Comment bénéficier de la prime CEE ?

Comment bénéficier de la prime CEE ?
Comment bénéficier de la prime CEE ?
Comment bénéficier de la prime CEE ?

Pour les foyers désireux de réduire leur prime énergétique, la prime CEE constitue un moyen de financement permettant de réaliser leur projet à moindre coût.

Comment bénéficier de la prime CEE ?

Pour bénéficier de cette prime, vous devez tout d’abord être éligible, et cela dépend de vos revenus, du nombre de personnes dans le foyer, et de la région où vous habitez. Vous devez aussi réaliser vos travaux de manière écologique (entreprises RGE).

Le dispositif des certificats d’économie d’énergie mis en place par les Autorités publiques bénéficie en effet aux ménages dans la mesure où pour obtenir ces certificats et pour éviter de lourdes pénalités, les fournisseurs d’énergie sont tenus d’aider les foyers dans leurs efforts de mise aux normes énergétiques afin justement de rattraper leur propre émission de CO2.

On vous dit ici comment bénéficier de la prime CEE :

Les travaux éligibles à la prime CEE

Le premier critère pour bénéficier de la prime CEE se veut tout d’abord être celui de la nature des travaux de rénovation énergétique envisagés. Des fiches d’opération standardisées ont été mises en place par le Gouvernement afin de permettre aux ménages de mieux orienter leurs projets en vue d’être éligibles à la prime CEE.

Les fiches équipement prévoient la prime en remplacement des appareils de consommation énergétique importante contre des équipements affichant une classe énergétique plus performante.

Les fiches thermiques concernent le remplacement d’appareils de chauffage énergivores et les fiches enveloppe se concentrent sur les travaux d’isolation thermique visant à réduire les déperditions de chaleur causées par une habitation mal isolée.

Les conditions d’éligibilité à la prime CEE

La prime CEE se veut être une aide accessible à tous les particuliers, encore plus lorsqu’il s’agit de foyers à revenus modestes qui bénéficient généralement de sommes plus importantes que les autres ménages pour les mêmes travaux envisagés.

Les revenus peuvent ainsi être considérés comme l’un des critères d’éligibilité à la prime CEE. A cela s’ajoute le nombre de personnes présentes dans le ménage.

Il convient également de noter que les plafonds de revenus appliqués sont différents suivant que l’on parle d’un ménage établi en Île de France ou un foyer vivant dans les autres régions.

Dans tous les cas, le ménage souhaitant bénéficier de la prime CEE doit faire part de son projet à un fournisseur d’énergie en lui soumettant un descriptif de projet et un devis élaboré par une entreprise certifiée RGE, c’est-à-dire reconnue garant de l’environnement. Il doit aussi fournir un justificatif de revenus.

En fin de compte, la prime CEE qui lui sera attribué peut prendre différentes formes, allant du chèque, en passant par le bon de réduction jusqu’aux déductions sur facture.

Il ne faut pas oublier non plus que la prime CEE peut être cumulée avec certaines aides notamment ma prime rénov, les chèques énergie, les aides des collectivités… Il convient ainsi de se renseigner auprès de l’organisme référent afin de s’assurer que l’on souscrit à la bonne subvention pour sa rénovation énergétique.

VÉRIFIEZ DÈS MAINTENANT VOTRE ÉLIGIBILITÉ AUX 10500€ D’AIDES DE L’ÉTAT POUR VOS TRAVAUX DE CHAUFFAGE

Marie A

Militante pour la transition écologoique depuis plus de 20 ans, j'ai rejoint l'équipe d'Action France Énergie en Octobre 2017 pour promouvoir l'ensemble des aides disponibles sur le territoire français, et aider nos ménages à créer un environnement plus responsable de notre belle planète.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *