Comment dégivrer une pompe à chaleur ?

Comment dégivrer une pompe à chaleur ?
Comment dégivrer une pompe à chaleur ?

Les pompes à chaleur (PAC) ont un fonctionnement complexe: leur système est soumis à de grandes différences de température. Ces différences de température entre air chaud et air froid peuvent créer de l’humidité qui se condensera autour des pièces de la pompe à chaleur sous forme de givre. Ce phénomène peut gêner le fonctionnement de la PAC s’il n’est pas traité, et peut endommager les pièces.

Comment dégivrer une pompe à chaleur ?

La pièce qui risque de givrer est le compresseur. Il existe plusieurs solutions pour dégivrer votre PAC qui dépendent de son mode de fonctionnement. Si votre PAC dispose d’une chambre froide positive, vous pouvez arrêter le compresseur pour forcer l’évaporation. Sinon, vous pouvez équiper votre PAC d’un pressostat qui régulera la température du compresseur et forcera l’évaporation au fur et à mesure.

Pourquoi la pompe à chaleur givre-t-elle ?

Le fait que le compresseur de votre pompe à chaleur givre est assez normal. En effet, la différence de température entre l’air froid et l’air chaud qui circulent autour du compresseur vont créer de l’humidité qui se condensera et créera du givre.

Si l’humidité n’est pas éliminée, le givre risque de bloquer le flux d’air dans la pompe à chaleur et influencera les performances de l’appareil. Le givre risque d’apparaître lorsque la différence de température entre l’extérieur et le fluide frigorigène qui circule dans la PAC est supérieure ou égale à 7°C.

Quelles solutions pour éviter que le compresseur givre ?

Souscrire à un contrat d’entretient peut aider afin de faire venir un spécialiste pour dégivrer la pompe à chaleur à moindre frais. Une pompe à chaleur mal entretenue sera beaucoup plus susceptible de durer moins longtemps et d’avoir des mauvaises performances.

Le problème lié au givre sur les pompes à chaleur est considéré comme un phénomène normal et est pris en compte par les professionnels dans la fabrication des PAC ainsi que dans le calcul de leurs performances.

En plus du pressostat ou des solutions d’arrêt du compresseur, vous pouvez aussi opter pour un dégivrage par gaz chaud. En effet, le dégivrage par arrêt du compresseur peut prendre plusieurs heures voire plusieurs jours. Pour éviter cela, certaines pompes à chaleur sont équipées d’un système qui récupère le gaz chaud qui sort du compresseur pour le renvoyer dans le système afin de limiter les différences de température trop importantes. Cela peut représenter un investissement à l’achat, mais il vous permettra de faire des économies d’entretient par la suite.

Conclusion

Finalement, la pompe à chaleur est un système innovant mais qui nécessite de prendre certaines précautions. Opter pour des systèmes de dégivrage intégrés à la PAC peuvent être une solution intéressante pour garantir l’autonomie quasiment totale de l’appareil.

Bien sûr, les solutions antigivre seront différentes en fonction du modèle de la pompe à chaleur et de son mode de fonctionnement. Demandez conseil à votre fournisseur d’énergie ou à votre installateur. Sachez aussi que si vous décider de placer votre pompe à chaleur dans un couloir de vents dominants, le risque de gel augmente.

VÉRIFIEZ DÈS MAINTENANT VOTRE ÉLIGIBILITÉ AUX 10500€ D’AIDES DE L’ÉTAT POUR VOS TRAVAUX DE CHAUFFAGE

Marie A

Militante pour la transition écologoique depuis plus de 20 ans, j'ai rejoint l'équipe d'Action France Énergie en Octobre 2017 pour promouvoir l'ensemble des aides disponibles sur le territoire français, et aider nos ménages à créer un environnement plus responsable de notre belle planète.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *