Gaz R410A: ce qu’il faut savoir

Gaz R410A
Gaz R410A

R410A. Cinq lettres utilisées pour désigner l’un des fluides frigorigènes les plus utilisés dans les climatisations et les Pompes à chaleur (PAC) réversibles. Plus performant que le R22, le R410A a très rapidement conquis les industriels. Au vu de ses performances, ce n’est pas réellement surprenant…

Le gaz R410A, c’est quoi ?

Appartenant à la famille des Hydro Fluoro Carbones (HFC), le gaz R410A est un composant-clé de l’industrie frigorifique. Initialement, il a été mis sur pied dans l’optique de réduire l’empreinte carbone laissée par les HFC. Offrant 5 à 6 % de performances en plus que le R22, il est aussi moins néfaste pour la planète.

Caractéristiques techniques

Sur le plan moléculaire, le R410A est composé de 50 % de R125 et de 50 % de R32. Du fait de cette composition, il se caractérise par une compression et un pouvoir frigorifique conséquent. Sans surprise, cela lui a valu d’être utilisé dans les Pompes à chaleur (PAC) réversibles. Une fois à l’intérieur de ces appareils, il optimisait la performance en termes de chauffage et de refroidissement.

S’il y a une seule chose à reprocher au gaz R410A, c’est son Pouvoir de réchauffement global (PRG). D’une valeur de 2088, il est bien au-delà de la limite fixée par le Global Warning Power (GWP) de l’Union Européenne. Cet indice fixe le seuil entre 400 et 2 030 pour les gaz frigorifiques.

En ce sens, son avenir est incertain. Plus le temps passe, plus les voix des écologistes s’élèvent… Même si ses qualités ne font pas l’ombre d’un doute, il est grand temps de trouver des alternatives plus écologiques.

Domaines d’application

Le gaz R410A est généralement utilisé dans les climatiseurs réversibles et les systèmes de chauffage réversibles. Pendant plusieurs années, il a été l’élément phare des Pompes à chaleur (PAC) réversibles et des appareils similaires. Et ce n’est pas tout…

En parallèle, il est aussi employé dans les circuits de refroidissement et les installations d’air. Eh oui… Même si peu de personnes en ont conscience, le R410A fait partie intégrante de leur quotidien depuis belle lurette.

Il est important de préciser que techniquement, le gaz R410A doit être rechargé après trois à cinq ans. Au moment d’établir un budget, cette ligne doit être incluse afin de garantir le bon fonctionnement de l’appareil.

À cet instant précis, une question s’impose naturellement dans votre esprit : quel est le prix d’une recharge de gaz R410A ? La réponse se trouve dans les lignes qui suivent.

Quels sont les prix du gaz R410A ?

Quels sont les prix du gaz R410A ?
Quels sont les prix du gaz R410A ?

Entre 2017 et 2018, le tarif du R410A a connu une légère augmentation. Depuis, il s’est stabilisé à un intervalle oscillant de 90 à 100 €/kg. C’est en se basant sur ce barème que les industriels établissent les prix de recharge R410A et des climatisations.

Quel est le prix d’une recharge ?

Au fil du temps, le gaz R410A présent dans les systèmes de climatisation aura tôt fait de s’épuiser. À cet instant précis, il faudra penser à acheter une recharge. Fort heureusement, ces dernières sont abordables financièrement.

Quels sont les prix du gaz R410A ?

En moyenne, comptez 60 à 80 € par kg pour un kit de recharge maison.Pour les appareils approvisionnés en gaz R410A, il peut aussi être nécessaire d’opter pour un kit de recharge climatiseur d’une valeur oscillant entre 100 et 150 €.

Ce dernier comprend :

  • une bouteille de gaz R410A pesant 1 kg ;
  • un nanomètre qui permet de contrôler le système d’approvisionnement ;
  • un tuyau de connexion avec raccord.

Quel est le prix de la recharge d’une climatisation ?

Il faut savoir qu’à haute température, le gaz R410A peut s’avérer toxique. C’est pourquoi il est préférable de faire appel à un professionnel pour changer une recharge de climatisation. Pour les opérations où moins de 2 kg de gaz sont manipulés, il peut être possible de le faire soi-même. Au-delà, ne prenez pas de risques.

En fonction de la grille tarifaire pratiquée par l’artisan et de la durée du travail, les prix iront de 350 à 550 €. Eh oui… Bénéficier de la garantie d’un professionnel exige d’effectuer des dépenses supplémentaires. Mais ne laissez pas ce surplus financier vous rebuter car le jeu en vaut largement la chandelle.

Tableau récapitulatif des prix

Type de gaz R410APrix du gaz R410A
Recharge gaz R410A (climatiseur)Entre 60 et 80 € par kg
Kit de recharge climatiseur maisonEntre 100 et 150 €
Recharge R410A par un professionnelEntre 350 et 550 €
Tableau récapitulatif des prix du gaz R410A

Les principaux dangers causés par R410A

Effet du R410A sur la santé
Effet du R410A sur la santé

Effets néfastes sur la santé

Fluide frigorigène, le gaz R410A est étiqueté CE 1272/2008 (CLP). Portant la mention de danger « H280 : contient un gaz sous pression, peut exploser sous l’effet de la chaleur », il est à manipuler avec précaution.

Étant donné que les vapeurs de R410A sont plus lourdes que l’air, ce fluide frigorigène peut provoquer des asphyxies en réduisant la teneur d’oxygène. Si une bouteille explose, le niveau d’oxygène va radicalement chuter, occasionnant par là-même des difficultés respiratoires.

En cas d’inhalation du gaz par un tiers, il faut réagir promptement. Emmener la personne concernée à l’air libre et en cas de malaise, appeler le médecin.

De même, il faut garder à l’esprit qu’il s’agit d’un gaz liquéfié. Au contact de la peau, le R410A peut provoquer des gelures et des lésions oculaires graves.

Si d’aventure du gaz R410A se renverse sur l’épiderme, il ne faut surtout pas retirer les vêtements au risque d’arracher la peau avec. Rincez abondamment la zone affectée avec de l’eau et appelez immédiatement un médecin.

En cas de contact avec les yeux, il faut rincer avec beaucoup d’eau de façon prolongée en gardant les paupières grandes ouvertes. Assurez-vous que l’opération dure au moins 15 minutes. En parallèle, demandez à une personne présente sur les lieux d’appeler les secours.

Concernant les risques liés à l’ingestion, ils sont inexistants.

Beaucoup de ménages optent actuellement un changement de chauffage, en passant de plus en plus du gaz à l’électricité, ou à la pompe à chaleur.

Dangers physiques et chimiques

Selon les critères CE, le gaz R410A n’est pas classé comme étant inflammable. En cas d’incendies, il peut cependant présenter quelques risques. De même, il n’est pas qualifié comme étant une « préparation dangereuse » par les experts de l’Union Européenne.

Tableau récapitulatif des dangers liés au gaz R410A

IncidentRisquesQue faire
Inhalation du gazDétresse respiratoireAller à l’air libre. Appeler un médecin.
Contact avec la peauGeluresRester abondamment à l’eau claire. Ne pas retirer les vêtements. Appeler un médecin.
Contact avec les yeuxLésions oculairesRincer à l’eau pendant 15 minutes en gardant les paupières écartées. Appeler un médecin.
Tableau récapitulatif des dangers liés au gaz R410A

Conseils et réglementations à respecter

La manipulation du gaz R410A est une opération extrêmement délicate. Comme vu dans le paragraphe précédent, ce fluide frigorigène peut causer des lésions oculaires quand mal employé. En foi de quoi, les législateurs ont strictement encadré son utilisation.

Recharge d’un équipement en gaz R410A : faire appel à un professionnel

Tous les trois à cinq ans, le réservoir de la Pompe à chaleur (PAC) réversible se doit d’être rempli.

Étant donné que le volume de R410A nécessaire excède deux kilos, il est crucial de solliciter un spécialiste. Attention : ce dernier devra être qualifié en manipulation des produits frigorifiques et disposer d’une attestation. De façon générale, un climaticien ou un frigoriste suffira amplement.

En moyenne, le tarif d’une telle prestation oscille entre 350 et 550 €. Cependant, le moyen le plus sûr d’avoir une estimation de budget reste encore de demander des devis à différents spécialistes. Lors de vos échanges, veillez à bien préciser qu’il s’agit d’une recharge de la PAC réversible en gaz R410A.

Réglementation sur l’utilisation des fluides frigorigènes

Parce que son Pouvoir de réchauffement global (PRG) dépasse le seuil prévu par le GWP, le gaz R410A est dans le collimateur des écologistes. Petit à petit, il est amené à disparaître du marché des fluides frigorigènes.

En 2015, le règlement F-gaz a été amendé par l’ensemble de l’Union Européenne. Au-travers d’un calendrier, il vise à remplacer progressivement le R410A par le gaz R32. L’objectif de cette manœuvre est de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 80 % d’ici à 2050.

Parallèlement, le règlement F-gaz a aussi induit une série d’autres mesures parmi lesquelles :

  • depuis le 1er janvier 2020, l’utilisation de fluides frigorigènes dotés d’un GWP supérieur à égal à 2 500 est interdite dans les équipements de réfrigération dont la température excède les -50° C ;
  • si la puissance d’un équipement central de réfrigération dépasse les 40 kW, il est interdit des HFC dont le GWP dépasse 150 ;
  • l’interdiction des meubles réfrigérés commerciaux qui fonctionnent avec un gaz réfrigérant présentant un GWP supérieur à 2 500.

Au-travers de toutes ces mesures, l’État entend mieux protéger l’environnement, quitte à graduellement faire disparaître le R410A du marché.

Réglementation sur l’utilisation du gaz R410A

À moyen terme, le gaz R410A disparaîtra au profit du R32. Plus écologique, tout aussi performant, le gaz R32 est porté en liesse en dépit de son caractère inflammable. Pour autant, il est encore possible d’acheter des appareils utilisant le R410A. Le tout est de s’assurer que les trois conditions ci-dessous sont remplies :

  • le gaz R410A n’est pas utilisé dans les installations frigorifiques (décision du 1er janvier 2020) ;
  • à partir du 1er janvier 2025, l’utilisation du R410A renfermant moins de 3 kg sera tout bonnement interdit ;
  • les climatiseurs mobiles autonomes fonctionnant au gaz R410A et dont le GWP est supérieur à 150 sont interdits.

Au moment d’acheter un appareil de refroidissement, n’oubliez aucun de ces éléments. La réglementation entourant le gaz R410A est stricte et aucun écart n’est toléré.

Vers la fin de l’utilisation du R410A ?

Plus connu sous le nom de règlement F-gaz, la réglementation européenne CE 517/2014 a été mise en place pour encadrer l’utilisation des fluides fluorés. Entré en vigueur le 1er janvier 2015, son objectif principal est de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 80 % d’ici à 2050. Pour ce faire, une partie de son plan d’action consiste à réduire les émissions liées aux systèmes de refroidissement.

C’est le règlement F-gaz qui a fixé la limite maximale acceptable du PRG à 2 030. Parce que le gaz R410A a une valeur de 2 088, il ne répond plus aux normes en vigueur. 

R32 : alternative au R410A ?

R32 vs R410A
R32 vs R410A

Depuis l’entrée en vigueur du règlement F-gaz, le gaz R410A est sur le déclin. Bien que toujours aussi efficace, son fort pouvoir de réchauffement global le pousse vers la sortie. D’ici à 2050, il aura complétement disparu des étals au profit du gaz R32.

Qu’est-ce que le R32 ?

Entrant dans la composition du gaz R410A, son utilisation sous forme pure permet de garder le même rendement tout en réduisant l’effet de serre. Avec un PRG de seulement 675 kg eq CO2, il est une alternative plus écologique à ce fluide frigorigène.

En plus d’être trois fois moins polluant que le gaz R410A, le R32 a d’autres cartes dans sa manche. Comme il est totalement pur, il est aisément recyclable et a un impact nul sur la couche d’ozone.

En termes de performance, les siennes n’ont rien à envier à celles du gaz R410A. Cerise sur le gâteau : son prix est inférieur à celui de son prédécesseur. Pour les fabricants comme pour les consommateurs, le R32 présente une pléthore d’avantages qui le rendent irrésistible.

Le seul inconvénient du gaz R32, c’est qu’il est considéré comme légèrement inflammable. Sans prendre feu dès qu’une allumette est craquée, il est susceptible d’aggraver la situation en cas d’incendie.

À lire également : Quel mode de chauffage économique pour 2022 ?

Différences entre R32 et R410A

La principale différence est écologique. Alors que le gaz R410A a un PRG de 2 088, celui du R32 n’est que de 675. En d’autres termes, il émet trois fois moins de gaz polluants que le R410A. À noter aussi que structurellement parlant, le gaz R32 est pur.

Tableau récapitulatif des différences entre le R32 et le R410A

Gaz R32Gaz R410A
Pouvoir de réchauffement global6752 088
Composition100 % pur (R32 uniquement)50 % R32, 50 % R125
PrixMoins onéreuxPlus cher
Tableau récapitulatif des différences entre le R32 et le R410A

Marie A

Militante pour la transition écologique depuis plus de 20 ans, j'ai rejoint l'équipe d'Action France Énergie en Octobre 2017 pour promouvoir l'ensemble des aides disponibles sur le territoire français, et aider nos ménages à créer un environnement plus responsable de notre belle planète.

Leave a Reply