Quel radiateur avec une pompe à chaleur ?

Quel radiateur avec une pompe à chaleur ?
Quel radiateur avec une pompe à chaleur ?

La pompe à chaleur (PAC) est le nouveau système de chauffage préféré des français, et l’Etat encourage fortement à en installer grâce aux nombreuses aides misent à disposition. Cependant, la pompe à chaleur n’est pas forcément suffisante en tant que telle et peut avoir besoin d’être couplée à un ou plusieurs radiateurs pour chauffer correctement le logement. Il existe deux types de puissance de PAC : haute pression et basse pression. Il en va de même pour les radiateurs, qui ont une basse, moyenne et haute pression.

Quel radiateur associer à une pompe à chaleur ?

Vous devriez prendre un radiateur à basse pression avec une PAC basse pression et une PAC haute pression avec un radiateur haute pression. Combiner les deux augment le rendement de la PAC en évitant de la faire surproduire. Le Coefficient de Performance (COP) sera aussi bien meilleur pour un prix moyen.

Comment fonctionne une pompe à chaleur ?

La pompe à chaleur fonctionne en puisant des calories dans l’environnement extérieur au foyer et en montant ces calories à très haute pression pour créer de la chaleur. Cette chaleur est ensuite redistribuée dans le logement grâce à des diffuseurs présents à l’intérieur. Pour chauffer sa pièce, il suffit de régler la température de la pompe à chaleur sur ce que l’on souhaite grâce au thermostat. La PAC va ensuite démarrer un cycle de chauffe et s’arrêter une fois la température souhaitée atteinte.

Il existe différents types de pompes à chaleur en fonction de la ressource qu’elles utilisent. Les PAC sont aussi dites à haute pression lorsque la température du circuit d’eau qui sera chauffé par la pompe à chaleur atteindra les 65°.

Une PAC est dite à basse température lorsque la température de l’eau chauffée est comprise entre 35 et 45°C. Ce type de pompe à chaleur consomme beaucoup moins qu’une PAC à haute pression, et coûte donc moins cher sur le long terme.

Pourquoi mettre un radiateur en plus ?

La pompe est chaleur est un système de chauffage effectif et très écologique, mais a aussi ses inconvénients. En effet, la pompe à chaleur n’est pas adaptée aux régions où l’hiver peut être très rude, et doit alors être accompagnée par des radiateurs ou des chauffages d’appoint.

Ces radiateurs doivent être adaptés, tout comme la PAC, au type de puissance désirée par rapport à la surface à chauffer. Mais aussi, les deux doivent être adaptés à l’isolation du logement.

VÉRIFIEZ DÈS MAINTENANT VOTRE ÉLIGIBILITÉ AUX 10500€ D’AIDES DE L’ÉTAT POUR VOS TRAVAUX DE CHAUFFAGE

Conclusion

Finalement, une PAC est un système très avantageux, mais s’il est nécessaire d’installer des radiateurs ou d’adapter les siens en plus, les dépenses peuvent s’élever rapidement. Pour éviter cela, vérifiez votre éligibilité aux aides misent en place pour l’achat et l’installation d’une pompe à chaleur.

En plus de l’achat et de l’installation, l’entretien annuel d’une pompe à chaleur doit aussi être pris en compte dans les coûts. N’hésitez pas à demander à plusieurs entreprises pour faire un devis et voir si une PAC est une bonne solution pour vous.

Marie A

Militante pour la transition écologoique depuis plus de 20 ans, j'ai rejoint l'équipe d'Action France Énergie en Octobre 2017 pour promouvoir l'ensemble des aides disponibles sur le territoire français, et aider nos ménages à créer un environnement plus responsable de notre belle planète.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *