Une pompe à chaleur est-elle gourmande en électricité ?

Sending
User Review
5 (1 vote)
Une pompe à chaleur consomme -t-elle beaucoup d'énergies ?
Une pompe à chaleur consomme -t-elle beaucoup d’énergies ?

La pompe à chaleur a le vent en poupe. C’est une excellente option pour les personnes souhaitant économiser sur leurs factures d’énergie. Néanmoins, avant d’opter pour cette source d’énergie thermique, certains consommateurs se posent la question suivante : quelle est sa consommation en électricité ? Continuez votre lecture pour le découvrir.

Une pompe à chaleur est-elle gourmande en électricité ?

On estime la consommation électrique par an entre 35 kWh/m² pour une PAC géothermique et 51 kWh/m² pour une PAC aérothermique. Ceci dit ces statistiques vont varier principalement selon le Coefficient de Performance de votre PAC, la zone climatique du volume de votre maison à chauffer, le nombre de personne du foyer, et enfin du type de PAC que vous avez installée.

À propos de la pompe à chaleur

Une PAC est un appareil destiné à chauffer un logement, et dans certains cas à produire de l’eau chaude sanitaire. Le fonctionnement de la pompe est simple. Elle emploie les calories présentes dans l’air extérieur dans le cas d’une PAC aérothermique ou sous la terre pour la PAC géothermique. Le processus de transformation des calories en chaleur s’effectue en quatre étapes. Tout d’abord, un évaporateur absorbe les calories de l’eau, de l’air ou du sol et les transfère au liquide caloporteur.

Ensuite, le fluide frigorigène change d’état sous l’action du compresseur se transformant en vapeur haute pression. Celle-ci se diffuse dans un condenseur, puis procure une température agréable à l’air ambiant des pièces d’une maison. Enfin, le liquide haute pression passe dans un détendeur qui diminue sa température ainsi, la pression du fluide frigorigène s’abaisse et celui-ci regagne son niveau initial avant de rejoindre l’évaporateur, pour un nouveau cycle de transformation.

Une pompe à chaleur dispose de plusieurs avantages non négligeables :

  • la température distribuée est constante ;
  • elle permet de réaliser de réelles économies d’énergie sur le long terme ;
  • vous chauffez votre logement en respectant l’environnement ;
  • son installation est facile ;
  • elle s’adapte à tout type de logement.

La consommation électrique d’une PAC est-elle excessive ?

Afin de transformer et de transporter les calories captées par l’unité extérieure vers l’unité intérieure d’une habitation, la PAC est reliée à son réseau électrique. L’estimation réelle de la consommation en électricité de la PAC est variable et dépend de certains critères.

En premier lieu, prenez en considération le type de pompe à chaleur. En effet, une PAC géothermique n’a pas la même consommation qu’une aérothermique ou qu’une hybride. Aussi, le COP (coefficient de performance) joue un rôle dans la consommation électrique.

Vérifiez votre éligibilité aux aides pompe à chaleur 2022

Ensuite, la surface du logement influence la consommation d’électricité. Un studio de 30 m² aura une consommation électrique moindre qu’une maison de 150 m² disposant de plusieurs pièces à chauffer. L’isolation est aussi importante, car la consommation électrique sera moins élevée dans une maison bien isolée.

De plus, la zone climatique tient également une place essentielle. Si votre logement est situé dans le nord de la France, votre pompe à chaleur requiert une puissance plus élevée qu’une résidence dans le sud, où l’ensoleillement est plus fréquent et les températures plus douces. Aussi, l’exposition de votre maison est aussi importante.

Enfin, en fonction du nombre de personnes composant le foyer et de leurs habitudes, les besoins se différencient en chauffage et en eau sanitaire. Ainsi, la consommation électrique de la pompe à chaleur varie selon le mode de vie des habitants.

Néanmoins, en considérant ces critères, on estime la consommation électrique par an entre 35 kWh/m² pour une PAC géothermique et 51 kWh/m² pour une PAC aérothermique. Bref, si les pompes à chaleur nécessitent un investissement conséquent à l’achat, leur consommation électrique reste moins élevée en comparaison aux options de chauffage classiques. Aussi, les différentes aides financières de l’état vous aident à investir à moindre coût dans cette énergie verte, économique et écologique.

Marie A

Militante pour la transition écologique depuis plus de 20 ans, j'ai rejoint l'équipe d'Action France Énergie en Octobre 2017 pour promouvoir l'ensemble des aides disponibles sur le territoire français, et aider nos ménages à créer un environnement plus responsable de notre belle planète.

Leave a Reply