

Nous allons TOUT vous détailler.

Depuis l’avènement des énergies renouvelables et la mise en place de plusieurs dispositifs par le gouvernement pour accompagner les ménages souhaitant franchir le pas, il est parfois difficile de savoir si oui ou non, on a droit à un soutien financier. Et si oui, de combien…

C’est, entre autres, à ces questions que nous allons répondre, avec les informations à jour.

Mais nous verrons également : 

  • un rappel sur ce qu’est MaPrimeRénov’
  • qui est éligible à cette prime gouvernementale
  • quels types de travaux sont réalisables
  • le détail de tous les barèmes avec le code couleur
  • le barème individuel de chaque réalisation
  • comment calculer le montant auquel vous avez droit
  • si MaPrimeRénov finance les travaux intégralement
  • si MaPrimeRénov est cumulable avec d’autres aides
  • comment déposer une demande de Prime Rénov
  • comment faire appel à un professionnel RGE

Commençons sans plus attendre.

Qu’est-ce que MaPrimeRénov ?

MaPrimeRénov’ : comment bénéficier de l’aide de l’État ? | Tutoriel 2023

MaPrimeRénov’ est un dispositif créé par le gouvernement français proposant des aides financières pour inciter à la rénovation énergétique des logements. Elle a été mise en place pour soutenir les ménages qui souhaitent entreprendre des travaux pour améliorer la performance énergétique de leur logement. Cela, dans le but de réduire la consommation d’énergie et le recours aux énergies fossiles.

Qui est éligible à MaPrimeRénov en 2024 ?

Tous les propriétaires sont en capacité de bénéficier la Prime Rénov, avec quelques subtilités selon les profils de ces derniers.

Les propriétaires occupants

Les propriétaires qui habitent leur logement peuvent bénéficier de MaPrimeRénov’ s’ils entreprennent des travaux de rénovation énergétique. Les montants de l’aide dépendent de leurs revenus et du type de travaux réalisés. Plus les revenus sont modestes, plus le montant de l’aide peut être élevé.

Les propriétaires bailleurs

Les propriétaires qui louent leur logement à des locataires peuvent également bénéficier de MaPrimeRénov’. Cette aide les encourage à améliorer la performance énergétique de leur bien locatif. Les conditions d’éligibilité et les montants de MaPrimeRénov’ varient en fonction des revenus du locataire et du propriétaire.

Les copropriétaires

Les copropriétaires d’un immeuble collectif peuvent demander MaPrimeRénov’ pour financer des travaux de rénovation énergétique au niveau de la copropriété. Les montants sont calculés en fonction des revenus des copropriétaires et du type de travaux réalisés. Il est important de noter que pour bénéficier de MaPrimeRénov’ au niveau de la copropriété, l’ensemble des copropriétaires doit être d’accord sur les travaux.

Quelles sont les conditions d’éligibilités pour bénéficier de MaPrimeRénov’

Les critères d'éligibilités pour profiter de Ma pirme Rénov en 2024
Les critères d’éligibilités pour profiter de Ma pirme Rénov en 2024

Pour qu’un logement puisse bénéficier de MaPrimeRénov, il doit répondre aux prérequis suivants : 

  • être situé en France métropolitaine ou en Outre-mer
  • être occupé à titre de résidence principale 8 mois par an minimum
  • être construit depuis 15 ans minimum (2 ans en Outre-mer)

Il est possible de réduire l’âge de la construction en France à 2 ans dans le cas d’un remplacement d’une chaudière à fioul par un équipement utilisant une énergie renouvelable. Si tel est le cas, la prime “dépose de cuve à fioul” devra être demandée.

Quels sont les travaux éligibles à la MaPrimeRénov’ ?

Travaux éligibles à MaPrimeRénov 2024
Travaux éligibles à MaPrimeRénov 2024

Ma Prime Rénov étant une aide financière mise en place par le gouvernement pour soutenir la transition énergétique, et la “mise à jour” des logements des Français afin de les rendre plus vertueux et économes en énergie. Pour cette raison, les travaux qui sont couverts par cette prime ne peuvent concerner l’aspect décoratif d’un logement.


Voici un résumé des différents types de travaux éligibles pour MaPrimeRénov : 

Isolation thermique :

Cela comprend l’isolation des murs, de la toiture, des planchers et des combles. Mais aussi le remplacement des fenêtres et des portes par des modèles plus isolants. Ces dernières doivent répondre à des critères de performance spécifiques pour être couvertes par MaPrimeRénov’.


