Remplacer une chaudière à fioul par une pompe à chaleur : ce qu’il faut savoir

Envoi
Comment remplacer une chaudière à fioul par une pompe à chaleur
Comment remplacer une chaudière à fioul par une pompe à chaleur

Votre chaudière à fioul commence à se faire vieille ? Vous en avez assez de dépendre d’un système de chauffage coûteux et énergivore ? C’est qu’il est temps pour vous de passer à une solution de chauffage écologique et économique : une pompe à chaleur… 

Cependant, à l’heure de la transition énergétique, plus de 4 millions de foyers français sont encore équipés avec des chaudières fioul. Ce mode de chauffage tend pourtant à être totalement remplacé par d’autres systèmes plus performants et respectueux de l’environnement d’ici 2030.

De plus, en optant pour une pompe à chaleur, vous réduirez votre facture d’énergie. Votre empreinte carbone sera également limitée et vous n’aurez aucun mal à la faire installer sur des systèmes existants. Il ne vous restera donc plus qu’à bien choisir le modèle et la configuration en fonction de vos besoins.

Pas de panique, on vous aide à y voir plus clair concernant les prix et les avantages. De même pour le remplacement d’une chaudière à fioul par une pompe à chaleur !

Remplacer sa chaudière à fioul par une pompe à chaleur : pourquoi ? 

En pleine transition énergétique, la France s’est fixé comme objectif de faire baisser ses émissions de gaz à effet de serre et a donc acté, fin juillet, la fin des chaudières à fioul et au charbon. Ceci prendra effet dès mi-2022.

La nouvelle ministre de la transition écologique, Barbara Pompili, a fait une annonce dans la foulée. Il sera non seulement interdit d’installer, dans les logements neufs, des chaudières à fioul et au charbon mais également de remplacer une chaudière existante par un autre chauffage du même type.

Le but de cette démarche étant de faire disparaitre totalement le chauffage au fioul dans les logements individuels. Ceci représente une énergie très polluante et particulièrement chère.

Par conséquent, l’ensemble des ménages possédant encore une chaudière à fioul qu’ils souhaitent remplacer devront trouver une autre installation plus écologique d’ici la moitié de l’année en cours.

VÉRIFIEZ DÈS MAINTENANT VOTRE ÉLIGIBLITÉ AUX AIDES D'ÉTAT POUR L'INSTALLATION DE VOTRE POMPE À CHALEUR

Toutefois, les logements déjà équipés d’une chaudière qui fonctionne au fioul n’auront quant à eux pas à en changer à partir de cette date.

Il est prévu que des aides financières soient mises en place. Cela afin d’accompagner les foyers les plus modestes dans cette transformation.

Les chaudières à fioul n’étant bientôt plus commercialisées, les remplacer par des pompes à chaleur apparaît comme une excellente alternative.

Alors que le prix du fioul ne cesse d’augmenter, la pompe à chaleur vous garantira de :

  • diminuer votre consommation d’énergie
  • réaliser des économies importantes sur votre facture énergétique,
  • participer au développement durable
  • réduire votre empreinte carbone.
Excellente vidéo de Mitsubishi sur le remplacement d’une chaudière au fioul

Fonctionnement de la pompe à chaleur

Les pompes à chaleur, ou PAC, sont des systèmes de chauffage carburant avec les énergies renouvelable.

Chaque pompe à chaleur possède sa propre caractéristique ainsi qu’un mode de fonctionnement distinct. Diverses solutions peuvent alors être envisagées :

·La pompe à chaleur air-eau

Ce système se sert de la chaleur de l’air extérieur pour la transmettre au liquide frigorigène – chargé de transporter la chaleur à travers l’appareil – afin que ce dernier soit transformé par le compresseur en gaz chaud venant alors alimenter l’eau des circuits du système de chauffage (plancher chauffant, radiateurs etc.) et du chauffe-eau.

·La pompe à chaleur air-air

Celle-ci, à l’aide de capteurs, récupère les calories présentes dans l’air extérieur. Ces calories seront transférées au fluide frigorigène qui se transforme en vapeur, montant ensuite en pression à l’aide du compresseur. La chaleur ainsi produite est diffusée dans l’habitation sous forme d’air via des ventilo-convecteurs.

·La pompe à chaleur géothermique

La PAC géothermique possède un circuit parcouru par un fluide caloporteur. Composé généralement d’eau glycolée pour éviter le gel, la pompe à chaleur utilise les calories emmagasinées dans le sol du terrain concerné, afin de transformer l’énergie captée, en gaz amené à s’évaporer et à chauffer grâce au compresseur. La chaleur obtenue est finalement retransmise au sein du foyer. Ce système nécessite la pose d’un réseau de capteurs.

·La pompe à chaleur eau-eau

La pompe à chaleur eau-eau fonctionne selon le principe de l’aquathermie. Ceci consiste à puiser les calories dans la terre, les nappes phréatique, les lacs etc. Cela, afin de fournir le logement en chauffage et en eau chaude.

Avantages et inconvénients : pompe à chaleur vs chaudière à fioul

Avantages et inconvénients
Avantages et inconvénients

Les plus gros avantages de la pompe à chaleur résident dans :

  • sa faible consommation énergétique
  • ses impacts minimes sur l’environnement. Mais elle est plus chère à l’achat que les chaudières à fioul.

Mais elle est plus chère à l’achat que les chaudières à fioul.

Avantages et inconvénients de la chaudière à fioul

+ Permet de chauffer de gros volumes grâce à son fort pouvoir calorifique ;

– La volatilité et le caractère imprévisible du prix du fioul, lié à celui du pétrole.

+ Sa chaleur douce et agréable permet un confort optimal ;

– Il s’agit d’une installation encombrante. Un espace dédié pour la cuve à fioul est à prévoir ainsi qu’un local ventilé pour la chaudière.

+ Le fioul reste une énergie fiable ne présentant aucun risque d’explosion ;

– Le fioul est également une source énergétique fossile et polluante. La combustion génère d’importantes émissions de CO2 (environ 300g / kWh).

+ Sa durée de vie supérieure avec une moyenne de plus de 20 ans ;

– Un mode de chauffage obsolète et amené à disparaître d’ici 2030.

Avantages et inconvénients de la pompe à chaleur

+ Sa faible consommation d’énergie et sa grande performance ;

+ La pompe à chaleur n’émet aucune odeur lorsqu’elle est en marche ;

– Elle provoque une nuisance sonore inconfortable pour le voisinage. De ce fait, dans certaines copropriétés, son installation est interdite.

+ Elle permet de bénéficier d’un grand confort d’utilisation. Elle maintient durablement la température dans une pièce, tout en chauffant rapidement. Aussi, son utilisation est possible en été dans le cas de pompes à chaleur air-air puisque ces dernières, en tant que systèmes réversibles,  sont capables de rafraichir l’air intérieur via l’inversion de la vanne ;

– Ses performances peuvent varier en fonction de la température, rendant alors l’utilisation d’un chauffage d’appoint nécessaire durant les périodes de grand froid.

+ La PAC est un appareil qui utilise une énergie à la fois renouvelable et inépuisable : l’air. Lorsqu’une pompe à chaleur produit 1 kWh, elle génère quatre fois moins de CO2 qu’un kWh produit par une chaudière à combustible, tel que le fioul ;

– Afin d’optimiser son efficacité, La PAC doit obligatoirement être installée au soleil et à l’abri du vent.

+ Ce mode de chauffage est éligible aux aides financières ;

– Sa mise en place est plutôt coûteuse. Un budget compris entre 12 000 et 15 000 euros est à prévoir pour l’installation d’une PAC air-eau, par exemple.

Le prix de l’installation d’une pompe à chaleur

Chaudière à fioul ou PAC – quel est le moins cher ? 

En faisant le choix d’installer une pompe à chaleur chez vous, vous vous assurer de réaliser des économies d’énergie dont vous profiterez bien assez tôt. Néanmoins, cette installation responsable sur le plan environnemental représente tout de même un investissement colossal d’un point de vue financier.

La loi  » Transition Energetique pour la Croissance Verte »

Heureusement, en 2015, la « Loi Transition Énergétique pour la Croissance Verte » a été créée afin de permettre aux particuliers de réaliser des projets de rénovation énergétique. Mais ce n’est pas tout, puisque des conditions d’éligibilité ainsi que des aides sociales ont été mises en place pour financer ces systèmes de chauffage, telles que le crédit d’impôt pour la transition énergétique, l’aide intitulée « MaPrimeRénov », qui remplace depuis 2021 le CITE, l’éco-prêt à taux zéro, la TVA à taux réduit ou encore les subventions de l’État.

Chaudière à fioul accessible ?

L’installation d’une chaudière à fioul reste largement plus abordable que celle d’une pompe à chaleur en oscillant entre 1700 € et 6000 € pour une chaudière standard. Par ailleurs, les chaudières à fioul à compensation peuvent monter quant à elles jusqu’à près de 10 000 €. Enfin, le prix de l’installation varie entre 500 et 1500 € selon l’ampleur des travaux, ce qui ferait un investissement de départ de moins de 10 000 €.

Prix d’une pompe à chaleur

Concernant le prix des pompes à chaleur, bien qu’il en existe des modèles très variés, l’ADEME (l’Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie) estime qu’elles coûteraient en moyenne à l’achat entre 5000 et 15 000 € (pour 65m2 à 90m2 chauffé), auxquels il faudra encore ajouter les frais d’installation. En définitive, cet investissement nécessite de prévoir une enveloppe avoisinant les 20 000 €.

À l’usage, c’est la pompe à chaleur qui est la plus rentable. Ce qui signifie que le coût de son installation ou du remplacement d’une ancienne chaudière à fioul par une PAC devrait être vite amorti par les économies d’énergie réalisées grâce au nouvel appareil. Il permet en moyenne de diviser le montant des factures d’énergie d’un logement par trois ! 

Au niveau de la consommation, on estime que pour chauffer une maison de 100 m2, une PAC consomme en moyenne 5100 kWh d’électricité (soit environ 1400 €) à l’année alors qu’une chaudière à fioul serait à environ 2000 litres (soit environ 814 €) par an.

Tableau récapitulatif des prix des meilleurs modèles de Pompe à Chaleur

Daikin Altherma
4.8 out of 5 stars (4,8 / 5)
5 000 et 12 000€Consultez notre avis complet
Atlantic
4.9 out of 5 stars (4,9 / 5)
5 500 et 12 000€Consultez notre avis complet
De Dietrich
5 out of 5 stars (5 / 5)
entre 5 000€ et 14 000€Consultez notre avis complet
Samsung
4.1 out of 5 stars (4,1 / 5)
5 000 à 8 000 €Consultez notre avis complet
Mitsubishi
3.9 out of 5 stars (3,9 / 5)
environ 2 500€Consultez notre avis complet
Fujitsu
4 out of 5 stars (4 / 5)
entre 3.280€ et 8.750€Consultez notre avis complet
Hitachi
3.7 out of 5 stars (3,7 / 5)
environ 9 000€Consultez notre avis complet
Panasonic
4.3 out of 5 stars (4,3 / 5)
entre 3 000 € et 7 500 €Consultez notre avis complet
Toshiba
4.2 out of 5 stars (4,2 / 5)
3000 et 11 000 €Consultez notre avis complet

Combien coûte l’entretien des deux solutions de chauffage ? 

C’est en entretenant bien tous ses appareils que l’on met toutes les chances de son côté pour les garder performants et en bon état durant longtemps… Il est d’autant plus judicieux de s’adonner à un entretien rigoureux lorsqu’il s’agit de matériel onéreux comme des PAC ! Veiller à effectuer un bon entretien des appareils de chauffage est indispensable.


Entretien d’une pompe à chaleur :

Entretien annuel obligatoire pour tous les matériels de chauffage dont la charge du fluide frigorigène est supérieure à 2 kilogrammes. Cela concerne donc les appareils dont la puissance est égale à plus ou moins 12 kW.

Une visite d’entretien unique aura un coût de 100 à 300 € par an alors qu’un contrat d’entretien annuel variera entre 200 et 250 € par mois.


Entretien d’une chaudière à fioul :

L’entretien annuel de la chaudière à fioul est obligatoire si sa puissance se situe entre 4 et 400 kilowatts.

Une visite d’entretien annuel pour une chaudière à fioul sera compris entre 170 et 190 € alors que le prix d’un contrat d’entretien annuel variera entre 200 et 250 €.

Que faire de son ancienne chaudière à fioul après l’installation ? 

Votre chaudière à fioul est arrivée en bout de souffle. Vous avez pris la décision de la remplacer par une pompe à chaleur mais vous ne savez pas comment vous débarrasser de cet appareil de chauffage de manière responsable ? 

Il est vrai qu’il serait dommage d’opter pour une solution plus écologique sans pour autant vous soucier de la pollution engendrée par un mauvais recyclage de cette dernière.