L’objectif est d’éliminer les fuites de chaleur afin d’augmenter l’efficacité énergétique du bâtiment.

Voici le détail des prestations et matériels concernés par Ma Prime Rénov : 

  • Isolation thermique des fenêtres
  • Isolation des murs par l’extérieur
  • Isolation des toitures-terrasses
  • Isolation des rampants de toiture
  • Isolation des combles
  • Isolation des murs par l’intérieur
  • Protections contre le rayonnement solaire (en Outre-mer)
  • Isolation des combles perdus
  • Isolation d’un plancher bas

Systèmes de chauffage (et eau chaude) : 

Les propriétaires peuvent bénéficier de MaPrimeRénov’ pour remplacer des systèmes de chauffage obsolètes ou inefficaces par des solutions plus performantes et économes en énergie. Cela peut inclure le remplacement de chaudières, l’installation de pompes à chaleur, de systèmes de chauffage au bois, etc.

Voici le détail des prestations et matériels concernés par Ma Prime Rénov : 

  • Chaudières à granulés
  • Pompes à chaleur géothermiques ou solarothermiques
  • Chauffage solaire
  • Chaudières à bois
  • Pompes à chaleur air/eau
  • Poêles à granulés
  • Chauffe-eau solaires
  • Poêles à bois
  • Équipements solaires hybrides
  • Foyers fermés, inserts
  • Réseaux de chaleur ou de froid
  • Chauffe-eau thermodynamiques
  • Dépose d’une cuve à fioul
  • Pompes à chaleur air/air
  • Installation d’un thermostat avec régulation performante
  • Radiateurs électriques performants en remplacement d’anciens convecteurs

Ventilation : 

L’amélioration de la ventilation est importante pour garantir une bonne qualité de l’air intérieur et pour évacuer l’humidité. MaPrimeRénov’ peut contribuer au financement de systèmes de ventilation performants, tels que les VMC double flux (Ventilation Mécanique Contrôlée).

Audit énergétique : 

Dans certains cas, un audit énergétique préalable peut être subventionné. Il s’agit d’une évaluation détaillée de la performance énergétique du logement qui permet de recommander des améliorations spécifiques.

Adaptation du logement aux personnes en situation de handicap : 

MaPrimeRénov’ peut de plus couvrir des travaux visant à rendre le logement plus accessible et adapté aux personnes en situation de handicap. À partir du 1er janvier 2024, cette partie deviendra MaPrimeAdapt’ et remplacera plusieurs aides existantes telles que “Habiter Facile” de l’Agence Nationale de l’Habitat (Anah), le crédit d’impôt autonomie, etc.

Quels sont les barèmes de MaPrimeRénov’ en 2024 ?

Les barèmes sont déterminés par le plafond des ressources des ménages (le revenu fiscal de référence). Au lieu d’une longue liste interminable, voici un tableau qui rassemble les différents barèmes par nombre de personnes dans le foyer.

Tenez bien compte que les barèmes sont différents entre l’Île-de-France et la province.

Barème pour île de France ma prime rénov
Barème pour île de France ma prime rénov

Barème pour la province maprimerénov
Barème pour la province maprimerénov

MaPrimeRénov’ Bleu

Les foyers aux revenus très modestes peuvent bénéficier de montants de subvention pouvant atteindre 10 000 € pour des projets individuels et jusqu’à 17 500 € pour des ensembles de travaux. Notez bien que le total de l’aide accordée, en combinant le montant de la prime “MaPrimeRénov’” avec d’autres aides comme les Certificats d’Économies d’Énergie (CEE), ne peut pas dépasser 90 % du montant HT des travaux de rénovation.

  • Pour les remplacements de systèmes de chauffage : les subventions varient de 1 200 € pour le remplacement d’une chaudière à fioul à 11 000 € pour l’installation d’une chaudière à granulés.
  • Pour les améliorations liées à l’isolation thermique : le dispositif MaPrimeRénov’ les prend en charge. Par exemple, l’isolation des murs par l’intérieur peut être financée jusqu’à 25 €/m2 carré, et jusqu’à 100 € par équipement d’isolation thermique des fenêtres.
  • Pour d’autres projets : il est par exemple possible de financer l’installation d’une ventilation mécanique contrôlée (VMC) double-flux à hauteur de 2 500 €. Et depuis février 2023, dans le cadre de MaPrimeRénov’ Sérénité, jusqu’à 17 500€ peuvent être alloués à une rénovation globale.

MaPrimeRénov’ Jaune

Les ménages aux revenus modestes peuvent bénéficier d’une prime s’élevant à 8 000 € pour un projet unique, et à 12 250 € pour une rénovation complète. De plus, cette aide est cumulable avec les Certificats d’Économies d’Énergie (CEE), les subventions locales et celles d’Action Logement, jusqu’à 75 % du coût total des travaux.

  • Pour le remplacement du système de chauffage : les subventions s’étalent de 800 € pour l’acquisition d’un chauffe-eau thermodynamique à 8 000 € pour l’installation d’une chaudière à granulés.
  • Pour les améliorations liées à l’isolation thermique : les montants sont de l’ordre de 20 € par mètre carré pour l’isolation des rampants de toiture, avec un plafond de 80 € par équipement pour l’isolation thermique des fenêtres.
  • Pour les autres types de travaux : l’installation d’une VMC double flux est financée via une prime de 2 000 € maximum. À savoir que depuis février 2023, une rénovation complète via un forfait “Rénovation Globale” dans le cadre de MaPrimeRénov’ Sérénité peut offrir une prime allant jusqu’à 12 250 €.

MaPrimeRénov’ Violet

Pour les foyers aux revenus intermédiaires, MaPrimeRénov’ offre des opportunités de financement pouvant aller jusqu’à 10 000 € pour des projets de rénovation regroupant plusieurs actions, ou 4 000 € pour des projets individuels. Là aussi, vous pouvez combiner cette aide avec les Certificats d’Économies d’Énergie (CEE), les subventions locales et celles d’Action Logement, mais jusqu’à 60 % du coût total des travaux (au lieu de 90 et 75 %).

  • Pour le remplacement du système de chauffage : les aides varient de 400 € pour la dépose d’une ancienne cave à fioul à 4 000 € pour l’installation d’une chaudière à granulés.
  • Pour les améliorations liées à l’isolation thermique : les montants débutent à 15 € par mètre carré pour l’isolation des murs par l’intérieur et atteignent 40 € par équipement d’isolation thermique des fenêtres.
  • Pour les autres types de travaux : à titre d’exemple, pour l’installation d’une VMC double-flux permettant un gain énergétique, la prime s’élève à 1 500 €. Comme pour les autres barèmes, le gouvernement a augmenté le montant de la prime rénov à 10 000 € pour un ensemble de travaux.

MaPrimeRénov’ Rose

Pour les foyers bénéficiant de revenus plus élevés, MaPrimeRénov’ offre des subventions moins généreuses. En effet, cette aide n’est cumulable avec d’autres incitations financières, telle que les Certificats d’Économies d’Énergie (CEE), les aides des collectivités locales et celles d’Action Logement, qu’à hauteur de 40 % du coût total des travaux hors taxes

Ensuite, des restrictions sur le type de projets éligibles ont été ajoutées par rapport aux trois autres catégories de revenus : seuls les projets de rénovation globale, les bonus associés et l’assistance à maîtrise d’ouvrage (AMO) sont “couverts”.

  • Pour les améliorations liées à l’isolation thermique : MaPrimeRénov’ Rose ne prend plus en charge les travaux concernant l’isolation depuis avril 2023.
  • Pour les autres types de travaux : en revanche, les ensembles de travaux de rénovation énergétique sont éligibles à une subvention de 5 000 €, cumulable avec la prime Coup de Pouce.

MaPrimeRénov’ Sérénité (remplace “Habiter Mieux Sérénité”)

Le dispositif MaPrimeRénov’ Sérénité est le nouveau nom du programme géré par l’Anah. Le remplaçant de “Habiter Mieux Sérénité” a pour mission de soutenir des projets de rénovation globale, regroupant plusieurs travaux de rénovation énergétique effectués simultanément dans votre logement. 

Cela peut inclure, par exemple, le remplacement d’un système de chauffage et l’isolation des combles. Cette aide est réservée pour des travaux garantissant aux propriétaires occupants dont les revenus sont modestes, une baisse de la consommation d’énergie de 35 % minimum.