En effet, une chaudière est un matériel polluant et il y a une marche à suivre pour s’en séparer convenablement :

La reprise « un pour un » : remplacez votre vieil équipement par du neuf

Dans un premier temps, rendez-vous en magasin pour vous adresser à votre installateur. Il se chargera de faire recycler votre chaudière parce qu’il est tenu légalement ! Il vous reprendra votre appareil gratuitement du moment que vous en achetez un neuf de remplacement chez lui.

Débarrassez-vous de votre équipement sans le remplacer

Dans ce cas de figure, vous pouvez vous rendre à la déchetterie ou chez un ferrailleur.

Pour plus de détails, consultez le site de l’ADEME qui met à la disposition des usagers un moteur de recherche concernant le tri des déchets. Le principe est simple : il vous suffit d’entrer l’objet que vous souhaite recycler pour qu’il vous propose la solution la plus adéquate…

Remplacement de votre vieille chaudière par une PAC – des aides son disponibles

Les aides disponibles pour le remplacement de la vieille chaudière
Les aides disponibles pour le remplacement de la vieille chaudière

Au vue du coût de l’investissement initial, de nombreuses aides à la rénovation ont été mises en place pour faciliter le financement du remplacement de votre chaudière :

Le dispositif « Ma Prime Rénov’ »

Il est le fruit de la fusion du Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE) et le programme « Habiter Mieux – agilité » de l’Anah. Aujourd’hui élargi à tous les ménages grâce à la loi de finance 2021, MaPrimeRénov’ est ouvert aux propriétaires et bailleurs, sans conditions de revenus, depuis le 1er octobre 2020.

VÉRIFIEZ DÈS MAINTENANT VOTRE ÉLIGIBILITÉ AUX 10500€ D’AIDES DE L’ÉTAT POUR VOS TRAVAUX DE CHAUFFAGE

L’éco-prêt à taux zéro

Il permet de financer des travaux de rénovation énergétique dans son logement pour un montant maximal compris entre 7000 et 30 000 €, pour une durée maximale de 15 ans. L’éco-PTZ se concentre sur la performance énergétique des habitations et permet l’installation d’équipements de chauffage utilisant les énergies renouvelables.

La prime coup de pouce économies d’énergie

Autrement appelée « prime énergie » ou « prime à la conversion », la prime coup de pouce était à la base, adressée aux foyers en situation de précarité énergétique. Elle a été récemment élargie à tous les logements sans aucune condition de ressources.

Elle est cumulable avec l’éco-prêt à taux zéro et consiste à couvrir les frais du remplacement d’un système de chauffage tel qu’une chaudière à fioul.

La TVA à taux réduit

À conditions que l’équipement respecte divers critères d’efficacité énergétique saisonnière et que l’installation soit réalisée par une entreprise qualifiée, certains logements ont la possibilité de bénéficier d’une TVA réduite à 5,5 %.

Le chèque énergie

Le chèque énergie est une aide nominative dont la valeur est comprise entre 48 et 277 €. Il est destiné aux personnes avec des revenus modestes. C’est l’administration fiscale qui chaque année se charge d’établir la liste des bénéficiaires sur la base des revenus fiscaux de référence annuels.

Les aides locales

Finalement, il est également possible de pouvoir profiter de subventions locales complémentaires pour le changement d’une chaudière. Renseignez-vous auprès de votre mairie ou de votre préfecture, voire de l’ADIL ou L’ANIL.

Où trouver un installateur pour remplacer sa chaudière ? 

Une multitude de plateformes proposent de vous aider à trouver facilement un installateur professionnel pour remplacer votre chaudière à fioul par une pompe à chaleur. Vous pouvez notamment vous référez au site IZI by EDF qui regroupe plus de 1000 artisans compétents et qualifiés (RGE : Reconnus Garants Environnement) ainsi que plus de 300 prestations, dont l’installation des pompes à chaleur.

VÉRIFIEZ DÈS MAINTENANT VOTRE ÉLIGIBLITÉ AUX AIDES D'ÉTAT POUR L'INSTALLATION DE VOTRE POMPE À CHALEUR

Marie A

Militante pour la transition écologoique depuis plus de 20 ans, j'ai rejoint l'équipe d'Action France Énergie en Octobre 2017 pour promouvoir l'ensemble des aides disponibles sur le territoire français, et aider nos ménages à créer un environnement plus responsable de notre belle planète.

Leave a Reply