En bénéficiant de MaPrimeRénov’ Sérénité, vous profitez d’un guide nommé « Mon Accompagnateur Rénov’« . Ce professionnel est là tout au long de votre projet, de l’évaluation de l’état de votre logement jusqu’au chiffrage du coût des travaux. De plus, il peut vous accompagner dans les démarches administratives pour accéder à toutes les aides financières auxquelles vous avez droit.

MaPrimeRénov’ Copropriété (vert)

Depuis 2020, les copropriétaires peuvent faciliter le financement de leurs travaux de rénovation énergétique avec le dispositif “MaPrimeRénov’ Copropriété”, aussi appelé “MaPrimeRénov’ Vert”. Ces travaux concernent les parties communes et privatives et sont votés au moment des assemblées générales de copropriétés.

Le montant de la prime rénov a été revalorisé en février 2023 de 15 000 à 25 000€ et les travaux qui en résultent doivent offrir un gain de 35 % minimum. Concernant les primes individuelles complémentaires, les ménages modestes résidant dans la copropriété peuvent bénéficier de 1500 € et les ménages très modestes verront cette prime atteindre 3000 €.

Quel est le barème individuel des travaux éligibles ?

Plutôt qu’une longue explication détaillant chaque situation individuellement, voici un tableau rassemblant tous les barèmes travaux individuels de MaPrimeRénov 2024.

Barème individuel des travaux éligibles de MaPrimeRénov 2024
Barème individuel des travaux éligibles de MaPrimeRénov 2024

Comment calculer le montant de MaPrimeRénov’ 2024 ?

Comment déterminer le montant de MaprimeRénov ?
Comment déterminer le montant de MaprimeRénov ?

En vous basant sur votre revenu fiscal de référence (RFR) présent sur votre avis d’imposition, vous savez désormais à quelle catégorie vous appartenez (code couleur). Vous pouvez donc faire une estimation du montant de la prime que vous pouvez obtenir en fonction de type de travaux que vous souhaitez réaliser, en vous aidant du tableau précédent.

Si vous voulez aller plus loin et obtenir une estimation personnalisée, rendez-vous sur le formulaire de France Rénov.

MaPrimeRénov couvre-t-elle l’intégralité du coût des travaux ?

Le but de MaPrimeRénov a toujours été d’accompagner les ménages dans le financement des travaux de leurs logements, ceci, dans un but plus grand de soutenir la transition énergétique. Cela dit, il n’est pas vraiment question “d’offrir gratuitement” des travaux de toutes sortes, même si on s’en est approché il y a quelques années avec les fameuses offres à 1€ qui ont pris une ampleur exagérée.

C’est pour cela que la Prime Rénov impose un reste à charge plus ou moins intéressant en fonction des ressources des ménages.

Voici le récapitulatif des pourcentages de reste à charge selon la couleur du profil de revenus : 

  • MaPrimeRénov Bleu : 10% de reste à charge (90% de financement maximum)
  • MaPrimeRénov Jaune : 25% de reste à charge (75% de financement maximum)
  • MaPrimeRénov Violet : 40% de reste à charge (60% de financement maximum)
  • MaPrimeRénov Rose : 60% de reste à charge (40% de financement maximum)

Quoiqu’il arrive, même si le montant de la Prime Rénov couvre en théorie l’intégralité des travaux, ce montant serait revu à la baisse pour correspondre aux % de reste à charge ci-dessus.

Peut-on cumuler MaPrimeRénov’ avec d’autres aides ?

Peux t-on cumuler MaPrime Rénov ?
Peux t-on cumuler MaPrime Rénov ?

Oui, MaPrimeRénov est cumulable avec plusieurs autres aides. Il y a deux cas de figure possibles : 

1. Les forfaits MaPrimeRénov cumulables entre eux

  • Il est possible de cumuler les aides Prime Rénov plusieurs fois sur 5 ans et dans la limite de 20 000€. Ceci, à condition qu’elles concernent des travaux différents.
  • Les propriétaires bailleurs peuvent faire financer des travaux de rénovation énergétique pour 3 logements maximum, sur 5 ans et dans la limite de 20 000 €. 
  • Les propriétaires bailleurs peuvent également faire une demande de Prime Rénov en tant que propriétaires occupants.
  • MaPrimeRénov est aussi cumulable avec le forfait “Bonus bâtiment basse consommation (BBC)”, mais également avec le “Bonus sortie de passoire”.
  • Le forfait “Rénovation Globale” quant à lui, n’est cumulable qu’avec les forfaits suivants : 
  • Audit énergétique
  • Assistance à maîtrise d’ouvrage (AMO)
  • Bonus sortie de passoire
  • Bonus bâtiment basse consommation (BBC)

MaPrimeRénov offre une certaine flexibilité pour s’adapter à la plus large frange de la population possible.

2. Les aides financières complémentaires à MaPrimeRénov

Pour ce qui est des aides “extérieures” au dispositif de Ma Prime Rénov, le cumul est possible avec : 

  • l’Éco-Prêt à Taux Zéro (Éco-PTZ)
  • la TVA à taux réduit de 5,5 %
  • les Certificats d’Économies d’Énergie (CEE)
  • les aides des collectivités locales
  • les aides des fournisseurs d’énergie
  • les aides d’Action Logement
  • le chèque énergie

Là aussi, les possibilités sont suffisamment nombreuses pour que le montant des travaux soit le moins lourd possible à assumer.

Comment faire la demande de MaPrimeRénov’ ? (étapes à suivre)

Les étapes à suivre lors d'une demande de MaPrimeRénov 2024
Les étapes à suivre lors d’une demande de MaPrimeRénov 2024

Déposer un dossier pour bénéficier d’une Prime Rénov n’est pas fondamentalement compliqué. La seule prérogative obligatoire est de ne surtout pas commencer les travaux AVANT de déposer la demande, sinon elle sera refusée.

Pour mettre les chances de votre côté, respectez l’ordre des étapes suivantes : 

  1. Faire appel à des professionnels certifiés RGE
  2. Demander plusieurs devis (non signés !)
  3. Créer un compte sur le site France Rénov
  4. Remplir la demande et déposer les documents requis
  5. Patienter jusqu’à la validation du dossier (quelques semaines)
  6. Signer le devis de l’entreprise RGE retenue
  7. Entamer les travaux avec le professionnel
  8. Déposer la facture de l’artisan RGE sur l’espace Ma Prime Rénov
  9. La prime est virée dans un délai moyen de 15 jours

En prenant votre temps et en rassemblant tous les documents nécessaires, la demande sera traitée dans les plus brefs délais.

Comment trouver un professionnel certifié RGE ?

Où trouver un professionnel RGE ?
Où trouver un professionnel RGE ?

L’obtention d’une Prime Rénov, quelles qu’elles soient, ne pourra se faire qu’à la condition que la réalisation des travaux soit confiée à un professionnel reconnu garant de l’environnement (RGE). Toute autre alternative verra la demande de prime être refusée.

Pour faciliter la recherche d’une entreprise remplissant ce critère, rendez-vous directement sur l’annuaire des entreprises RGE mis à disposition par l’association Qualit’EnR.

Depuis cet annuaire, il est possible d’inverser le procédé pour savoir si une entreprise est réellement certifiée comme elle le prétend. C’est très utile en cas de démarchage téléphonique ou en porte-à-porte et c’est un moyen efficace pour éviter d’être victime d’une fraude.

Financer vos travaux de rénovation énergétique avec MaPrimeRénov’

Dans sa volonté de réduire sa dépendance aux énergies fossiles, l’État met à disposition des ménages un arsenal d’aide financière s’adaptant à plusieurs profils. Ces dernières peuvent aider à financer une rénovation globale, mais aussi des travaux plus ciblés comme l’installation d’une pompe à chaleur air-eau par exemple.

Désormais, en fonction de votre revenu fiscal de référence, vous devez savoir à quelle “couleur” vous appartenez et à quelles aides vous pouvez prétendre. Vous savez aussi comment déposer une demande de Prime Rénov en bonne et due forme et comment faire appel à une entreprise certifiée et sérieuse.

Si des doutes subsistent encore, n’hésitez pas à vous faire accompagner.

Marie A

Militante pour la transition écologique depuis plus de 20 ans, j'ai rejoint l'équipe d'Action France Énergie en Octobre 2017 pour promouvoir l'ensemble des aides disponibles sur le territoire français, et aider nos ménages à créer un environnement plus responsable de notre belle planète.

Leave a Reply